La véritable spiritualité
Partie 3 - L'Hermétisme

La spiritualité, selon l'hermétisme, nécessite un élargissement de l'analyse et du sujet. Car les liaisons avec la Tradition et la Connaissance (que cette dernière soit théorique ou, surtout, pratique) obligent à un approfondissement.

S'il est exact que l'aspect fidéiste, quels que soient les dogmes auxquels on s'attache, et pour autant qu'ils soient parfaitement compris (c'est-à-dire comme un élan d'amour, de compassion et de service désintéressés vers tous), peut s'imposer comme une voie certaine, sûre, "simple", tout en permettant de s'exonérer d'une intellectualisation prononcée (la Foi du "charbonnier" associée à la charité se suffit à elle-même), il n'en est pas de même au niveau de toute démarche initiatique...

Comme il fut expliqué ailleurs, l'Amour véritable et sincère, tel qu'exprimé dans les religions et auquel celles-ci demandent de se conformer, est un phare et son attestation profonde et constante dans les existences amène nécessairement, fut-ce inconsciemment, à une Evolution de la Conscience (personnelle et globale).... Autrement écrit : l'Amour spirituel partagé avec opiniâtreté peut se passer de la Connaissance : on est sauvé en se laissant guider par l'Esprit Divin en soi qui, même s'il ne Se sert que d'un seul de Ses Principes, utilise cependant le plus essentiel et le plus vivifiant, l'Amour-Harmonie !

Le chemin de l'Initiation est quelque peu différent... Le mouvement se complexifie, et quiconque arpente cette Voie cherchera autant à s'identifier au Principe fondamental dont il vient d'être écrit, mais AUSSI aux autres Principes ! Ceci en étant scrupuleux, observateur et sensible aux changements qui se produisent dans tous les véhicules sur lesquels il lui faut travailler (physico-éthérique, astral, mental)...

Pour l'exprimer autrement ce Sentier, pas plus ni moins sincère que le canal fidéiste, se parcourt néanmoins nécessairement en TOUTE CONSCIENCE car, du fait de la recherche d'une totale centralité et d'un Eveil conséquent, il est besoin d'être absolument concentré, vigilant, absorbé : la Transfiguration des feux inférieurs nécessite en effet d'être attentif envers toutes les variations se produisant en nous, voire à l'extérieur de nous... Les dangers d'une telle démarche, du moins si celle-ci intègre un côté opératif, ne sont véritablement pas à mésestimer : ils sont réels et sans équivoques...

L'hermétiste, à l'instar du fidéiste, n'ignore donc nullement ce qu'est l'Essence de toutes choses et le devoir qui lui incombe de s'y associer, mais il ne méconnaît pas davantage la réalité des autres Normes et, puisque sa Voie est totalement mystique, il sait que le dépassement de l'image afin d'être totale Ressemblance, oblige également à faire vivre en lui des Principes distincts (mais complémentaires) du seul Amour divin...

Cette marche vers l'Idéal-conscient, je vais ici le rappeler, réclame qu'on comprenne exactement ce qu'on entend par "Ressemblance"... Pour ce faire, il me faut (ré)expliquer aussi ce que signifie "être des dieux" et "agir COMME Dieu".

Dans la Création, TOUT obéit à l’action élémentale ! C'est là une vérité expérimentale que connait parfaitement tout étudiant... Pourquoi en est-il ainsi ? Tout simplement parce que les Eléments (Feu, Air, Eau, Terre) ne sont pas uniquement des subordonnés, des substituts ou des sujets de la trame universelle... Ils sont plus que cela. Ce que la Divinité à mis en oeuvre n'est rien moins que le déploiement de SA propre Personne, de Son Etre, de Son Nom tout en nous montrant (et en nous donnant) les MOYENS d'une exacte conformité à Sa Nature et donc, par extension, en nous fournissant les possibilités d'une identique utilisation !!

Au niveau Divin, l’Elément Feu est l’Energie Divine manifestée en tant que telle (c’est-à-dire un Feu au-delà de tous feux) : on lui attribue la Toute-Puissance, la Volonté, l'Action.

L’Air est le Souffle Divin, l’Equilibre Universel qui unit les deux seules Forces existantes en fait (le Feu - soit l'Electricité - et l’Eau, le magnétisme) : lui est attribué la Sagesse, la Pureté, l'Intellect et la Clarté...

L’Elément Eau est la pleine expression de l’Intelligence divine (le Programme Divin d’Evolution de l’Univers) : on lui attribue donc logiquement l’Amour et la Vie Eternelle.

Quant à la Terre, c’est un contenant (du Feu et de l’Eau liés par l’Air, l’Expression des Trois) et c’est la concrétisation de la Pensée Divine dans la Création (Conscience) : lui est attribué l’Ubiquité, l’Immortalité.

Sachant que tout ce qui est en-Haut est comme ce qui est en-bas, ces dispositions élémentales sont identiques en l’homme : à son niveau de densité propre. Je vais y revenir.... Complétons néanmoins les choses et précisons, pour être complètement exact, qu’on ne peut parler de Quatre Eléments, mais de Cinq... Car aux Quatre connus il convient en effet d’ajouter l’Esprit (Schin), aussi appelé Force primordiale, Force Première ou Akasha : c’est Lui qui met en mouvement et soutient les Eléments !

L'apparition des Univers n'est donc, en définitive, que l'Emergence Divine VISIBLE : sans cela rien n'existe ! Mais en Se manifestant, l'Esprit unique révèle également d'autres choses : Son Objectif, la Voie, Ses Normes et Son Nom...

Si l'on examine les immenses forces disparates et adversaires issues du Bigbang on ne saurait, pareillement, s'exempter de voir que ces multiples puissances, obéissant à des Lois très précises en se mettant AUTOMATIQUEMENT à leurs diapasons, se disposèrent de telle manière qu'une Harmonie survint : un équilibre qui s'intensifia à ce point qu'un jour jaillit la vie et que naquirent d'autres formes pensantes...

Pour l'hermétiste il ne s'agit pas là d'un hasard mais de la logique créatrice qui, selon la Tradition, n'aurait pu se concrétiser hors de l'Etre divin ! C'est bien pourquoi les Eléments, qui représentent les Principes majeurs de la Divinité au sens le plus absolu (le Vouloir, l'Equilibre, la Vie, la Conscience), lorsqu'ils s'expriment EN MEME TEMPS, sont l'expression totale de la Divinité ! Ayant une pensée fragmentaire et périphérique, nous sommes (pour beaucoup d'entre nous) obligés de dissocier les choses, de les séparer pour comprendre (car cela correspond à notre mode de pensée), mais la réalité de l'Harmonie véritable c'est non que les Eléments agissent séparément mais tous ensemble, malgré d'apparentes différences de fonction. Il y a là d'ailleurs, courte parenthèse, une "symbolique" très importante pour l'agir des hommes...

Pour l'énoncer autrement, l'Expression divine primordiale manifeste Dieu GRACE à l'émergence visible et concrète des Eléments : soit les Quatre Principes divins majeurs. Ces derniers exprimant non seulement un Projet universel et une Voie, mais également des Sons, un NOM , UN VERBE ! Au Commencement était le Verbe, et le Verbe était Dieu..." (Prologue de Saint Jean).

Ces quatre Principes (Eléments), selon la Tradition Hermétique (celle-ci étant, rappelons-le, liée à la Kabbale) portent des appellations essentielles : Yod-Hé-Vaw-Hé ! Les hébreux, et bien que ce peuple se soit approprié certaines convictions religieuses d'autres cultures (surtout durant leurs périodes d'esclavage) surnommaient cependant leur Dieu Yéhévé. Si l’on ajoute l’Esprit, l’union des Cinq Sons (Eléments) donne Yod-Hé-Schin-Vaw-Hé, soit Yihéschwha (ou Yhiéschoua), le nom de Jésus...

Nous voyons donc se dessiner ici une vérité fondamentale : rien de ce qui est n'existe sans le Verbe (qui est Dieu) et, à notre niveau, le devoir est de représenter ce Dieu à travers le Verbe : autrement dit, harmoniser en nous les Eléments ! De fait, et ce n'est pas une coïncidence, la maîtrise des Eléments est le 1er degré d’une authentique Initiation... L’homme peut donc, s’il sait et veut, se relier concrètement (c’est-à-dire mystiquement) à la Divinité, La devenir et La manifester réellement à travers son Etre épuré et transfiguré !

Cette Cohésion élémentale est loin d'être chose aisée ("beaucoup d'appelés mais peu d'élus") car non seulement elle doit se réaliser dans les trois corps inférieurs (physico-éthérique, astral, mental) mais il faut, en outre, pouvoir parler, penser, ressentir et agir en utilisant SIMULTANEMENT les Quatre Eléments !! Opérer comme Dieu, ce qui nécessite par ailleurs d'avoir les mêmes objectifs et projets, nécessite donc de procéder QUADRIPOLAIREMENT, c'est-à-dire en employant CONJOINTEMENT la Volonté (Feu), l’Intellect (Air), le Sentiment (Eau) et la Conscience (Terre)..

Tel est le Sentier lié à la Kabbale (véritable) ! Cette route est celle qui englobe tous les Principes, toutes les Qualités, et qui permet, en pleine conscience et dans la centralité, de les utiliser pour le bien de tous afin de transfigurer ce Monde et la densité.

Parler comme Dieu n’a donc rien à voir, on s’en doute, avec le fait d’articuler des lettres, des mots, des phrases... C’est plutôt, très exactement, parler (penser, ressentir et agir) quadripolairement le Langage Universel par lequel TOUT fut manifesté ! C’est disserter divinement : user du Verbe Divin... Et la portée de cet Acte créateur et Sacré n'est évidemment pas limité, répétons-le, à notre Sphère ! En vérité, cela dépasse même le cadre humain : la Finalité est d'ordre universel.

Voilà le sens exact de la Création et de ce Cadeau (sans nul pareil) qu'est la Ressemblance totale possible...

Pour terminer, je cernerai deux chemins initiatiques (complémentaires) permettant un recentrage de notre Conscience (réelle et immuable) et donc, de ce fait, point ultime de ce chapitre, l'Exaltation et la Transfiguration de notre nature humaine...

Tous droits réservés
Reproduction et diffusion strictement interdite sauf autorisation - Droits d'usage strictement personnel