WWW.THEURGIE.COM

Evolution universelle

Dieu n'est pas un mental, mais la Cause du mental, Il n'est pas lumière mais la Cause de la lumière...


D’après les spécialistes, la plupart des étoiles ont des planètes à leur proximité. Rien que cette année, dix-huit furent d’ailleurs découvertes. Bien sur, on ne peut les photographier pour l’instant, mais on sait, d’après les variations circulaires de leurs étoiles, qu’elles sont bien là.

A l’œil nu, il n’y a que trois mille étoiles qui soient perceptibles dans notre ciel, mais on sait néanmoins que notre galaxie en compte mille milliard ! C’est énorme. Surtout quand on saisit que des galaxies semblables à la notre sont au nombre de... mille milliard ! Assurément, on en vient alors à objectiver cette idée qui nous dit que la vie évoluée doit être présente dans l’univers. Et l’on n'aurait pas tort. Même en ne prenant que la logique toute scientifique et cartésienne, ce doit être le cas. D’autant plus, pour parler plus hermétiquement, qu’il ne s’agit que de Malkuth : c’est-à-dire de l’Univers concret, visible à nos sens et à nos télescopes, l’Univers de la densité...


Savoir cela ne nous en apprend néanmoins pas beaucoup plus. Quand bien même connaîtrait-on parfaitement la genèse initiale de la vie biologique universelle (d’où vient-elle ? De quoi surgit-elle ? Quelles furent les conditions primordiales ?) qu’on ne serait pas plus avancé. La bonne question à poser, mais on comprend parfaitement que les scientifiques ne le peuvent (ce n’est pas leur boulot), c’est : d’où vient la Conscience et qu’advient-il d’Elle ? ! ! ! Apporter des réponses à ceci, c’est, à nouveau, réintégrer le centre et délaisser tout ce qui en est issu : la périphérie...

C’est donc un truisme d’affirmer l’Univers existant depuis des milliards d’années : ce fait est attesté par tout homme objectif. Mais c’est, paraît-il, une hérésie, un mensonge ou une stupidité d’affirmer que certains Etres ont l’âge de ce même Cosmos... Pourtant, est-ce si extravagant ? Difficile à croire, j’en conviens, mais pas nécessairement déraisonnable. C’est d’ailleurs la Divinité Elle-même, au travers du But qu’Elle poursuit à travers nous et tout le Créé, qui nous donne des indications sur le sujet. Car quel est l’objectif de la Vie une ? D’abord de fournir la Conscience, ensuite, par le biais d’étapes, de compréhension, de maîtrise, d’adaptation et de transmutation répétées durant d’innombrables vies, de La ramener à la Source. Si on accepte d’adopter intellectuellement ceci, alors on conviendra également que, inévitablement, l’un n’est pas l’autre ; que les démarches de certains ne sont pas aussi fermes que celles d’autrui ; que ce que génère ou accomplit le premier est différent de l’action générale du second. Autrement dit, nous n’avons pas tous une identique cadence évolutive. Il en est qui précèdent, il en est qui trépignent, il en est qui retardent... Chacun suit sa route en fonction de ses capacités, de sa compréhension, de ses efforts, de son karma. Et c’est très bien : cela atteste la liberté des formes pensantes. Mais cela prouve également, puisqu’il y a des premiers de classe, que bon nombre d’êtres, dont l’évolution est poursuivie depuis des temps immémoriaux, sont à mille lieux (et le mot est faible) de notre propre motion vers le haut...

Tout dans la Nature pousse donc vers le Centre Total. Mais cela n’est possible qu’en passant à travers certaines portes. Le nombre de degrés (ou d’Initiations) auquel peut prétendre l’être humain dans le présent Système Solaire (et auquel nous ne nous attacherons pas ici car cela nous entraînerait trop loin) fera de lui un véritable créateur de monde : à l’instar de notre Dieu, ce Dieu qui est le premier pôle supérieur auquel nous nous devons de ressembler... Ensuite, recevant d’autres Energies fondamentales et d’autres modèles d’expériences, nous devrons poursuivre la route transcendante jusqu'à ce que, en définitive, nous soyons Un avec l’Unique et véritable Créateur : Celui de Qui tout est issu et vers Qui tout est réorienté. La durée de ce bienfaisant "trajet" (état de l'être) n’est pas traduisible en terme humain : elle heurterait l’esprit le plus ouvert... Ce qui n’empêche que ce soit une réalité.

"L'Univers est élaboré et guidé de l'intérieur vers l'extérieur. Il en est en bas comme en haut, sur la terre comme dans le ciel, et l'homme, microcosme et copie miniature du macrocosme, est le témoin vivant de cette Loi Universelle et de son mode d'action. Nous voyons que chaque mouvement, chaque acte, ou geste, manifesté extérieurement, qu'il soit volontaire ou machinal, organique ou mental, est produit et précédé, intérieurement, par un sentiment ou une émotion, une volonté ou volition, et une pensée ou intelligence. De même qu'aucun mouvement ou changement externe, lorsqu'il est normal, ne peut se produire dans le corps extérieur de l'homme sans être provoqué par une impulsion intérieure donnée par l'une des trois fonctions dont nous venons de parler, de même en est-il pour l'Univers externe ou manifesté. Le Kosmos entier est guidé, contrôlé et animé par une série presque infinie de Hiérarchies d'Êtres sensibles, ayant, chacune, une mission à remplir".

" Ils varient à l'infini dans leurs degrés respectifs de conscience et d'intelligence, et les appeler tous de purs Esprits, sans rien de l'alliage terrestre " dont le temps a coutume de se repaître " , c'est simplement se laisser aller à une fantaisie poétique. En effet, chacun de ces Êtres a été un homme dans un cycle (manvantara) précédent, ou se prépare à le devenir dans le manvantara actuel, ou un cycle à venir. Ce sont des hommes devenus parfaits, quand ils ne sont pas des hommes en germe ; et, dans les sphères supérieures (moins matérielles) qui sont les leurs, ils ne diffèrent, moralement, des êtres humains terrestres qu'en ce qu'ils sont dépourvus du sentiment de la personnalité et de la nature émotionnelle humaine - deux caractéristiques purement terrestres. Les premiers, ou les " parfaits " , sont devenus libres de ces sentiments, parce que (a) ils n'ont plus de corps charnel - ce poids qui toujours engourdit l'Âme - et (b) parce que, le pur élément spirituel en eux étant laissé sans entraves et plus libre, ils sont moins influencés par Mâyâ que ne peut jamais l'être l'homme, à moins qu'il ne soit un Adepte capable de maintenir entièrement séparées ses deux personnalités - la spirituelle et la physique."
( La Doctrine Secrète ) H.P. Blavatsky

L’Evolution humaine se poursuit donc jusqu'à un certain niveau et au sein du Système Solaire, qui est notre champ d’expérience, avec pour objectif l’atteinte du niveau de Conscience de Dieu : le Logos Solaire ! ! ! Dans notre Système, en effet, il n’est pas de Conscience Supérieure. Les initiés lui donnent le Nom de Hor ou Hérou (en égyptien), les Grecs le surnommait Horus.

Mais notre Divinité, aussi belle et féconde soit-Elle, et bien qu’Elle mérite toutes nos bénédictions et remerciements, n’est nullement, rappelons-le, l’Esprit Supreme. Hérou reçoit Lui aussi des Energies transcendantes qui l’aident tout autant dans Son œuvre consistant à nous faire évoluer, que pour Son propre objectif qui est de Se rapprocher plus encore de la Source Première (les deux projets étant liés !)... Ceux qui pour nous sont fort logiquement des Dieux, vivent donc eux-mêmes dans un Etre encore plus grand qu’eux. Et c’est ainsi, finalement, d’inclusion d’Etres gigantesques en d’autres Entités encore plus sublimes qu’on arrive à l’Unique véritable...

Pour revenir un peu plus près de nous, il nous faut donc savoir que notre Dieu bénéficie des Forces de sa Mère : Aset (l’Isis des Grecs) qui gouverne tout ce qui se manifeste physiquement depuis la constellation de Sirius et qui est Elle-même reliée à une autre Entité gigantesque Osir (hellénisé en Osiris).

Osir représente l’aspect Masculin et Electrique de l’Intelligence Universelle (active dans la Substance Cosmique) et Aset l’aspect Féminin et Magnétique. Ils sont donc tous Deux liés à l’essence même de cette Substance (qui porte le nom de Ptah) et déversent sur leur « Fils » ces immenses Forces électromagnétiques qui, par Son biais et ceux d’entités inférieures, arriveront jusqu'à nous, en ayant perdu de leur pureté néanmoins (à cause de la chape karmique négative que l’homme a érigée autour de la sphère terrestre autant que par celle de toutes les forces antagonistes et rebelles à l’Ordre Universel).

Sirius fut souvent calomnié par certains hommes ou groupes (ignorants ou malfaisants). L’exemple le plus récent est à chercher au sein de la doctrine de la secte du Temple Solaire. Quant à la raison originelle, nous en parlerons dans la prochaine page bien que je ne doute pas que, pour certains d’entre vous, elle apparaisse déjà furtivement...

Dans les textes des Pyramides, Aset est citée comme Mère d’Horus et comme Son Trône également. Son Nom d’ailleurs se dit Trône... Elle est souvent représentée comme une Vierge qui tient son Enfant dans Ses bras : représentation récupérée fort logiquement par le Christianisme, car Son Aspect le plus répandu dans l’Antiquité (le Matriarcat) ne pouvait que l’associer à la Vierge Marie.

Tout ceci appuie une fois de plus cette vérité : du Macrocosme au microcosme, tout est relation, tout est relié ! Car cette bénéfique Energie qui se déverse sur notre globe est Elle-même relayée par l’intermédiaire de ce Grand Etre qui est notre Logos planétaire (la Mère du Monde) et par le biais d’Etres non humains et des Adeptes (bien humains ceux-là) qui, selon leurs capacités, fonctions et degrés, nous témoignent ce qui fonde le sens de la vie : l’Amour...

Cet Amour transparaît d’ailleurs éminemment dans l’Etape universelle que nous traversons actuellement, car notre Univers a trois grandes Phases d’Evolution : correspondant chacune à une forme de Mouvement Divin et aux Trois Aspects Majeurs de l’Expression Divine : la Volonté ou Puissance, l’Amour-Sagesse, l’Intelligence Active.. Il s’agit donc de Trois Principes : Régénérateur, Constructeur, Conservateur.


Le 1er Mouvement, circulaire donne un sens rotatoire à toute forme d’existence : d’un extrême à l’autre, pensons aux galaxies et à la cellule.

Le 2ème Mouvement s’exprime en spirale ascendante et l’Evolution de la Conscience y est subordonnée.

Le 3ème Mouvement est une motion en avant dans l’Espace Infini, exponentielle, et qui manifeste l’ensemble évolutif de l’Univers.

Ces Mouvements, ces Phases, correspondent à ce que nomme la Respiration Divine ...

La Première Phase est la Manifestation (le Père, 1er Logos) exprimant l’Expiration Divine, le Principe Régénérateur, et la Volonté.

La Seconde Phase, celle dans laquelle nous nous trouvons, manifeste l’Amour (2ème Logos), c’est-à-dire le Fils : et exprime autant l’intermédiaire entre les deux attitudes respiratoires que le Principe Conservateur.

Il y aura une Troisième Phase exprimant la Réintégration (la Mère Cosmique, le St Esprit, 3ème Logos) qui se manifestera lorsque tout sera Un avec l’Un... C’est l’Inspiration, le grand Retour à la Source. C’est bien pourquoi le Père, en définitive, réabsorbant Son Souffle (c’est-à-dire tout ce qu’Il a manifesté) reprendra pareillement le 2ème et 3ème Logos ! Le Un, Qui S’est manifesté en Trois (c’est-à-dire lorsque le Feu du Père, s’unissant au Feu de la Mère, engendrera le Fils, la Conscience) est redevenu Un...
Cette Réintégration peut être individuelle, mais il n’est difficile à personne de comprendre que c’est loin, très loin, d’être un fait général... Avant cela, tous nous avons à nous transfigurer en profondeur : foulant de plein pied, et selon nos capacités propres, les limites de notre champ d’expériences qu’est le Système Solaire.

La Substance Cosmique, nous le vîmes, nous atteint selon certaines modalités. De fait, étant universelle, Elle ne Se diversifie qu’en fonction de Ses Modalités d’expression qui sont Ses fréquences vibratoires (voir l'Arbre de Vie). Ces vibrations, qui vont de la plus extrême subtilité à la densité la plus totale (mais qui s’interpénètrent), sont au nombre de sept et déterminent ce qu’on appelle un Plan. Un Plan est donc composé de 3 sous-plans spirituels et de 4 sous-plans plus denses. Si nous appliquons ce schéma au niveau de l’Univers, nous avons donc un Plan Universel. Notre Système Solaire évoluant sur le 7ème Plan Universel (le plus dense), quant à nous, nous évoluons à partir du dernier Plan du Système Solaire (le physico-éthérique)... Sachant que chaque sous-plans génère lui-même 7 sous-plans, chacun comprendra donc aisément que nous sommes bien, en tant qu’hommes, au sein de la plus grande densité ! ! ! Cependant, nous avons en nous d’autres corps bien plus subtils que celui que captent nos sens physiques : corps qui nous relient (lorsque les vibrations sont en symbiose) aux sous-plans supérieurs du Plan Systémique... Mais pour que s’affinent et se densifient les sensations personnelles concernant ces corps et leurs plans correspondants, il faut, inversement, que se dédensifie de plus en plus notre nature. Là se trouve une des raisons des multiples sacrifices, ascèses, rituels, techniques, préconisés par les différents sages qui foulèrent ce monde. Tous nous indiquèrent par ceci qu’il convient de s’affranchir, au possible, de l’état dans lequel évolue notre corps et nos sens physiques ! Ignorer celle illusion... Vivre réellement, c’est-à-dire avec conscience.

A travers ces lignes, brèves mais nécessaires, il n’échappera à personne que ce que l’on nomme Astrologie n’est pas uniquement l’alignement (pas plus que le simple déterminisme qui en découle) des divers corps célestes... Chacun aura compris que ces Constellations, ces Astres, ces Mondes, sont bel et bien des Forces, des Etres vivants ! Et ceci parce qu'ils vibrent (et donc vivent) selon certaines modalités...Je conviens néanmoins parfaitement qu’il faille sinon une Evolution conséquente permettant le contact sensible avec ces Entités ou, pour le moins, une profonde ouverture d’esprit pour l’accepter... Mais il reste que ce sont ces Energies, selon leur degré de subtilité et selon leurs dispositions et orientations propres, qui appuient les multiples facettes de notre personnalité, les diverses étapes de notre vie dans tous ses aspects.

Répétons encore que le déterminisme aveugle et total n’a pas de sens puisque notre liberté est « absolue » et que nous pouvons donc poser tel ou tel type d’acte. Pour autant, sachant que la majorité dont nous faisons partie à un thème astrologique automatiquement maléficié (dans le cas contraire nous serions parfaits), il nous est hautement profitable de prendre d’abord conscience de nos problèmes existentiels, de leurs formes, de leur mode d’action et, ensuite, de nous harmoniser au possible avec les Forces évolutives afin d’annihiler ces effets chaotiques surgissant dans nos vies ou, au moins, de les ressentir avec moins d’acuité...

La Théurgie est une aide puissante pour ce faire : elle accélère le processus d’Harmonisation et, point très essentiel, le fait avec discernement : c’est-à-dire sans déséquilibrer toute notre structure. Il appartient cependant à chacun de suivre sa route : la liberté le permet et nous serions bien ignorants si nous ne le tolérions. Mais cette liberté est elle-même investie par la Loi évolutive qui concerne tous les Règnes de la Nature : tous nous cherchons à grandir ! Certains dans des domaines bien terrestres, d’autres dans la Connaissance pratique des Règles Universelles. Chacun suit son chemin, et tout est permis : mais tout n’est pas profitable... La vie est une école, et on la fréquente longtemps. Il nous est donc demandé d’apprendre pour pouvoir employer.

Certains de ces êtres qui nous relient à cette immense Energie Première, plus anthropomorphes, très proches de nous et bien qu’ils soient invisibles pour le grand nombre, il est fécond de chercher à les connaître : car ces grands Aînés restituent tous, selon leur fonction et niveau, une parcelle du Divin. Peut-être d’ailleurs sont-ils les seuls véritables religieux : c’est-à-dire ceux qui relient... Il est manifeste, en tous cas, et nous allons le voir, que grâce à eux notre regard, notre esprit, notre coeur et notre pensée peuvent plus aisément se poser sur Celui Qui est en nous et en Qui nous sommes...


Passez votre souris sur l'image et cliquez...

Tous droits réservés
Reproduction et diffusion strictement interdite sauf autorisation - Droits d'usage strictement personnel