Evolution et Sentier magique

 »  La Magie, en tant que Science, est la Connaissance des Principes Universels…
En tant qu’Art, la Magie est l’application pratique de cette Connaissance… « 

L’évidence et la profondeur de cette phrase sont sans pareils et tous les étudiants, chercheurs, néophytes, devraient s’en imprégner, l’analyser, et la comprendre avec exactitude. En effet, bien qu’il existe certaines spécificités différentes (voir plus bas), la Magie se décline fondamentalement en deux aspects distincts :la théorie (spéculation) et la pratique (opération).

Pour que la boucle soit complète, les deux doivent cependant aller de pair ! S’il n’est question que d’un Savoir exempt de tangibilité (intérieure et extérieure), l’expérience personnelle ne saurait dépasser l’intellect, l’entendement, l’intelligence… Quant à exécuter, opérer, mettre en oeuvre certaines Forces, quelle en serait l’utilité véritable si cela s’effectue sans Connaissance préalable et, surtout, avec tous les dangers que suppose la chose ?

La Science sacrée n’est pas un jeux de hasard où la méconnaissance jouxterait l’absurdité! Il s’agit d’une Voie sainte et sérieuse qui demande discipline, érudition, ascèse, efforts constants et permanents. Vouloir (et bénéficier des moyens théoriques issus de la Tradition hermétique) pour pouvoir…

Afin d’assimiler ce qu’est réellement la Magie, il faut se concentrer sur l’axiome véridique que relate le Corpus Herméticum, à savoir que « Tout ce qui est En-Haut est comme ce qui est en-bas« … Autrement dit, d’identiques puissances, qu’elles soient macrocosmiques ou microcosmiques, obtiennent des résultats analogues : seul change le niveau de densité! L’Harmonie d’En-Haut peut donc (et doit) se retrouver, grâce à d’adéquates méthodes, en-bas, en nous…

Ces méthodes sont évidemment multiples mais, au sujet nous concernant, ne sont à nouveau que deux primordialement.

L’une s’évertue, via la Connaissance associée à une démarche personnelle s’axant sur le soucis d’une harmonie élémentale, à transfigurer les trois corps inférieurs (physique, astral, mental) : c’est sur ce type de régénération qu’insiste Franz Bardon dans son ouvrage Le Chemin De La Véritable Initiation Magique. Pour simplifier, on pourrait dire qu’il s’agit de transmuter nos défauts en qualités… A ce niveau, l’apprentissage est essentiellement individuel et, en fonction de Karma, dépendant d’efforts autonomes, longs et répétés. Notons cependant qu’une réelle maîtrise permet, à terme, d’utiliser la sainte Science en créant nos propres Rituels, telle une Magie Exclusive (réservée à soi, personnellement) ou encore, à un degré ultime, en tant que Magie Structurelle (ce qui correspond à la forme la plus haute) : là gît le Secret de la Clé Quadripolaire…

La seconde méthode (qui peut par ailleurs compléter la première) est la Magie Cérémonielle. Celle-ci se compose de Rites, Règles et Observances rattachant à différents Egrégores (le Rituel du Pentagramme par exemple lie directement à la Fraternité de Lumière) et permettant une dédensification progressive de notre être (aura et corps inférieurs). L’Harmonie, le Recentrage sont donc obtenus de manière différente : ils sont dépendant d’une Tradition séculaire (et positive, cela va de soi) dont la puissance opérative, à l’évidence, ne saurait être niée par qui en use…

Quel que soit le chemin qu’on se propose d’arpenter, il est néanmoins patent que l’évolution consciente de la Conscience consiste, dans un premier temps (du départ à la fin, en réalité), à harmoniser les Eléments en soi, à se purifier (ce qui est exactement la même chose) ! Et tel est réellement l’Art Appliqué, c’est pourquoi son appellation la plus illustre est Théurgie (du grec théos, Dieu, et ergon, ouvrage) : il s’agit de l’Oeuvre Divine par excellence… Car qu’est véritablement celle-ci sinon permettre aux formes pensantes de dépasser l’Image et d’atteindre la Ressemblance ? Et comment le pourraient-elles sans se donner les moyens opératifs de parvenir à ce niveau, à cet état ?

Les Principes originels et universels, autrement dit la Loi d’Amélioration dans la véritable Stabilité, étant Harmonie pleine et totale, l’objectif de la Théurgie est donc en réalité de manifester, dans notre être, dans notre vie, et autour de nous, cette transfiguration positive de la nature humaine.

Comprendre ceci, c’est donc admettre objectivement cette vérité : la Magie n’est NULLEMENT une technique de répression d’autrui ou des circonstances négatives, mais c’est fondamentalement un Moyen de Transformation, de Purification et d’Evolution nous harmonisant avec les Energies Divines et permettant alors un changement intérieur et extérieur radical et positif !

Souvenez-vous : « cherchez d’abord le Royaume des Cieux…« 

En toute logique on peut néanmoins comprendre que d’aucuns se méfient de cet Art suprême : nous avons été conditionné depuis très longtemps pour cela. Par l’Eglise, par la science occidentale et par l’opinion publique…

L’Eglise a rejeté l’ensemble des facettes de l’occultisme afin d’intensifier son joug sur les consciences… Certes, au départ, cette attitude s’est fondée sur la nécessité de mettre fin à la sorcellerie et à des contacts par trop négatifs, il n’en reste pas moins qu’en rayant le bon grain et l’ivraie, cette institution a du même coup freiné les élans d’une saine connaissance pouvant mener à la libération de la condition humaine, à sa transfiguration. Pour être une peu plus schématique, l’Eglise a agit comme la plupart des gens de notre époque agissent toujours : en ne faisant pas (ou ne pouvant pas faire) la distinction entre sorcellerie et Magie.

Fondée sur des piliers totalement sensibles, tangibles, concrets, la science matérialiste a rejeté la Magie parce qu’elle y voit une ignorance voire une déviation (?) des Lois Naturelles. Ce qui est vraiment passer outre de tout pour raconter n’importe quoi… Car, à qui sait le voir, la science a finalement rejoint, par nombre de sentiers, ce que proclamait (bien avant elle) la Connaissance Primordiale ! Et quand on sait en plus que c’est grâce à de multiples individualités fascinées par l’Hermétisme, initiés même parfois, que certaines parcelles du grand Savoir furent divulguées à la science, on est en droit de se demander s’il faut sourire devant la mauvaise foi ou frémir devant l’imposture…

L’opinion publique, de son côté, prend toujours de plein fouet les arguments des deux sources précitées. Manipulée, orientée tout autant par les attitudes intolérantes de l’Eglise que par la science matérialiste qui, orgueilleuse, insuffle sans cesse ses connaissances au mépris de la Connaissance, sans oublier les pratiques immondes et déviées de la Magie qui ajoutent à la paranoïa ambiante, et voilà la masse, la majorité des hommes, incapable de réaliser ce qu’est exactement la Magie ! De fait, le néophyte pense généralement en terme d’opposition en évoquant l’Art Sacré : opposition entre un monde négatif (dur, à tout le moins) et lui ; entre d’autres hommes et lui ; entre les circonstances et lui… Il pense donc que la Magie sert à « domestiquer » certaines forces (ou êtres) afin de pouvoir contraindre les hommes, le monde, les circonstances. Ceci, en réalité, est hélas la définition même de la sorcellerie… C’est dire à quel niveau vogue l’inversion et la méconnaissance.

En réalité, vous venez de le lire, la Magie est tout autre chose… Elle tend d’abord ( et seulement ) à harmoniser l’homme avec l’Univers qui, alors, « étrangement », ouvrira les vannes de la Grâce et déversera sur la vie de l’heureux bénéficiaire bien davantage qu’il n’avait espéré… La lutte ici est donc, principalement, d’ordre intérieur et spirituelle ! On la livre contre soi pour s’élever et élever les autres: non contre l’Univers, Dieu, les hommes ou les circonstances. On cherche d’abord le Royaume de Dieu ! Le reste est donné en plus… Autrement dit, il s’agit « simplement » d’intégrer (au propre et au figuré) les Lois Universelles et de les partager avec le soucis d’une Evolution de la Conscience POUR TOUS ! Quelle intelligence, si elle ne se fourvoie, pourrait donc y voir une dangerosité, un péril ou une malsainité ?

Pour réaliser cet objectif, il est cependant besoin de saisir certaines choses… Il importe en fait de connaître ce que Dieu représente exactement, comment Il forma l’Univers et les Mondes et, surtout, de comprendre quelles Forces imprègnent la Création, comment elles agissent (ou interagissent) et comment participer à ces mouvements, de manière à être en harmonie avec ces Puissances, ce qui nous libérera de toutes nos entraves : physiques (matérielles), émotionnelles, mentales, karmiques.

Ce qui vient d’être écrit est d’ailleurs l’objectif même de la Magie : agir dans notre propre sphère d’influence à l’instar de la Divinité à Son niveau ! Il faut en effet toujours se souvenir d’une chose : ce qui est En-Haut est comme ce qui est en bas ! Ce qui signifie qu’une certaine Loi d’Evolution s’applique à toute la Création, et que nos multiples errements ne proviennent que du fait de notre distanciation structurelle par rapport à cette Loi…

La véritable Magie est donc uniquement une Technique de Purification, de Rééquilibrage complet, de Réalisation de Soi… On œuvre, selon notre densité, semblablement à Dieu. On utilise, même si c’est évidemment de façon plus lourde, les mêmes matériaux que Lui, et on s’en sert comme Lui : c’est-à-dire en ayant comme objectif l’Evolution de la Conscience au niveau personnel et au niveau général ! On est donc loin, chacun s’en apercevra sans peine, de toutes les erreurs issues des mythes ou des cerveaux ignorants…

En aucune manière la Magie n’est entrave ! Elle n’est qu’Harmonie entre les Forces structurant le Macrocosme et notre microcosme : Harmonie qu’elle permet de retrouver. Pour paraphraser Alexandre Moryason, on peut écrire qu’Elle porte les chercheurs vers une plus grande compréhension des Mystères en transfigurant progressivement la matière… Il ne saurait en être autrement, car la Magie est la Science et l’Art de soumettre l’électromagnétisme individuel à l’action de l’Electromagnétisme Universel afin de dénouer l’entrelacement névrotique des énergies structurant le psychisme et l’intellect et de permettre ainsi l’émergence d’un Etat Divin en l’homme…

Chacun l’aura donc compris, limiter à la seule spéculation ce qui est essentiellement d’ordre opératif est un non sens absolu ! La Magie est un agir, un mouvement : mental et structurel. De nos jours, même certains Ordres initiatiques oublient cet aspect pratique. La règle essentiel qui prévaut est pourtant bien celle-ci : la transfiguration de la Matière, et donc sa dédensification, est subordonnée à la mise en application des Lois cosmiques en nous. Ceci nécessite obligatoirement une opérativité dépassant, de très loin, le cadre de la simple intellectualité!

Certes, la pratique ne doit pas nécessairement intégrer la Voie de l’Eveil rapide (autre nom de la Théurgie) : la Compassion, le Service, l’amour sincère et désintéressé sont autant de chemins certains et limpides. Il reste que tout étudiant de l’Hermétisme véritable, s’il veut atteindre le Centre, alliera fatalement les Qualités et Sentiments précitées à la Connaissance et à l’opérativité… Car l’Initié réel est fondamentalement un mystique et sa quête ne peut faire abstraction de la Lumière qui le guide, l’illumine, et à laquelle il s’unit progressivement pour le Bien de toute l’Humanité.

Il est donc assez triste, pour bifurquer brièvement,  de voir d’aucuns se targuer de titres divers (Maîtres, Mages, Sages, Adeptes même parfois) alors qu’il ne s’évertuent ni à changer structurellement ni, de ce fait, à modifier positivement leur environnement et cette Sphère… On voit même, et depuis longtemps, fleurir les termes de Rose-Croix au sein de certaines Fraternités ayant pignon sur rue, alors que cet état de R+C n’est, pour qui sait, que l’apanage de quelques-uns qui, au sein de la plus absolue humilité, dans le silence et la « solitude », s’évertuent à combattre les forces de ce Monde sans utiliser les méthodes préconisées par celui-ci

L’Initié véritable, celui qui utilise son intellect et acte magiquement sa progressive évolution, n’a cure de la petite, sommaire et finalement stupide gloire terrestre : il s’est discipliné et s’offre à la Providence, par le biais de techniques éprouvantes et de Rituels régénérateurs, en vertu d’un état d’âme qui dépasse progressivement sa stature humaine ! Il a compris, saisi, appliqué en son être ce qui fonde la grande Loi universelle : l’Amour-Harmonie qui est Unité totale ! Car, en vérité, telle est la Source, La Voie et la Finalité…

Dès lors, pour que la Lumière soit enfin, que chacun (s’il le souhaite) se donne les moyens, spéculatifs ET opératifs, de faire de l’Amour sa Magie… Et même si, dans les faits, on hésite ou répugne à user de ce cadeau offert à tous, tout être intelligent peut toujours comprendre et acter que l’Amour EST Magie…

En ces temps, en ce Monde, pour la plupart, il n’est rien demandé de plus !

Thot
http://www.theurgie.com
Pour ceux qui désirent en savoir davantage : http://www.theurgie.com/bibliographie.html

Ce contenu a été publié dans Hermétisme, métaphysique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Evolution et Sentier magique

  1. Adrienne dit :

    Bonsoir!
    le Pentagramme est directement relié à la Fraternité de Lumière! j’y vois personnellement un nettoyage quotidien ! Certes la magie est cette harmonisation avec l ‘univers qui alors ouvre les vanes sur l’heureux ( en espérant que mon tour viendra!)et en lui offrant bien plus que ce qu’il avait demandé!

    • Thot dit :

      Bonjour,
      le positif arrive, inévitablement : mais à terme !! Vous avez déjà entreprit la bonne démarche, qui est de vouloir modifier en vous ce qui doit l’être : le reste suivra… N’oubliez jamais : « cherchez D’ABORD le Royaume des cieux, le reste vous sera donné de surcroît »…
      Harmonie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *