Frères de Lumière

Aux Coeurs ardents par trop méconnus, et à l’Ancien des jours…

Depuis des Temps immémoriaux, c’est-à-dire depuis la venue des antiques et célestes Conscients, un Ordre veille et aide à la transcendance du genre humain. Cette Confrérie, composée d’Etres Supérieurs et de Maîtres (appartenant ou pas au genre humain) s’attache concrètement à véhiculer, selon le degré de compréhension de ceux qu’elle touche, les Règles fondamentales (ou supérieures) régissant le Macrocosme et le Microcosme. L’Objectif étant, grâce à cet apport de Connaissance, d’accroître le degré d’éveil et donc, en similarité, de faire évoluer les Consciences…

Ce Centre Initiatique Suprême peut à juste titre être considéré comme Divin : car ce qu’il transmet n’est rien d’autre que l’Harmonie Universelle qui organise toutes choses selon les Pures Normes Fondamentales ! Ces Dernières étant en quelque sorte densifiées afin d’intégrer nos divers niveaux de perceptions. A travers le Temps et l’Espace.

Cet intense et bienfaisant labeur, quand bien même de ténébreuses époques couvraient le monde d’une chape pestilentielle, fut toujours mis en œuvre. Il n’est pas une période où il cessa ! Certes, sa visibilité échappe quelquefois à nos regards, mais ce n’est pas parce que nous ne voyons pas certaines choses qu’elles n’existent pas… En réalité, sous le couvert de la société humaine, des parcelles de Savoir ou des concepts permettant d’accéder au Savoir furent toujours divulgués.

De fait, au long des âges, certains relais humains (Ordres, Groupes Initiatiques, Mouvements philosophiques, Religions) servirent de connexions, permettant la diffusion de cette Connaissance tellement essentielle au Changement requis. C’est toujours le cas : quelques formations humaines dispensent encore ce que leur permettent nos grands Aînés. Mais une précision se doit d’être fournie d’emblée… Savoir ceci n’oblige personne à aller frapper aux portes des Temples, des Cénacles ou des diverses Loges répandues de par le monde ! L’initiation qu’on pourrait y suivre, pour autant qu’elle soit positive (ce qui est loin d’être manifeste durant l’Age de Fer) ne sera jamais que la représentation symbolique de la véritable Initiation ! Et celle-ci, dans l’état actuel de l’évolution générale de la planète, ne s’acquiert, fondamentalement, durablement et sereinement, que sur les Plans Subtils…

Intégrer tel Mouvement constructif et y suivre un enseignement fructueux déclenchera donc certes des effets sur la composante élémentale du solliciteur, mais ce ne sera pas suffisant pour transfigurer l’être en son entier et prétendre appliquer, au sens le plus strict du terme, l’Initiation véritable octroyée par un Ensemble n’appartenant pas à l’Humanité… On peut en conséquence se réjouir du partage d’identiques valeurs avec certains hommes, et les côtoyer durant certains travaux ou Rituels, mais ce n’est pas suffisant pour transmuter en nous ce qui doit l’être ! Ce n’est ni au sein des autres, ni en face d’eux que le véritable travail peut se faire. Ce n’est qu’en face de soi ! Par le biais d’une ascèse subordonnée à de profonds sacrifices. Et ceux-ci exigent la solitude, le désert…

Le Mouvement Initiatique Primordial porta de nombreux noms au long de l’Histoire humaine. Et son relent secret ou caché résolu de nombreuses cultures à vouloir le situer géographiquement. Sa localisation la plus répandue étant au sein même du globe, à l’abri de toute intrusion humaine. C’est ainsi que les Eddas scandinaves font état d’une ville profondément enfuie dont les richesses (au plan physique et subtil) sont fabuleuses… Les anciens Perses croyaient à l’Aryana : cachée à l’intérieur de la planète. En Chine, nombreux furent ceux qui désiraient se rendre à la Cité des Douze Serpents… Ces livres sacrés de l’Inde que sont les Veda désignent le Centre Initiatique Suprême sous le vocable de Radnasamu (Pierre Précieuse) ou la Montagne d’Or. En Russie, ce fut la Terre des Blanches Eaux.

Tout ceci est loin d’être exhaustif. En ce qui nous concerne, puisque ce terme est en adéquation avec l’époque actuelle, nous emploierons l’expression Grande Loge Blanche pour désigner la bienfaisante Confrérie. Et nous insisterons pour spécifier que, bien qu’il se puisse que certains de ses membres soient incarnés quelque part sur le globe, ce sont des exceptions (qui ont certaines Missions à accomplir…) ! Les membres de ce Centre agissent certes dans la densité mais hors de celle-ci : les Energies, les Enseignements, les aides distribuées, le sont à partir de Plans imperceptibles à beaucoup, bien que reliés à l’éthérico-physique. Pour paraphraser les Taoïstes parlant du pays de Tebou (le Sanctuaire des Immortels… ), disons que pour la Fraternité de Lumière la vie se déroule en permanence dans deux univers distincts mais entrelacés : le monde physique, objectif, de la matière, rejoignant celui de l’Esprit (à partir du Haut Mental)…

Il n’y a donc pas lieu de chercher, en un endroit ou un autre de la Terre, le Centre lui-même ou quelque membre que ce soit… Et pour ce qui est d’intégrer le Siège Spirituel Terrestre, c’est une impossibilité en dehors d’une évolution TRES conséquente qui, seule, peut (ou non) déterminer l’intégration. Quant à espérer trouver un Maître incarné, inutile d’espérer si le contact ne vient pas de lui… Il n’y a rien là d’arbitraire, ce fait est conditionné par le karma de celui qui cherche.

Depuis l’aube des Temps, vous le lisiez, les diverses cultures placèrent donc la Grande Loge Blanche en tel ou tel lieu de la Terre. De nos jours, l’endroit le plus fréquemment cité est le Tibet. Certains allant jusqu’à prétendre qu’il y aurait là plusieurs portes inter-dimensionnelles permettant d’accéder au Centre…

En réalité, cette erreur provient de deux sources. La première est qu’il existe à cet endroit un énorme chakra planétaire, un vortex de Force céleste, et l’Energie Divine qui s’y déverse est utilisé par les Supérieurs pour leurs buts positifs. La seconde, c’est que les Forces Noires elles, rayonnent bel et bien depuis un foyer principal placé au Tibet… Chacun peut aisément saisir dans ce fait toute la nuisance, les erreurs et les déviations potentielles qui peuvent en résulter !

Pour le comprendre aisément (courte parenthèse), il faut avant tout saisir ce qu’est exactement le Mal ! Cela n’en jettera qu’une plus vive lumière, par comparaison, sur les Adeptes et leur incessant Travail envers les pauvres âmes méconnaissantes…

Le Mal est-il une forme du Bien, mais inversée ? Certes non : le dualisme n’a jamais atteint un tel niveau. En réalité, le Mal est fondamentalement le retour vers soi de l’Intelligence Divine (la Binah universelle) dont la Loi est l’Evolution de la Conscience et qui pousse vers la Réintégration ! L’intelligence ne pouvant exister sans conscience, c’est donc bien cette dernière (celle de toutes les formes pensantes), par les choix qu’elle permet, qui est le substrat essentiel de l’application possible du Mal : celui-ci ne pouvant se déployer que PAR et DANS les consciences…

Le Mal, c’est s’établir en principe par rapport au Principe : c’est s’éjecter du Centre pour vouloir rayonner (seul, sans aucune Grâce) à la périphérie… C’est prétendre (bien stupidement) ramener à sa personne la phrase du Christ ( » Moi Je Suis « ) en la singeant et en la transformant à son avantage. Captation, dénaturation et inversion : telles sont les manoeuvres spécifiques de tous ceux qui suivent la voie sombre…

Le Mal est une pure déficience accidentelle dans l’œuvre du Suprême Ouvrier, une bifurcation dans le Plan. Mais qui, comme toutes choses, Le sert néanmoins. S’il est donc vrai qu’il découle indirectement des Causes Premières, le Mal n’en a cependant jamais fait partie. Il n’est qu’un déroutage dans l’Elan Primordial, une contingence « mineure » et momentanée liés à l’intention intérieure de certaines formes pensantes. Sachant que tout est inévitablement appelé à revenir à la Source, le Mal ne peut donc à coup sûr qu’être temporaire et sa survie liée au Temps… Lorsque l’ensemble de la création retrouvera l’Individualité Première, le Mal ne pourra subsister car il n’aura plus de consciences dans lesquelles s’exprimer ! Et comme il tire sa force et ses énergies du répondant qu’il reçoit à partir des consciences, une fois que celles-ci sauront ce qui fonde la Grande Loi Evolutive, le Mal n’aura plus aucun substrat sur lequel s’établir…

Sachant ceci, on comprend mieux quel est l’Objectif majeur du Mal et de ceux qui le représentent : ralentir voire littéralement freiner l’Evolution de la Conscience qui, seule, permet d’analyser, de comprendre et de contrer ses immondes agissements…

La montée vers l’Esprit, grâce aux mouvements de la liberté individuelle unis à la Flamme en nous, est en effet la démarche essentielle pour qui veut (à son niveau personnel qui rejaillira sur l’ensemble) combattre les fléaux engendrés par la Déviation. C’est bien pourquoi depuis toujours c’est ce Développement que les énergies négatives cherchent à entraver. Il reste à savoir quelles sont ces forces noires et comment discerner leurs méfaits…

Bien que modulées à travers diverses et dissemblables individualités (qui partagent elles-mêmes la Nuisance à d’autres formes de vies inférieures ou différentes), la source originelle du Mal est double : cosmique (métaphysique) et terrestre. je n’insiste plus ici sur le pôle cosmique, je le fis ailleurs (par exemple dans ma vidéo  » Mal cosmique et planétaire » – https://www.youtube.com/watch?v=EqQcvh77OVg ) : de plus, ce type de ténèbres ne nous atteint qu’en partie tellement la Puissance de la Mère (Aset) l’enchaîne (la Vierge écrase de ses talons le Dragon…). Les forces inhérentes à notre sphère terrestre, par contre, nous sont autrement plus nuisibles…

Il fut un temps, très éloigné, où une civilisation prospérait sur ce globe. En son sein s’épanouissaient les plus grandes découvertes, qu’elles soient matérielles ou spirituelles. Mais les premières prirent finalement le pas sur les secondes et les deux formes de pensées se firent face : d’unipolaire, l’Atlantide (puisque c’est bien d’elle dont il s’agit) devint bipolaire. Et comme l’écrit fort pudiquement Alice-Ann Bailey ( « Extériorisation de la Hiérarchie » : Editions Lucis), une crise s’ensuivit dans le monde civilisé d’alors… Des convulsions multiples et d’une violence inouïe secouèrent alors l’Atlantide, au niveau des hommes et de la nature, débouchant finalement sur la fin d’un monde et la destruction presque totale de tout atlante. La décharge karmique qui résulte de cet affrontement a toujours des effets aujourd’hui ! Nous subissons toujours, pour un peu de temps, ce karma atlante.

Ce qui résulte de cet « ancien » désaccord entre la matière et l’Esprit, c’est que l’immixtion d’entités cosmiques en décomposition (la face « physique » du Mal) dérouta l’orientation évolutive et programmée de l’Humanité : alors même que celle-ci entrait dans le rugueux apprentissage de la Dualité… Sous les injonctions de ces êtres, experts sur les Plans mineurs dans lesquels pataugent les hommes, ces derniers sombrèrent en grande partie et, avides des plaisirs liés à la seule densité, dénaturèrent de manière absolument effroyable tout le potentiel bénéfique de leur nature… Par ailleurs, par les pouvoirs méphitiques qu’ils acquirent durant cette période et qu’ils aiguisèrent jusqu’à nos jours (moyennant de véritables Pactes), ces êtres perdus ont finalement délaissé leur stature d’humains et rejoignirent, par de multiples aspects, les entités cosmiques primordiales qui les tentèrent et qui personnifient parfaitement le concept du Mal ! Ce sont ces deux types d’entités néfastes, à la base du conflit atlante et chacune désormais désincarnées, qui mettent constamment tout en œuvre pour ralentir la cadence ascensionnelle du genre humain… Quant à savoir pourquoi, il existe deux réponses qui se rejoignent :

Premièrement, par le fait d’une continuité dans la démarche négative perdurant sur d’innombrables vies, ces êtres (les Déchus métaphysiques comme ceux qui furent hommes au départ) ont détruit le lien électromagnétique qui les relie à leurs corps Egoique : lien qui nous transmet les Energies Divines. Il importe donc, pour survivre, que ces entités volent ce Souffle Divin à d’autres : à savoir tous les hommes inconscients et incapables de se préserver de cette ponction énergétique… Fut donc élaborée une manœuvre permettant de recevoir horizontalement ce qui, en nous, et même pour les hommes proche de l’animalité, est reçu de façon verticale…

Mais pour ce faire, et c’est la seconde réponse, il est ABSOLUMENT nécessaire que l’Humanité ne puisse pas grandir dans la Connaissance des Principes Divins : dans le cas contraire, elle serait capable de se préserver de cette forme absolue de vampirisme, et, en outre, passer un cap important dans son Evolution, ce qui n’est évidemment pas supportable pour les Déchus (qu’ils soient cosmiques ou terrestres)…

Sachant par ailleurs que sur le plan matériel ce sont le sang et les sécrétions intimes (sperme et cyprine) qui irradient le mieux l’Energie Divine et nourrissent parfaitement les Mauvais, on saisit alors d’autant mieux pourquoi ce genre d’appétits fut (et est) stimulé afin qu’il s’éjecte et se manifeste le plus souvent possible…

C’est le pourquoi des multiples cultes sanguinaires et orgiaques que chacun peut découvrir à travers l’Histoire, des guerres qui perdurent et dont le sang des hommes inonde la terre, des malheurs qui en découlent et qui ajoutent haine à la haine, karma rétributeur à karma rétributeur. Et c’est également la raison de cette étrange vibration qui englobe cette sphère et qui semble tout érotiser. En fait, les Ténébreux inondent pour ce faire les sous-plans mental, astral et physique, de vibrations bien précises (relayés ensuite par la majorité des hommes, à travers Temps et espace…). Et si ce n’était l’aide octroyée par tous ceux qui œuvrent pour le coté lumineux de la Nature, ce monde que d’aucun trouve sombre le serait bien plus encore… Il faut en effet savoir que, même si ces désincarnés ne sont pas nombreux, ils pourraient enrayer l’évolution planétaire pour très longtemps. Ils ont d’ailleurs déjà essayé à de nombreuses reprises… Néanmoins, s’il est vrai qu’ils gagnent des batailles, ils sont dans l’incapacité de gagner totalement la guerre, et ils le savent : ils ne peuvent « que » retarder l’inévitable châtiment qui les frappera un jour, et l’inéluctable ascension du genre humain… A terme.

Le but négatif espéré et recherché est donc de retarder au possible l’Evolution terrestre générale afin non seulement de survivre mais également de faire tourner en rond et de perdre les créatures naïves ou ignorantes que nous sommes… C’est bien pourquoi, pour en revenir où nous étions, le Groupe Noir fait le maximum pour se rapprocher de ce que les hommes prennent pour des localisations géographiques de la Grande Loge Blanche ! S’attribuer la louange et détourner ensuite : quel beau coup double… Mais cette attitude d’assimilation, de captation et de déformation, est symptomatique dans l’action des Mauvais ! L’Influx Divin ne leur provenant plus directement, ils sont également dans l’impossibilité de créer de manière pure et naturelle : c’est pourquoi ils volent, transforment, dénaturent.

Ceux qui connaissent les immenses possibilités des Déchus pensent quelquefois qu’ils bénéficient d’une énorme puissance, vu les projets malfaisants qu’ils élaborent. En réalité, si puissance il y a, elle n’est que l’expression d’un très long apprentissage de facultés et de moyens d’action à travers certains Plans de la matière.

Pour ce qui est des projets, on ne peut cependant y discerner un degré très élaboré d’intelligence ou d’évolution (et le contraire serait surprenant puisque leur marche vers le Vrai s’arrêta au moment de la perte de leur âme…). En fait, à qui sait le voir, et n’est-ce pas triste, les Déchus trouvent toute la mesure de leur inspiration grâce… à nous ! C’est nous qui leur fournissons les données qu’ils s’empressent d’exploiter afin de mieux nous enchaîner ! Sans le savoir nous leurs offrons donc non seulement une partie non négligeable d’Energie Divine, mais aussi les imperfections de notre être, et, par extension, nos idées les plus sombres, nos plans les plus sordides, nos envies les moins célestes. Et c’est là, à partir de nous qui pouvons toujours créer pour le bien ou le mal que les Mauvais se servent. Car nous pouvons nous aussi, si nous n’y prenons garde, devenir comme eux : ce qui signifie qu’à leur instar, nous avons également un côté très sombre qui ne demande qu’à s’exprimer. C’est ce côté qu’ils attisent et c’est de lui-même qu’ils retirent toutes les manœuvres utilisées pour nous asservir ou nous ralentir… Rien ne part d’eux : tout part de nous !!! Et nous n’avons que peu d’excuses à faire valoir : car à part tuer tous les Messagers de la Vérité, que faisons-nous vraiment pour évoluer avec la constance nécessaire ?

Il est certes vrai que l’Humanité n’est pas maître des Plans contrôlés par les Déchus : seule l’Evolution de la Conscience, permettant d’atteindre les Niveaux Supérieurs, peut aider à maîtriser ces Plans ! Car c’est de la véritable Citadelle intérieure, cet endroit (cet état) auquel les Mauvais ne peuvent plus prétendre, que provient la Lumière Incréée. Il ne peut cependant être atteint sans purification et Connaissance constantes : c’est un Sas qui filtre toutes les facettes de notre être et qui nous incite à délaisser celles qui n’ont aucun rapport avec le Centre. Ce n’est évidemment pas simple, car la Nature est un tout, et délaisser ceci (l’animalité) pour augmenter cela (l’humanité véritable c’est-à-dire la Divinité) est souvent très douloureux. Nous sommes pourtant tous appelés à passer ce stade.

Toujours certes nous auront la possibilité de refuser ce Cadeau, mais le faire, c’est rester les sujets de ceux qui ne sont Princes de ce Monde qu’en vertu de nos imperfections. Ceux-là mêmes qui s’insinuent partout où se manifeste le Bien : pour mieux s’en emparer, Le détourner, voire Le pervertir…

C’est bien pourquoi, pour répéter ce que j’exprimais en début d’article, s’il existe un Ordre philosophique sain(t), il en existe des dizaines d’autres dont les voies sont fourbes ! S’il existe un Enseignement Vrai, il en est des centaines qui, bien qu’englobés dans le miel de l’amour, contiennent les poisons les plus virulents. Et la chose est d’autant plus vraie en cette fin de Kali Yuga, en ce Temps du Choix (personnel et général) !

Certaines puissances et êtres se font donc face depuis des temps immémoriaux dans le but d’une élévation de la Conscience d’un côté (recentrage progressif) et, de l’autre, une stagnation voire une régression de l’évolution humaine. Les méthodes diffèrent néanmoins… Si d’une part certaines influences se manifestent petit à petit pour le bien de l’humanité, ceci ne peut être que très graduel : le mental humain, dans sa généralité, trop soumis qu’il est aux influences des adversaires, non seulement ne saurait comprendre la quintessence de ce qui lui est offert mais, bien plus grave, de par ses faiblesses et sa méconnaissance des Lois universelles, il court le grave danger d’être manipulé : les dons reçus se transformant alors en pierre d’achoppement. Comme en Atlantide… La lutte qui y eut lieu résultait d’un désaccord progressif mais flagrant entre matière et Esprit, entre le Verbe et le sophisme, entre l’Evolution par l’Amour-Harmonie et la stagnation hors de la Grâce, entre Spiritualité et technicité. Et c’est cette dernière qui l’emporta. Mais elle emporta aussi avec elle l’ancien monde… Que l’on juge de la chose de manière raisonnable (actions néfastes sur la nature) ou religieuse (punition divine), le fait est que les conséquences furent légions et essentiellement mortifères.

Ceux qui suivent mes écrits se souviendront sans nul doute de ce que j’affirmais ailleurs : à savoir que notre être et notre planète (ce qui est en bas) recelaient également, à l’instar de notre Système solaire et de l’Univers (ce qui est En-Haut), d’identiques caractéristiques en ce qui concerne la descente de l’Energie Divine!

La sphère sur laquelle nous résidons possède donc, elle aussi, sa Kéther, sa Tiphéreth, sa Malkuth et les autres Emanations propres à son niveau de densité (voir Arbre Kabbalistique). Le Pôle Nord, par exemple, représente objectivement et concrètement la Kéther de notre planète : il capte et intériorise l’Energie de la Kéther Systémique (c’est-à-dire du Système Solaire). Toute l’Energie Divine se déversant sur notre Terre le fait par le Pôle Nord (l’homme, selon les niveaux propres à son éveil, La recevant par l’intermédiaire du centre énergétique situé au sommet de la tête).

Le Pôle Nord terrestre est magnétique (les savants matérialistes utilisent d’ailleurs de manière très appropriées le terme Nord Magnétique…) par opposition au Pôle Sud (électrique). Certes, certains savent que les Puissances Célestes, dès leur contact avec notre globe, sont déroutées, corrompues, par les émotions humaines générales, mais Elles n’en demeurent pas moins génératrices de Vie et inconcevables au niveau énergétique…

Sachant que les forces involutives ne sont plus en mesure d’intérioriser cette Puissance pour leur évolution (cette dernière n’existant plus!), elles l’utilisent néanmoins pour d’autres projets, bien moins positifs ! On comprend donc aisément pourquoi les Noirs sont AU PLUS PRES de toute source d’énergie divine (cosmique, systémique, terrestre ou…humaine) : il y va autant de leur survie (vampirisme énergétique) que de l’application de leurs projets négatifs qui, tous, cherchent à accentuer la méconnaissance générale afin d’empêcher la lutte contre ce dit vampirisme et la marche vers la Lumière !

Les forces négatives s’efforcent dès lors d’accompagner non seulement les pérégrinations de ceux qui manifestent physiquement en ce monde l’Ordre Universel (Mouvement divers, hommes sur le chemin) et tout autant les nœuds énergétiques répartis un peu partout sur cette Sphère. Tout ceci dans un seul but majeur : la captation, l’assimilation et la dénaturation !

L’Energie Systémique pénètre donc par le Septentrion, jusqu’au coeur de la planète où, ensuite, elle se diffuse via certains noeuds ( ceux-ci étant variables en degré de captation et de diffusion)… Au niveau de notre globe, il existe une véritable grille de lignes telluriques: certaines sont imposantes, d’autres « secondaires »…

Et de tous temps, les initiés, les bâtisseurs, les religieux, pour diverses raisons que chacun est désormais en mesure de comprendre, s’efforcèrent d’activer et de ressentir (via certains lieux de cultes ou par le biais de Rituels) les effluves célestes. Ils ne furent jamais seuls néanmoins… Les Noirs eux aussi, tout aussi connaisseurs de la chose, s’approchent également, et depuis toujours, de ces endroits fortement imprégnés et vivifiants.

Ce n’est donc pas sans raison que l’énorme noeud énergétique qui se trouve au Tibet est fortement prisé par les Noirs ! Un énorme chakra planétaire, un véritable vortex de Force céleste se trouve en effet à cet endroit (il ne s’agit donc pas d’un hasard si la Connaissance écrite y fut dissimulée depuis bien longtemps)… Et l’Energie Divine qui s’y déverse est utilisée par les Adeptes (Grande Loge Blanche) pour leurs buts positifs et harmonieux. Les arrières-pensées et la fourberie apparaissent en pleine lumière quand on sait que les Forces opposantes et ténébreuses rayonnent EGALEMENT depuis un foyer important placé au Tibet… Chacun peut aisément saisir dans ce fait toute la nuisance, les erreurs et les déviations possibles qui peuvent en résulter dans l’esprit de beaucoup !

Il convient donc ici de rappeler certaines choses importantes : les membres et Adeptes de la véritable Grande Loge Blanche (représentant la Puissance d’Evolution sur cette Sphère) n’ont PAS de QG physique sur ce globe : ils sont bien ailleurs car bien différents… Par extension, ils ne se visibilisent sur notre sphère qu’à de très rares occasions (souvent incognito) et leur présence ne peut être décelée sans leur accord ! L’anonymat et le travail en solitaire (traits essentiels d’un Adepte) sont des fondements qui ne sont remis en cause qu’à de très rares occasions, et surtout lorsque la confrontation avec les adversaires (ou des miasmes ténébreux au niveau physique) l’exige…

Peu les connaissent, moins encore les rencontrent. Leur présence salutaire est néanmoins patente et émerge dans l’existence de quelques-uns (sous une forme ou une autre) : et ceux-ci en sortent grandis voire émerveillés… La Loi d’Amour les pousse sans cesse à nous aider, à partager, à patienter, à espérer. Ainsi sont-ils…

La réorientation vers la Source (qui est également la Finalité) de toutes les puissances positives (sises au sein des religions, de la philosophie, de l’humanisme, et surtout à la fin de l’Age de Fer, est toujours et également de leur fait ! Les guides de l’Humanité, qu’ils soient considérés comme des Sages, des Maîtres ou des Aînés ne se privèrent jamais d’aucun effort afin que se déverse sur tous les segments de la société humaine d’étonnantes et édifiantes énergies. Certes, celles-ci sont contrecarrées par l’ensemble des puissances et consciences méphitiques qui forment, à travers Temps et Espace, ce que l’apôtre nomme le « Corps du péché » (les hermétistes le nommant Subconscient global, Egrégore Noir), mais il n’en reste pas moins que cette Effluve d’Amour, de Compassion (mais aussi de Justice) irradie fortement la sphère terrestre à l’orée d’un nouvel Age et d’une fin de Cycle. Comme c’est le cas maintenant.

L’initié sait (par l’expérience), et au plus haut point,  que le Mouvement qui manifeste ce don de la Connaissance amoureuse autant qu’opérative est cette Fraternité de Lumière, ou Grande Loge Blanche. Blanche non par la réalité d’une couleur de peau (expression racialiste, fausse et totalement réductrice), mais par un lien véridique avec la pureté de l’enseignement fourni autant qu’avec la sainteté de ceux qui offrent et s’offrent (expression compassionnelle, évolutive et universelle).

L’histoire de la Fraternité des Maîtres de Sagesse ne sera pas expliquée ici, disons simplement que s’y côtoient les VERITABLES Rose+Croix, car l’Adeptat est fondamentalement l’État de Rose+Croix ! Selon la terminologie orientale, nous avons ici affaire aux Arhats (du sanscrit « Arahat » – celui qui est digne, celui qui a vaincu l’ennemi).

Lorsque l’Humanité, selon la Loi, doit accomplir un nouveau bond au niveau de l’Evolution, ces Adeptes intensifient donc (jusqu’à un certain niveau) l’irradiation de TOUS les ferments de Beauté et de Vérité : que ce soit intérieurement (par la Grâce divine, le Feu ou l’Ange intérieur, selon nos convictions), ou extérieurement (au travers de l’Humanisme, de la Philosophie, des Religions, du Savoir occulte).

Bref, ils ne rejettent ni ne déconsidèrent AUCUNE opinion ou foi personnelles mais élèvent simplement ce qui, en chacune, mène vers l’Absolu véritable! Chaque iota de lumière étant appelé à se consolider et à s’unir avec ses semblables, d’où qu’ils viennent… Car, bien que des disparités puissent exister pour chaque forme pensante, la Source, la Voie et la Finalité sont cependant identiques. Il s’agit donc, en ces temps surtout, de délaisser les différences de formes pour se concentrer sur l’Objectif qui est fondamentalement SIMILAIRE pour toute conscience qui se centre progressivement.

La Volonté et la Loi universelles intensifient donc l’Authenticité du coeur en ceux qui oeuvrent pour la Cause (quel que soit l’angle intérieur de leur adhésion). Et comme cette authenticité ne peut se dévoiler qu’au sein d’actes altruistes, désintéressés, compassionnels et charitables, c’est donc là le sens même de l’Oeuvre poursuivie inlassablement par la Grande Loge Blanche. On s’aperçoit donc (je l’écris à l’attention de tous les fidéistes) qu’il n’y a ici aucun désaccord avec le Commandement du Christ…

Tout ceci rejoint parfaitement le « Calendrier » de l’Evolution qui place actuellement l’Humanité devant un choix : soit suivre la voie de la matérialité et de la densité, soit suivre celle de l’Esprit, qui est Voie d’Amour.

Dans les faits, qu’on le comprenne ou non, qu’on le croie ou non, l’Horloge Cosmique a (une fois de plus) sonné l’heure des comptes. Que la chose soit analysée avec des convictions hermétistes, fidéistes, ou simplement historiques et sociologiques, chacun est en mesure de comprendre que ce monde arrive à un tournant…

Mais nos grands Aînés poursuivent inlassablement leur tâche, en donnant et en inspirant à travers le monde entier des hommes différents (par la culture, la race, l’éducation, le vécu, la croyance) mais qui tous se rejoignent finalement sur ce qui est, fut et sera toujours l’essentiel : la Finalité de l’Espérance divine! Celle-ci étant unique.

Et ainsi, chaque être adhérant par toutes les facettes de sa nature au Plan d’Evolution (quelque forme qu’elle prenne dans sa vie), foulera lui aussi, à terme, les rivages de la Vérité et du Sens ultime. Atteignant cet état d’Adepte. Comme nos grands Ainés. Comme nos Lumineux précurseurs. Comme nos frères et amis : aussi méconnus que le sont leur actes, et dont la « discrétion » n’a d’égale que leur inlassable Travail consistant à élever la Conscience de qui veut, de qui cherche, de qui aime ! Comme eux…
Thot
http://www.theurgie.com

Ce contenu a été publié dans Hermétisme, métaphysique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Frères de Lumière

  1. Adrienne dit :

    bonsoir!
    je demande PROTECTION !
    J’aimerais faire ces rencontres Grande Loge Blanche!
    Merci Thot

    • Thot dit :

      Bonjour,
      vous êtes déjà bien engagé (depuis quelques années) dans la Voie théurgique : la Protection est donc actée (même si vous ne le percevez pas encore ainsi) ! Mais ne confondez pas protection et besoins personnels 😉
      Bien à vous

  2. Jean dit :

    Les forces noires sont terriblement insidieuses, tentatrices, séductrices, en effet.. une de ses grandes victoires modernes n’est-elle pas la mondialisation? Vivre une vie pour consommer toujours plus. Perdre sa vie (sa liberté?) à obtenir des objets, des plaisirs, des positions sociales tous plus éphémères et finalement inutiles, les uns que les autres. L’essentiel du temps passé sur cette terre à consommer ce que la publicité décide de nous faire consommer, à manger et boire ce qui nous donnera les « meilleurs » cancers, à absorber dans notre « temps libre » via une télévision d’un niveau réellement ( et à dessein) totalement nul, nous évite, bien entendu de concentrer notre cerveau (ou ce qu’il en reste, parfois) à l’ Essentiel.
    Cette société est parfois désespérante de vulgarité, de bassesse, de violence pour l’obtention de ces vaines conquêtes, nécessaires à nous conserver au plus bas de la densité. Mais fort heureusement les rais de Lumière envoyés par les Grands êtres, parviennent encore jusqu’à nous. L’élévation de notre niveau de conscience est notre bataille quotidienne, individuelle et…vitale, dans un monde rendu hostile par ces forces négatives qui nous tirent en permanence vers la périphérie du Cercle.
    Merci à toi Thot de laisser filtrer vers nous, ce rai de Lumière.

  3. Murielsansailes dit :

    Bonjour,

    Ma question va paraître stupide, mais j’ose la poser, faut-il devenir RC pour revenir vers l’Esprit ? Vers la Voie de l’amour ? L’égo m’en raconte des salades d’âneries, difficile de savoir le vrai du faux. J’aimerai tant vivre la sagesse que souffrir, mais je finis par comprendre que mon être intérieur n’arrivera jamais à la sagesse, tant cette force intérieure destructrice est dense et fais en sorte de détruire le peu d’efforts fournis. Aussi, lâcher prise semble être la seule solution, et le chemin sera plus long que d’autres, étant moi-même ma pire ennemie. Rien à l’extérieur n’est pire que ce qui vit en moi. J’ai bien compris que l’extérieur n’est que le reflet du mal intérieur qui vit en moi, ce n’est pas de la folie, mais la réalité vécue au quotidien…

    • Thot dit :

      Bonjour,

      aucune question n’est stupide, je vous l’assure 😉
      Non, toute Voie qui atteste de l’amour véritable (ce qui signifie s’évertuer à aider, relever, guider, aimer QUICONQUE) mène vers la véritable Conscience! Et chacun fait avec ce qu’il a : ce qui signifie qu’il n’y a pas de petites ou grandes oeuvres ! Ce qui importe c’est, malgré les contraintes diverses (et nous en avons tous) de TENIR sur le Sentier… Chuter, douter voire se dévaloriser comme vous le faites est normal (et en même temps très sain, car seul celui qui réfléchit peut trouver une solution) : l’essentiel étant, une fois qu’on le décide, de croire que nul n’est laissé à l’abandon par la Providence ! Si Celle-ci accentue votre questionnement intérieur, sachez qu’AU DIAPASON de votre démarche, Elle vous offrira également les opportunités nécessaires à un périple positif… Pour prendre une image, pensez à une balance : au départ nous penchons tous du mauvais côté mais, au fur et à mesure d’un changement (de pensées, d’actions), les choses s’équilibrent. Et elles le feront d’autant plus en fonction de l’intensité de notre engagement : les Energies divines nous octroyant la découverte d’autres horizons en fonction de la densité (et surtout de la constance) de notre activité…
      Ne dites donc jamais que vous n’y arriverez pas, ce n’est pas exact ! Et ne vous focalisez pas sur l’aspect temporel dans un sens négatif : voyez plutôt le Temps comme un allié permettant de vous épurer de diverses scories. L’important est de faire : que ce soit tout d’abord (et c’est très logique) en souffrant, en doutant. FAIRE ET TENIR : c’est-à-dire non pas refuser le combat par peur de chuter (chose bien impossible, surtout au début) mais se relever encore et toujours. Progressivement, si votre service devient une habitude et une factualité, la balance précitée se stabilisera et corrigera bien des choses : ce qui sera pour vous un sujet d’étonnement voire d’émerveillement…
      Bref, s’il est vrai que nous sommes tous différents quant à notre parcours, nous sommes également tous identiques quant à notre Finalité : en conséquence, pourquoi certains pourraient-ils éminemment grandir et pas vous ? A leur instar, réalisez (selon vos possibilité, disponibilités, capacités), à votre niveau, avec persévérance et ténacité (malgré les éventuelles douleurs), d’identiques oeuvres d’amour, de partage, de compassion, d’altruisme. Vous serez étonné de ce que cela engendrera pour votre futur…
      Quant aux Voies permettant cela, elles sont multiples : je pense que vous trouverez sur mon blog de nombreuses explications à ce sujet. N’hésitez cependant pas à me revenir, si le besoin s’en fait sentir 🙂
      Fraternellement
      Thot Theurge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *