Maçonnerie, Hermétisme et Foi

Pour ceux qui s’y intéressent, La Franc-Maçonnerie apparaît pour beaucoup comme une contre-croyance (vis-à-vis des valeurs produites par les Religions révélées), ou comme une Tradition uniquement spéculative et désormais inférieure (par rapport à la Connaissance Primordiale). Bref, la vertu fut progressivement remplacée par des désirs qui cernent le pouvoir temporel. Il n’est pour s’en convaincre que d’analyser les concepts et les idées qui, sous le voile de l’égalité, foisonnent désormais dans la société mais qui tous, cependant, minent les saines valeurs traditionnelles…

Le troupeau placé au fil des siècles sur le devant de la scène (politique, financière), et qui se dit franc-maçonnerie, ce troupeau n’en a pourtant que le nom… Et si ses actions semblent aussi manifestes que nébuleuses, cela tient surtout à deux éléments : il s’agit tout d’abord d’accréditer la rumeur prétendant que ses membres sont puissants (au niveau connaissances occultes, tout comme au niveau des pouvoirs séculiers-ce qui n’est pas totalement faux), mais aussi (beau coup double pour certains) de laisser traîner maintes « preuves » attestant d’un caractère malfaisant…

Ce dernier point n’est pas à négliger car, à moins d’expérimenter la chose de l’intérieur (voie hermétiste) ou avoir toujours assez de maturité pour ne pas se laisser piéger par tous les écrits et discours négatifs, il est bien difficile, pour le citoyen lambda, de ne pas souscrire aux multiples étiquettes qui cernent la (fumeuse) franc-maçonnerie… D’où un phénomène (pour les personnes sensées) de rejet et d’opprobre. Il reste, et c’est là toute la duplicité du fait, qu’agir ainsi conduit EGALEMENT à ne plus chercher à comprendre ce qu’est en réalité un VRAI mouvement spirituel et initiatique : généralement bien plus invisible et n’ayant rien à voir avec la farce monumentale que la société perçoit !

On pourrait, en outre, greffer à cette tendance l’action (logique et saine) de l’Eglise qui vit très vite le caractère très ambigu de certains ordres à caractère dit initiatique (d’où les multiples Bulles papales), sans oublier les VERITABLES Ordres Noirs (dont bien peu de personnes connaissent l’existence) et qui, eux, par certains liens s’établissant avec la franc-maçonnerie visible, démontrèrent encore davantage de critères nauséabonds et INVERSEURS… Lire à ce sujet  » Le Crocodile « , de Louis Claude de Saint Martin.

Ce n’est donc pas le fruit du hasard si certaines conceptions dites kabbalistiques imprègnent l’enseignement de la Franc-Maçonnerie apparente, elles ne sont cependant là que pour attirer les férus d’ésotérisme, autant que pour dénaturer la véritable Kabbale qui, elle, est non seulement ANTERIEURE à l’existence du peuple juif, mais est également de nature universelle ! Il suffit, pour s’en convaincre, de jeter un oeil (appuyé si possible) sur la métaphysique norroise ou asiatique (entre autres)…

Le problème d’une analyse imparfaite provient généralement de la méconnaissance. Mais pas seulement. La duplicité de certains, ainsi que leurs facultés à mêler depuis belle lurette le vai et le faux, mène inévitablement la masse vers des erreurs de compréhension ! Ainsi, s’il est exact que de multiples liens peuvent être établis (depuis des siècles) entre les obédiences européennes majeures et divers mouvements gnostiques ou prétendument rosicruciens (alors que la véritable Rose+Croix est invisible et bien différente!!), l’objectif est toujours identique : noircir toute saine démarche hermétiste au cas où la véritable nature de la maçonnerie serait découverte !

De fait, petite précision que je m’autorise, une des plus importante devise de ces supposés rose-croix est le mot V.I.T.R.I.O.L (par ailleurs désormais repris par certains maçons) ! Et il signifie littéralement : « Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem« . Autrement dit : « Visite l’intérieur de la Terre, par rectification tu trouveras la Pierre occulte »… J’imagine que beaucoup sauront ce qu’est en réalité cette « Pierre »!

Ces mouvements (rosicruciens et maçons), dans ce qu’en remarque la société, nuisent donc tout autant aux véritables groupes lumineux (qui existent bien et dont peu dissertent) ainsi qu’aux hommes qui s’y rattachent, mais sont également de véritables ennemis de l’Eglise (spécifiquement catholique) et de toute Foi révélée. En réalité, ces mouvements nuisent à TOUS les hommes qui comprennent réellement (et risquent d’attester) que l’Amour-Harmonie (véritable) est le sens même de la Vie…

En conséquence, si un homme désireux de fouler une certaine voie prend connaissance des multiples et divers éléments ou situations qui cernent la franc-maçonnerie visible, et il ne lui reste que peu de choix ! Soit sa nature ne répugne pas à certaines dérives, et il pourra éventuellement rejoindre le mouvement. Soit il refusera de cautionner tels attitudes et fuira comme la peste ceux qui, de près ou de plus loin, semblent avoir des opinions métaphysiques se rapprochant du groupe exécré… Beau coup double ! Le bébé est jeté avec l’eau du bain… Ceci n’est évidemment pas le fait de membres de la « base », du moins lorsqu’ils savent discerner justement les choses, mais provient plus exactement d’une élite dirigeante! Aucun amalgame n’est donc à faire à ce niveau.

Pour qui le comprend, il n’y a donc pas lieu (loin de là) de placer sur un même pied d’égalité connaissance tronqué (comme celle distillée au sein de la Franc-Maçonnerie) et Connaissance véritable et saine. La première est, au mieux, intellectuelle, avide et soucieuse de la temporalité, alors que la seconde vise à quelque chose de plus bien plus haut et de bien plus sublime…

Il est évidemment très délicat voire difficile d’insister ici sur la réalité de confréries dispensant (incognito) un enseignement constructif et favorable pour le genre humain. Le mal s’est en effet éminemment propagé : et surtout, hélas, au sein des consciences méconnaissantes qui n’ont d’yeux (mais c’est très logique) que pour les multiples aspects visibles et sociétaux alors que la plupart sont destructeurs et inverseurs. En tous cas nullement évolutifs pour l’ensemble.

Comme écrit ci-dessus, la maçonnerie s’échine à détruire un autre ennemi: le Catholicisme! Ce postulat étant posé, il faut s’interroger sur la raison car, pour beaucoup (à l’époque actuelle), cette religion a surtout un simple intérêt culturel. On peut donc voir la chose de deux manière, qui s’additionnent. La première c’est la volonté de détruire une Tradition (puisée au sein de la Révélation) et qui se détermine par certaines hautes valeurs morales et humanistes. La seconde est toute aussi importante (pour ceux qui ont la Foi) : il est question de pervertir, dénaturer, inverser le sens évangélique premier et de tout faire pour qu’il ne puisse porter des fruits ou, pire encore, pour qu’il en porte d’autres ! Bien différents… Ces fruits étant, de fait, autant de potentiels facteurs d’opposition dont il convient sinon de les éradiquer au possible, au moins de diminuer leur influence dans les esprits.

A mes yeux (mais c’est une opinion toute personnelle basée sur mon vécu) cette attaque fournit un caractère très révélateur à l’Eglise Catholique Romaine : car cela lui octroie automatiquement une stature (d’ailleurs très réelle) d’universalité et de sainteté. Lorsqu’on sait en effet qui la combat, lorsqu’on a pu déterminer la source PREMIERE de l’attaque, on comprend alors aussi le pourquoi, ainsi que la nature réelle de la victime et des agresseurs! Ce discernement effectué on saisira aussi, peut-être, et c’est le plus important, que JAMAIS elle ne pourra être détruite…

L’exactitude de cette réalité peut apparaître à tout un chacun lorsqu’on analyse, par exemple, ce que le maçon doit accomplir au grade de Kadosh (30ème degré du rite Ecossais Ancien et Accepté), la chose validera tout ce que je viens d’écrire ! Ainsi, en certaines Loges, le récipiendaire doit poignarder un être vivant (souvent une brebis), considéré comme ennemi de l’Ordre… Tout le monde saura remarquer vers qui ramène la brebis…

Quant aux prétendus Rose-croix, il y a certes des mouvements qui se prétendent tels mais qui sont loin de l’être… La Fraternité de la Rose+Croix, la véritable, est bien autre chose. Et son enseignement, tout comme sa réalité objective, ne sont visibilisés qu’en ceux qui ont un certain rôle (très positif et élévateur pour tous) à jouer sur cette Sphère… Rôle qui appuie, il me faut encore insister, sur cet absolu Précepte nous disant d’aimer notre prochain comme le Christ aima…

En définitive, la Franc-Maçonnerie dont tout le monde parle, perceptible et opérant en réseau dans le monde des hommes, soucieuse d’acquérir ou accroître du pouvoir, influençant la politique et les affaires, n’est qu’un leurre et, en même temps, une branche d’un arbre autrement plus méphitique (très obscur et méconnu du grand nombre…) ! Un arbre qu’une seule chose peut réellement contrarier voire éradiquer totalement : l’Amour-Harmonie entre les hommes de bonne volonté ! Si on comprend ceci, on pourra peut-être aussi saisir tout le sens et le pourquoi du Commandement christique !
Thot
Plus d’infos sur : http://www.theurgie.com

Ce contenu a été publié dans Hermétisme, métaphysique, Religions, spiritualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *