Le Trois doit devenir Un !

Un de mes amis sur FB m’interrogeait il y a quelques jours sur le fameux triptyque « corps-âme-esprit« . Etant donné que le thème revient assez souvent dans les mails que je reçois, il me semble dès lors important d’expliciter, voire de clarifier le sujet… Il y a assurément une vérité observable et factuelle caractérisant ces trois mots, cependant il importe de saisir exactement leur sens profond…

Tout d’abord, le corps n’est définitivement pas un Principe ! Certains seraient peut-être tentés de le croire, mais en réalité notre corps n’exprime, dans la matérialité duale (et via l’âme), que la manifestation du seul et unique Principe (je vais y revenir) : il est la Maison, le Temple de l’Esprit ! C’est le véhicule approprié à notre densité par lequel l’Essence divine sise en tous peut (si on l’accepte) exhaler et partager tous Ses bienfaits…

Le corps est donc certes la dimension physique de l’être adapté à l’environnement dans lequel il évolue, mais il est surtout (point essentiel) la POSSIBLE et visible représentation du Feu perpétuel qui brûle dans le Temple… En conséquence, le juste et véridique rôle du corps se mouvant sur notre Sphère est de permettre, grâce à nos actions, de signaler et de révéler les Qualités divines ! De fait, si le corps est surnommé « Temple » c’est bien parce qu’il recèle en son sein une Lumière d’un autre ordre… Par ailleurs, bien que notre corps puisse changer (sous l’effet de l’âge ou de divers accidents le concernant), nous sommes toujours la même personne : ce qui atteste bien qu’il est futile de s’identifier seulement et complètement à notre stature matérielle, nous sommes bien autre chose…

Pour ce qui est de l’âme, il faut tout d’abord se mettre d’accord sur les formulations car, en vérité, le terme le plus adéquat est…Conscience (ou âme-Conscience)…

L’âme est tout autant la conscience embryonnaire liée au corps et manifestant des propriétés distinctes (intellectualité, possibilité de choix, émotions, sensations, etc…) mais également et singulièrement la possibilité de faire émerger la véritable Conscience : celle qui se profile à mesure que se concrétise l’Union avec l’Esprit… On peut considérer l’âme comme une porte : celle-ci s’ouvrant de deux côtés (vers la densité et vers la spiritualité).

C’est au sein de l’âme que se trouve le Diamant brut devant être taillé. Autrement écrit, c’est là que se réalise l’Unification des deux natures et l’acquisition de la Conscience réelle ! Et au plus cette Réunification sera concrète et au plus la Lumière rejaillira, à travers le corps et ses actions dans le monde sensible, sur ce globe… L’âme est un sas ! C’est là que le Flux divin peut (OU PAS), selon notre permission, se condenser et identiquement rayonner vers l’extérieur. Pour être totalement clair, l’âme est le reflet de notre personnalité et manifeste exactement le degré de notre évolution spirituelle. L’âme est soit la Conscience réelle et vivifiante (même si l’on chemine lentement et avec difficulté), soit la conscience bridée (si elle est trop sensible aux assauts funestes de la chair)… A ce titre, on peut dire que le chemin est totalement individuel et se résout dans…L’INTENTION personnelle !!! De fait, à la mort physique, c’est cette âme-Conscience qui, selon son choix de vie et le parcours effectué ici-bas, ressentira bienfaits ou tourments temporaires : avant de revenir sur Terre et de poursuivre sa route…

L’Esprit, Lui, est le Germe Divin dans la conscience (dans l’âme donc) qui pousse intérieurement et extérieurement (par les effets de la Providence) à l’Union ! On remarquera donc, courte parenthèse, qu’il y a une petite faute de langage (ou d’écrit en l’occurrence) en écrivant « esprit » (avec un petit « e »)… Le sujet dont il est ici question n’est en RIEN lié à la matérialité et au petit « moi » inférieur… De fait, si on peut percevoir notre corps, voire notre âme (que l’on peut lier au psychisme), il n’en est pas de même de l’Esprit ! C’est un « au-delà » qui ne peut s’appréhender qu’à mesure que nous réalisions en nous et reflétions vers notre environnement les Qualités divines ! Pour quitter l’Image et devenir Ressemblance il n’est donc d’autres moyens que de penser et d’acter non pas comme Dieu (expression luciférienne qui nous maintient à la périphérie) mais TEL Dieu (ce qui oblige à l’Union avec la Grâce en nous et à un changement de paradigme prodigieux et conséquent) !

L’Esprit qui habite chacun n’est qu’une infime partie du Divin, mais une partie qui contient le Tout ! Il faut parvenir à l’Unification avec ce Tout pour que se déversent sur notre être et le Monde des merveilles sans nombre. Mais il y a un certain chemin à suivre pour ce faire, une discipline à acquérir, une purification à effectuer… Cette purification concerne essentiellement notre âme (puisqu’elle est le médiateur par excellence), celle-ci étant la manifestation de notre personnalité (bonne OU mauvaise), alors que le corps au travers de ses actions propres n’est QUE la réflexion de cette dite personnalité… C’est l’âme (autrement dit la Conscience) qui autorise l’Esprit à Se manifester à travers le corps ! L’impératif est dès lors de se donner les moyens de faire évoluer le côté divin de notre âme (la Conscience véritable et sainte) au détriment de la petite et mortifère conscience liée au temporaire et mortifère corps humain.

Quelles sont les conditions pour se centrer et fusionner notre âme-Conscience avec le Feu divin ? Elles sont multiples mais se rejoignent toutes vers l’unique point focal qui est l’Harmonie… Harmonie en nous tout d’abord, c’est-à-dire oublier et rejeter les effluves négatives que notre ego humain révèle par trop souvent et, au contraire, faire silence afin de percevoir intérieurement les Appels que le Germe éternel réitère avec insistance !

Tout se passe dans l’âme : mais si on ne décide pas d’entendre, d’accepter, de suivre et de changer, alors on ne le peut… L’intention est primordiale ! Et cette dernière aura d’ailleurs une réponse de plus en plus concrète à mesure que nos pensées, nos actions, notre désir s’exprimeront extérieurement vers le prochain : avec constance et sincérité.

L’âme-Conscience est le seuil de l’émulation réciproque : les Qualités Divines pouvant se déployer dans un aller-retour lumineux : du Centre à la périphérie, et inversement…

C’est à travers l’âme de plus en plus aimante que les flux vivifiants de l’Esprit se visibilisent sur notre Sphère ! Pour ce faire, et en conséquence, les Vertus du Coeur sont primordiales : Compassion, Charité, Chaleur, Amour désintéressé, Partage… Le corps est là pour manifester ces instants de sainteté, et notre âme-Conscience pour relayer la Beauté que nous recelons tous : Laquelle ne demande en finalité que l’entière participation de notre liberté pour certifier au plus haut point Sa Présence…

De l’Esprit à l’âme, de l’âme au corps; du corps à l’âme et de l’âme à l’Esprit : tel est, à notre niveau, le Souffle Divin à l’oeuvre. Il ne tient qu’à chacun d’y participer afin de faire émerger la véritable Conscience : Celle-ci se résolvant dans l’Union progressivement totale de deux natures qui ne feront plus qu’Une ! Le Trois étant redevenu Un…

Harmonie pour votre être
Thot Theurge
http://www.theurgie.com

Ce contenu a été publié dans Hermétisme, métaphysique, Religions, spiritualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le Trois doit devenir Un !

  1. Jean-Pierre dit :

    « On peut considérer l’âme comme une porte : celle-ci s’ouvrant de deux côtés (vers la densité et vers la spiritualité). »

    Merci Thot.. Puissance et simplicité du concept…

    Jean-Pierre

  2. Thot dit :

    Merci à vous, Jean-Pierre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *