Injustice et réponse personnelle

Réponse à un mail reçu que j’ai adapté à l’attention de tous…

En ces temps pour le moins troubles (prémices d’une conflagration globale), et alors que beaucoup hésitent sur la conduite à suivre, il me paraît judicieux d’expliquer certains points…

Rester de marbre ou stoïque face à l’arbitraire n’est pas la bonne attitude à adopter. Si le Chemin évolutif microcosmique doit réellement ressembler au Mouvement macrocosmique, comme l’affirme et en atteste totalement la Tradition Hermétique, alors l’impassibilité ne peut avoir sens ! Dans l’Univers rien n’est en effet statique ou inactif : tout sert un objectif et mène à un dessein. L’action est donc primordiale. Encore convient-il de relativiser les choses, de ne pas faire preuve d’extrémisme, tout en exprimant un juste milieu face à l’affliction.

Pour ce qui est du mal « général » (mondain), le fait d’évoluer individuellement, de changer et de partager notre acquis engendre presque automatiquement une vibration qui atténue (même si on ne le voit) les miasmes méphitiques qui gangrènent ce Monde. Ce n’est, par exemple, pas un hasard si les démons se révélaient et se manifestaient à la seule vue du Christ !

Quant à la négativité plus proche, il faut comprendre que notre réaction doit être pour le moins contrôlée : on ne saurait gagner en rendant le mal pour le mal… Tout est question de proportion et de méthode. Si donc il est évident qu’en face d’un potentiel dommage indéniable (touchant autrui ou notre propre intégrité physique) il convient de se défendre (de façon adéquate), il ne saurait cependant être question d’y ajouter quelque haine ou émotion négative. C’est néanmoins un sujet assez délicat, car les réflexes inappropriés (issus d’une structure humaine imparfaite) sont toujours proches… C’est bien pourquoi la maîtrise (du mental et donc des émotions) est si essentielle…

Mais, encore une fois, la pénibilité de certaines situations vient surtout du fait que la majorité des hommes ne peut percevoir ce qui est au-delà des sens physiques ! Pourtant, la réalité est que le moindre geste, la moindre pensée émise dans un sens altruiste et compassionnel (bien que beaucoup l’ignorent) déverse sur ce globe des grâces sans nombre : ceci étant compris, au plus les hommes se « centreront », évolueront, et au plus les causes qui mènent à la violence se dissiperont. Certes, très graduellement mais toutefois factuellement… Ceci n’a rien à voir avec une pensée magique : il s’agit uniquement d’une Loi aussi fondamentale que logique.

C’est surtout EN AMONT (en créant de nouvelles causes) que se modifieront les paradigmes involutifs. Et, en attendant (pour me répéter), en fonction de certaine situations appelant une réponse APPROPRIEE ET MESUREE, il est impératif d’agir en dehors de réflexes générés par notre cerveau reptilien car, si ce n’était le cas, nous ressemblerions à ceux-là même que nous combattons.

Tendre l’autre joue n’est pas possible pour tout le monde : cela demande une compréhension et un état structurel qui dépassent le cadre naturel de l’homme ! Néanmoins, nous avons maints exemples historiques (de Sages, de Guides, d’Eveillés) qui attestent que la chose est possible : fut-ce au sein des plus grandes souffrances… Peu d’êtres humains sont cependant à ce niveau ! En conséquence, la pondération, la tempérance, des réponses pertinentes et ajustées sont évidemment quelquefois nécessaires et urgentes, mais si on désire un changement qui soit plus profond (et bien plus VRAI) il n’est d’autre voie que celle de la Connaissance appliquée (en soi et à travers soi) qui irriguera, à terme, d’autres esprits (proches ou moins proches)… Car s’il est vrai qu’existe une force exponentielle du mal, il n’est pas moins exact que la chose est également concrète et factuelle pour le Bien !

Gérer avec mesure diverses conséquences négatives est donc une chose, mais il faut tout autant (et surtout) générer de nouvelles causes… A ce titre, CHACUN est donc appelé à un effort constant et soutenu : selon ses capacités, ses charismes, ses possibilités d’action. Aussi, on peut certes sans cesse se plaindre du mal mais il serait pareillement raisonnable de saisir que nous avons TOUS une responsabilité quant à son oppressante manifestation… Il faut d’abord demander avant de recevoir : c’est-à-dire DEMONTRER que l’on souhaite arpenter un certain Sentier (et ceci pour l’Evolution de TOUS) ! Est-ce bien le cas ? Chacun sera juge pour lui-même…

En définitive, réguler des effets négatifs peut dès lors être important et nécessaire (et il faut parfois le faire), mais ne sera jamais que ponctuel, en surface et à répéter ! S’évertuer au positif Changement intime et, surtout, partager cette expérience enrichissante est d’un ordre davantage supérieur, constant et constructif pour l’Humanité toute entière.

Tel est le message a répéter à qui sait l’entendre et l’accepter : on ne saurait vaincre le mal en usant des mêmes armes que lui ! On ne peut que s’avilir de plus en plus… Il y a, au contraire, un état mental et une mise en pratique différente à manifester : et ceux-ci ne se déploient qu’au sein de coeurs qui savent, qui veulent, qui osent !

Harmonie.
Thot Theurge
http://www.theurgie.com/

Ce contenu a été publié dans Hermétisme, métaphysique, Religions, spiritualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Injustice et réponse personnelle

  1. Jean dit :

    Merci cher Thot pour ce développement.
    Je pense avoir reconnu mon « faut-il tendre la joue gauche »..
    En effet l’élévation nécessaire de la conscience pour « apporter une réponse appropriée et mesurée » n’est vraiment pas encore à la portée de tous tant les injustices générées par ces agressions sont violentes.
    C’est cependant, je le crois aussi le Sentier à emprunter.
    Travail de tous les jours par la compassion et le Service.

    Merci encore.

  2. Jean dit :

    Merci cher Thot pour ce développement.
    Je pense avoir reconnu mon « faut-il tendre la joue gauche »..
    En effet l’élévation nécessaire de la conscience pour « apporter une réponse appropriée et mesurée » n’est vraiment pas encore à la portée de tous tant les injustices générées par ces agressions sont violentes.
    C’est cependant, je le crois aussi le Sentier à emprunter.
    Travail de tous les jours par la compassion et le Service.

    Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *