Compréhension et utilisation du subconscient


" Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux "

Au-delà de l’aspect karmique ou, plus exactement, subordonné à celui-ci, notre existence est le reflet de nos pensées ! Ce que nous pensons, avec intensité et émotion, se concrétise dans notre vie… Cette Loi, tellement simple mais méconnue ou refusée par beaucoup, dirige chacun (à divers degrés), soit vers un état semi-harmonieux, soit vers une condition très disharmonieuse et pénible.

Il est certes facile de nier cette réalité, nous avons été conditionnés pour cela : par l’éducation familiale et scolaire, par les médias (qui attestent d’une inculture civilisationnelle), par nos diverses sources relationnelles, par nos lectures, certains événements ou des traumatismes.

Ces tristes évidences sont aussi logiques qu’implacables : car si nos parents avaient conscience des possibilités et potentialité du subconscient, ils nous en auraient fait part; si l’école orientait davantage les étudiants vers l’être plutôt que vers l’avoir nous le saurions; si les médias ne cherchaient pas uniquement le sensationnel mais insistaient sur l’évolution (sociale, morale, spirituelle) de chacun nous aurions des programmes télévisés bien différents; si nos contacts avec autrui se traduisaient par une émulation positive, moins de gens seraient « perdus »… Bref, toutes les composantes sociétales (elles-mêmes par ailleurs inconscientes), notre vécu, notre milieu : tout cela nous impose des limites, alors que nos possibilités sont pourtant infinies…

Pour comprendre ceci, il faut néanmoins saisir parfaitement ce qu’est le subconscient…

Souvenons-nous : la pensée (qui est source de l’agir) est un fait !! Et l’énergie suit la pensée… La ruminer sans cesse (pensée dominante) c'est lui donner l'occasion d'une concrétisation dans la réalité physique. Tous les hommes qui accomplirent quelque chose de significatif en ce monde (et pas seulement du bien ou quoi que ce soit de spirituel) le savaient ou, en tous cas, appliquaient cette vérité qui nous affirme qu’une pensée prépondérante (accouplée parfois à des images précises) hypnotise en quelque sorte notre cerveau (le subconscient plus précisément) et attire comme un aimant circonstances, événements, situation ou personnes s’accordant à cette pensée… Tout ce qu’un homme imagine et croit fermement avec constance finit par s’accomplir !! Demandez à la montagne de se déplacer, et elle le fera, disait le Christ…

C’est là toute la magie du subconscient. Il peut certes être un ennemi puissant, mais s’il l’est devenu c’est surtout avec notre accord ! A la base, on peut le comparer à un enregistreur. Il n’est rien d’autre au départ : il enregistre, emmagasine nos pensées. Mais lorsqu’une de celles-ci devient obsédante, répétitive, et là le subconscient se met davantage à l’écoute et, par un procédé qu’il ne convient pas de détailler ici (disons schématiquement qu’il entre en liaison, en vibration, avec un autre Plan de la matière), il attire et provoque les contextes qui correspondent à la pensée dominante.

J’écris ceci, mais j’imagine que chacun de vous qui lisez comprend que cela fonctionne autant pour l’harmonie que pour le chaos… Le subconscient n’analyse pas, ce n’est pas sa fonction. Sa neutralité est totale. Il ne fait pas la différence entre une pensée qui peut faire évoluer, et une autre qui peut nous brimer : il n’a pas de libre arbitre, ne s'attarde pas sur la moralité de telle ou telle opinion, ne raisonne pas, n’a pas de nuances et est totalement littéral dans sa compréhension… il est en outre, et c’est là le point fondamental, soumis à la Loi de causalité : chaque idée répétitive engendrant donc des conséquences visibles d’autant plus concrètes que cette idée est véhiculée intérieurement avec force persuasion et émotion !

Il importe donc, si l'on peut travailler en conscience, de parfaitement s’examiner et analyser sa demande avant d’utiliser une puissance qui entravera si on n’y prend garde et, repère fondamental, que nul ne s’imagine à l’abri du karma si le souhait personnel nuit à d’autres !! Tout peut certes s’obtenir mais rien ne se perd, et surtout pas la Justice et la rétribution… Chacun sème aujourd’hui la récolte de demain : et la moisson obtenue dépendra du type de grains plantés…

Le subconscient traduit donc le désir, si l’injonction est répétitive et constante, en son équivalent physique (inutile néanmoins de demander des orangers au pôle nord, il faut rester réaliste). C’est une chance mais aussi un danger car bien des personnes, agressées par les vicissitudes de la vie, restent à un niveau indigne de l’humain (alors qu’ils peuvent tout obtenir) et nourrissent des pensées noires… Voilà d’ailleurs bien le cercle vicieux !

Ces gens sont tellement persuadés d’être condamnés à l’échec (sous différentes formes), n’avoir aucun contrôle, aussi petit soit-il, sur le cours de leur existence, qu’ils s’entravent eux-mêmes… Une telle attitude consiste en effet à faire perdurer plus encore les échecs et les souffrances. Car le subconscient capte et densifie concrètement toute pensée dominante (positive ou négative) et ceci dans le seul but de la matérialiser. Dès lors, si cette dite pensée prépondérante est pessimiste et sombre, on devient hélas l’artisan de son propre malheur…

Même si c’est loin d’être négligeable, ceci n’est néanmoins pas tant le fait d’une extériorité, mais de suggestions et d’insinuation réitérées intérieurement ! En finalité, chacun est pour soi-même son pire ennemi ou son propre dispensateur de bonheur, de bien-être, de satisfaction…

Peu hélas ont conscience de cette vérité : et la majorité des gens activent (sans le savoir) les forces du subconscient parce qu’ils ne cessent de penser aux choses négatives qu’ils ne voudraient pas subir (ou qu’ils voudraient voir disparaître). Technique de suggestion malheureusement aussi mortifère qu’imparable…

Certes, nous venons de le lire, il est manifeste que les flux divers nous arrivant de l’extérieur jouent un rôle dans notre appréhension du monde, mais c’est la méconnaissance particulièrement (et elle seule) qui permet la chose : que l’on saisisse, analyse et discerne parfaitement le rôle du subconscient, et tout peut s’inverser…

Le subconscient est environ neuf fois plus « dense » que le conscient (au niveau facultés) : il est vrai que c’est le premier qui gère nos aptitudes inconscientes (guérison de blessure, battement de coeur, respiration, fonctionnement des organes et des habitudes ou des besoins essentiels, etc). Cette réalité n’est évidemment pas factuelle en fonction du hasard. C’est là, au contraire, le signe de la nécessité d’une lutte interne (et donc d’un travail éveillé) : de l’esprit conscient vers le subconscient (reprogrammation positive). Car agissant telle une gigantesque éponge, le subconscient laissé à lui-même captera inévitablement toutes types de vibrations et réagira en conséquence! Comme nous savons que la majorité des pensées prééminentes (intérieures et extérieures) sont axées sur le négatif, il va donc de soi qu’il est impératif et nécessaire soit d’appliquer des filtres, soit de générer des pensées personnelles assez significatives et puissantes (ce qui n’est possible qu’à force de répétition) qui entraveront, réduiront ou étoufferont toutes autres influences.

Il convient donc de noter et assimiler ce fait très important : il n’y a pas que nos propres pensées que capte et densifie le subconscient ! Toute forme vibratoire extérieure, constante, répétée et au même niveau de résonance que les pensées dominantes, pénètre aussi en lui et le met en mouvement ! Je pense que chacun saisira ce que cela signifie…

Qu’on le croie ou non, tout homme évolue donc au sein de pensées, d’émotions, de pulsations extérieures qui, elles aussi, pénètrent dans son subconscient. Ce dernier n’est jamais au repos : le tout est de savoir si on le laisse libre de stocker tout et n’importe quoi…

Personne n’est obligé de garder la porte ouverte : si certaines pensées dominantes d’autrui sont déplaisantes ou teintées négativement, nul n'a l’obligation de les accumuler... Même si un lien personnel intense nous lie à certaines personnes, nous avons cependant toujours la possibilité de circonscrire un afflux négatif extérieur : il suffit d’augmenter la densité et la profondeur de notre propre demande : comme si nous ajoutions régulièrement un parfum sur une odeur désagréable... Le subconscient s’active et s’enracine toujours sur la pensée dominante ! Les vibrations les plus fortes refoulent les ondes les plus faibles… Tout est donc possible à mesure qu’on le veuille et qu’on s’en donne la peine. Rappelons-nous que notre esprit est semblable à une usine : le produit fini dépend de la matière première…

En outre, si notre esprit est capable de concevoir une idée, il est par ailleurs capable de la concrétiser ! Sachant cela, pensons grand, positif, évolutif : il ne faut pas plus d’effort que pour penser petit, négatif, restrictif… Le mental (dont fait partie le subconscient) est CREATEUR ! Nous avons donc, tel est le cadeau offert à l'Humanité, la possibilité de choisir notre environnement vibratoire (extérieur et intérieur).

Nous décidons également si l’anarchie mentale est susceptible de nous faire évoluer (sur tous les plans), ou s’il ne convient pas plutôt, et dans un premier temps, de nous discipliner et donc de créer CONSCIEMMENT des causes dont les conséquences seront nettement plus positives et, en parallèle, de restructurer notre environnement extérieur en entrant en contact avec des vibrations positives (hommes, lecture, médias divers) qui s’agglutineront avec celles que nous préconisons…

Celui qui sait maîtriser ce que reçoit son subconscient, tel un jardinier qui plante ce qu’il souhaite dans sa pelouse, celui-là aura de grandes facilités, ensuite, à mettre en oeuvre les sain(t)s Préceptes.. Toute personne qui maîtrise et dirige son esprit dans une direction positive entre en effet de plain pied dans la Loi d’Evolution (puisqu'il accepte le Présent Divin )! Toute personne, hélas, qui néglige ce véritable cadeau, sera davantage soumis aux circonstances, à certains êtres, aux péripéties négatives de la vie… Souvenez-vous : à celui qui a peu on enlèvera même ce qu’il a (Parabole des talents)…

Malheureusement cette Loi naturelle est bien méconnue, et certains font même le maximum pour la masquer ou, si ce n’est pas possible, la dénaturer… J’imagine que parmi ceux qui me lisent, certains savent pourquoi… De fait, petite extension métaphysique, tous les miasmes noirs liés au mental, évoluant sur un mode vibratoire distinct, se greffent eux aussi sur des pensées de même niveau et seront donc, également, autant de frein d’une réelle Evolution. Que l’on pense aux élémentaux, aux larves, aux formes-pensées : toutes choses aisément utilisées à notre encontre par des puissances qui réfutent et briment la Destinée humaine…

Reste, et c’est le plus important, que l’esprit de l’homme est directement lié à la Source : celui qui admet et utilise cette connaissance a d’énormes avantages. A lui d’en tirer profit (et pas seulement matériel, cela va de soi). Il faut donc ici souligner et insister sur l’importance d’une saine ascèse, de la discipline, du contrôle des pensées, de la maîtrise des habitudes et des émotions : éléments essentiels et étapes importantes afin que notre véritable Conscience émerge dans notre esprit s’illuminant avec progressivité…

Et n’oublions jamais, comme nous le savons tous (ou devrions le savoir), que pour atteindre un objectif distinct il ne faut pas nécessairement aller vite, mais toujours progresser dans la même direction. Ainsi en est-il aussi de la programmation du subconscient.

Différentes techniques existent pour conditionner le subconscient, et j’en détaillerai une majeure plus loin, mais quelques règles doivent être respectées…

Tout d’abord la demande, en plus d’être répétitive, doit être pensée (ou dite) au présent, de manière affirmative, et de façon brève (au niveau de la phrase). On peut également y ajouter de multiples images s’y rapportant, croire fortement que le souhait est déjà réalisé (et même remercier pour la chose obtenue) et, surtout, déclencher l’émotion que procure un résultat positif (l’émoi, la ferveur, l'enthousiasme, sont des activateurs concrets du subconscient et accélèrent les choses)… Ceci est à effectuer des centaines de fois par jour et, surtout, juste avant de s’endormir (lorsque l’esprit conscient se met en veille). Une demande à la fois jusqu’à sa réalisation complète. Ensuite seulement on peut changer.

Chose essentielle qu’il convient de noter : le subconscient n’exécutera jamais un souhait, un projet, un but, qui n’est pas clairement exprimé (par la pensée, la voix et/ou les images correspondantes). Au niveau des images, on peut même se faire tout un film… Sans oublier l’émotion évidemment.

Je rappelle également (et recommande) la possibilité d’utiliser les Eléments (Feu, Air, Eau, Terre, Akasha) en les imprégnant du désir souhaité (Franz Bardon - voir plus loin dans le livre - en parle abondamment dans ses ouvrages), ainsi que la Nourriture Consciente. J’invite quiconque est intéressé à se procurer " Le Chemin De La Véritable Initiation Magique " : chacun pouvant, ensuite, élaborer des techniques personnelles avec des supports différents. De multiples variations sont possibles, mêmes les plus improbables (telles la cigarette et la Respiration Consciente)…

Ceci étant, avant de détailler une excellente et infaillible technique pour toucher directement le subconscient (en passant outre les filtres de l’esprit conscient, ceux-ci étant également des barrières), je voudrais appuyer sur un point… La maîtrise du subconscient ouvre des portes infinies, mais tous les souhaits, rêves et désirs, seront d’autant plus vite concrétisés si l’objectif est de grandir humainement et, surtout, si le but est d’aider d’autres à évoluer et à s’humaniser…

Cela devait être écrit. Que cela soit profondément médité.

Comme il fut expliqué, bien qu’on puisse diriger le subconscient en étant bien éveillé, l’action aura pourtant une portée plus significative si le conscient est assoupi… Une excellente méthode consiste donc à enregistrer le message (court rappelons-le) du souhait à réaliser et de le faire entendre directement au subconscient durant notre sommeil ! Là plus aucune entrave de l’esprit conscient ni de nos éventuelles pensées parasites…

Pour ce faire, il faut donc se munir d’un déclencheur placé dans la prise électrique qui allumera l'électricité (et donc votre enregistrement) à une heure précise. Personnellement je préconise 3 heures après la mise au lit (de façon à ce que vous soyez entré dans la phase de sommeil profond)…

Répétez ceci jusqu’à ce que votre demande soit réalisée et, lorsque ce sera le cas, efforcez-vous de remercier (en face d’un miroir et en vous regardant dans les yeux) votre subconscient et, surtout, Celui qui offrit un tel bienfait à l’Humanité…

Etre positif n'empêche pas d'être vigilant et de bon conseil : en conséquence, je m’en voudrais de ne pas terminer sur une mise en garde !

Bien que tout soit possible, tout n’est pas profitable… En tous cas au niveau du long terme et de l’évolution. S'il est certes exact que l’on puisse se contenter de demandes sommaires et matérielles, et certains cas d’urgence y obligent, j’attire néanmoins l’attention de chacun sur les potentialités supérieures permises (et promises) grâce à une saine utilisation des forces subconscientes ! Utiliser ce matériau pour embellir son être devrait être recherché par quiconque s’aventure sur ce chemin car, et il convient de noter cette vérité : ce qui nuit au bonheur (même si la notion est subjective) est fondamentalement la non évolution de la Conscience ! Au plus l’être se recentrera, et au plus la Lumière qui le fait agir resplendira jusqu’aux aspects les plus infimes de son existence : touchant donc formellement jusqu’au physique et les manques ou besoins essentiels…

" Cherchez D’ABORD le Royaume des Cieux, le reste (tout le reste!) vous sera donné en plus... "

Au plus la démarche est altruiste, désintéressée, soucieuse non seulement de soi mais de tous, au plus débordera le Coeur véritable, et au plus se manifestera (pour le Bien de toute l’Humanité) la véritable Conscience : sainte, lumineuse, recentrée…

A terme, cela est certain, au diapason de l’Initié la voix pourra alors proclamer :

" Quelles que fussent mes formes et quelle que soit celle que je revêts à présent, quels que fussent les noms que le jeu des existences m’attribua et quel que soit celui que je porte aujourd’hui, quelles que fussent mes erreurs et quelle que fût ma souffrance,j’ai traversé les Espaces et accompli le Temps car... "

" Je suis la Flamme qui brûle éternellement, "

" Je suis le Souffle qui ne cessera jamais, "

" Je suis la Lumière qui illumine depuis le Commencement, "

" Saint, Saint, Saint est mon Nom "