WWW.THEURGIE.COM

Eschatologie


Que sert-il à un homme de gagner le Monde entier, s'il perd son âme?
Que donnera un homme en échange de son âme?

(Evangile selon Saint marc 8-36,37)


Mettre l’accent sur le scabreux sujet de la Fin des Temps est indispensable ! Comme vous le lisiez dans l’introduction, chaque forme de vie, pour peu qu’elle soit "sensitive" ou évoluée, pressent qu’un grand changement fondamental est imminent... Les attitudes (ou propos) des séides du mal, sans ambiguïtés, se focalisent d’ailleurs totalement sur cet aspect des choses. Cela ne peut qu’interpeller tous ceux qui s’interrogent.

Bien sûr, le mouvement nihiliste interprète de manière toute personnelle les paramètres eschatologiques: on y discerne même, très souvent, un sentiment de victoire (à moins que ce ne soit un désespoir suicidaire...). Personne ne devrait pourtant s’en troubler. L’omniprésence des puissances maléfiques les porte souvent à croire à un succès général, à un ralentissement concret de l’Evolution humaine et de sa Conscience (une involution eut d’ailleurs déjà lieu...). En réalité, bien qu’il puisse y avoir un frein énorme au rythme de cette inéluctable Transformation, il n’y aura jamais d’échec total pour l’ensemble!! Remporter une ou plusieurs batailles n’est pas remporter la guerre. Et celle-ci, quoi qu’ils en disent, quoi qu’ils fassent ou suscitent, ne sera nullement gagnée par les Mauvais! Le pire qu’ils puissent réaliser est un "simple" ajournement...

Il n’empêche : atténuer la marche vers le haut de cette Humanité qui, bien qu’imparfaite et souvent inconsciente de la chose, se sent attirée vers un absolu harmonieux, est la nécessité qui implique tant d’abnégation de la part des Déchus. Et insister lourdement sur le fin des Temps (ou d’un Temps) entre, encore et toujours, dans leur projet. Car se déclenchent alors d’étranges tentations en ceux qui sont (trop) sensibles à la question... Soit ils cherchent par tous les moyens (y compris les plus inadéquats) à se mettre "en ordre" avec Dieu et sacrifient donc à une prétendue et fumeuse purification qui, dans ce cas, est souvent extrême, égoïste et futile; soit ils sont purement et simplement détournés de la Voie Sainte par d’autres supports nauséabonds distillés par certaines personnes, groupes, sectes, êtres "célestes", esprits de l’Au-Delà ; soit, enfin, ils mettent tout ce qui cerne l’élément spirituel (bon comme mauvais) dans le giron de la pire superstition et s’en détournent totalement...

Dans ce cas comme dans les autres, l’homme est donc induit en erreur et mené vers des chemins qui, au minimum, le briment de sa liberté, de sa faculté de choisir voire, à l’extrême, lui ôtent son humanité même. D’ailleurs, à qui sait le voir, la haine de l’homme, la barbarie absolue, c’est-à-dire (on l’oublie souvent) la haine de soi, a toujours une origine maléfique ! Visible ou non. Personne ne devient ennemi de soi, au point d’accomplir les plus abjectes abominations sur ses semblables, sans y être incité. Si cela n’excuse rien (car le germe est dans le coeur humain), cela démontre cependant à quel point une partie de notre être est relié à l’aspect sombre de la Nature...

D’autres raisons poussent les Négateurs à insister sur les fins ultimes : tel le fait qu’une initiation visible et généralisée, à terme, aura lieu sur cette sphère... Et ceci est une réalité certaine, un cycle, un karma inexorable. Et s’il n’est certes pas déterminé selon un axe temporel clair et distinct, il n’en reste pas moins d’actualité. Mais lorsque la Providence permet une éruption concrète des Forces Positives au sein du visible, Elle en fait de même pour les noirs adversaires... Lorsqu'une Force est, les deux facettes d'elle-même (positive-négative, Bien-Mal, Lumière-ténèbre) le sont également! L'Equilibre, l'Harmonie ( jusqu'à un certain degré!! ) c'est la polarité.
L'émergence d'une ère nouvelle a donc pour but de confirmer chacun dans son choix personnel ou de lui faire prendre position. Il importe donc, pour les Séditieux, de générer autant de leurres qu’il se puisse afin de récupérer, au moment adéquat, l’ensemble des hommes ignorant ce qui fonde la grande Loi Evolutive...

Il importe cependant que nous nous comprenions parfaitement ... Il est de notoriété publique que certaines thèses (aux extrêmes de l’échiquier politique) mettent souvent l’accent sur une manipulation mondiale touchant l’histoire, la société, l’économie. Ce qui va suivre n’a pourtant rien à voir avec cette réalité : ce qui sera étalé dans les lignes qui viennent s’en démarque au plus haut point, par le simple fait que je m'attache à cerner la véritable source, et donc de détailler à qui, en définitive, profite le crime... Mes opinions, comme celles de ceux qui m’aident, n’ont vraiment pas, et c’est le moins qui se puisse prétendre, la même origine ou finalité... Elles sont d’un ordre bien différent. Et si le combat est engagé au niveau de la densité, ce n’est pas pour porter le même jugement...


Viendra donc un temps où, sur ce globe, « s’affronteront » ceux qui, plus ou moins invisiblement, se font face depuis des temps immémoriaux. Mais il n’y a pas à se leurrer : le Saint Enseignement, fut-il supérieur et hautement évolutif, ne rassemblera vraiment pas l’ensemble des hommes... Comment donc serait-il accepté par ceux qui, jamais, n’en eurent conscience et connaissance, ou le rejetèrent pour de multiples raisons ? En outre, il est à ce point éloigné de certains dogmes, attitudes politiques ou civiles et préceptes religieux, qu’il suscitera de très fortes résistances ! Ce dont profiteront allègrement les ennemis de l’Evolution humaine. Ce sera la séparation des brebis et des boucs dont parlait le Christ... Il ne saurait en être autrement. Les deux formes de lumière généreront un chaos ! L’une le déplorera, l’autre l’utilisera...

Les Porteurs de Lumière, que celle-ci soit pure ou tronquée, auront leurs adeptes : comme aujourd’hui certes, mais d’une manière nettement plus marquée. L’Erreur fera d’énormes ravages : notre ignorance en sera encore et toujours la cause. Car ce désordre de grande envergure, hélas, trouvera sa source dans nos propres et intimes agitations. Pourtant, seule la race à qui fut confiée cette planète est responsable de son manque de responsabilité! Paradoxe généré par la méconnaissance... Il n’y a que nous, par nos actes, nos pensées, nos attitudes et notre état, qui appelons à grand cri l’harmonie autant que l’anarchie. Croyez qu'il y a longtemps que nous avons été entendus...

Cependant... S’il est hautement exact que surviendra cette époque où l’Energie Divine, dans ses Aspects Constructeur et Destructeur, secouera totalement les êtres et les Univers, il faut préciser que nous avons les moyens de faire en sorte que cette effusion dense de l’Esprit et de la Connaissance atteigne un maximum d’hommes conscients d’être sur la Voie! Ce faisant, pénétrant de plein pied dans le Service à autrui (Règle évolutive majeure), nos dispositions ultérieures auront plus de chance d’être justement orientées, ce qui, vis-à-vis du Mensonge à venir, est primordial...

Nous connaissons tous les généreux moyens d’action, mais il serait sage, définitivement, à l’inverse de tous ceux qui se replient sur eux-mêmes, leur culture, leur race, leur religion ou leur groupe, de les mettre (par nos actes) à la disposition de la collectivité ! Si les véritables Adeptes et Maîtres le font et le démontrent au fil des âges, qui serions-nous pour ne pas les dupliquer ? Et que font-ils ces Sages ? Ils témoignent Amour et Connaissance vraies! "Simplement"... A notre tour, et dès maintenant, nous avons à faire grandir ces aspects et à les manifester au dehors. Sans prosélytisme agressif (c'est ridicule et l'effet positif n'existerait que ponctuellement), mais en témoignant par les actes constructifs et aimants de notre vie! Car nul ne saurait s’élever et se "préserver" en oubliant tous ceux qui souhaitent ou espèrent une identique capacité de connaître, d’appliquer et d’aimer... Le Temps de la Première Initiation peut être accélérée et il peut toucher bien plus de monde grâce au service que chacun, dans sa sphère d’influence propre, peut procurer et communiquer... D'ailleurs, comment ne pas vouloir, pour celui qui désire l’Harmonie, et à l’instar du Christ, que s’allume le Feu sur la Terre : sachant que ce Feu est de nature hautement spirituelle ?

Il ne convient donc pas de dissocier notre avancement personnel de celui des autres ni de le soustraire de cette époque spirituelle. Il convient (comme toujours!) de chercher le "Royaume des Cieux" et de l’attester ! Le reste viendra tout seul, et l’Echéance nous trouvera tel que nous avons vécu : c'est-à-dire tendu vers le Centre...

Il n’y a donc pas lieu de se mettre en ordre avec les Commandements Divins, il y a lieu de changer progressivement son cœur et, se faisant, de préparer son monde (autour de soi) et le monde...

Pourquoi nous est-il demandé ceci ? Parce que la Lumière qui jaillira visiblement (quelque forme qu’elle prenne) aveuglera ceux qui n’auront pas été, fut-ce moindrement, préparés à son Eclat ! Car Sa Force surgira dans les consciences, les esprits et même les corps. C’est bien pourquoi, dès maintenant, il importe qu’une extension de la conscience s’opère pour le grand nombre. Mais, à nouveau, ceci n’est possible qu’à travers un contact co-naturel, un contact qui ne trouble pas outre-mesure ceux qui, selon leur karma, leur liberté et leur ouverture d'esprit et de coeur, sont prêts à voir, à recevoir, à comprendre...

C’est donc le rôle de ceux qui sont légèrement en avant que de témoigner par les actes, et autour d’eux, de ce qui les anime ! Ceci afin de préparer les consciences proches (ou lointaines, si la Providence le permet) et de les aider à intégrer une autre sphère vibratoire : sphère plus en rapport avec l’Ordre Originel et avec celui qui vient.

N’oublions pas d’ailleurs que, pour chacun d’entre nous, le but est de faire germer cette petite graine, dont parlait l’Oint, jusqu'à ce qu’elle devienne un grand arbre dans lequel viennent se nicher les oiseaux... Qu’est-ce à dire sinon que l’élévation personnelle entraîne inévitablement celle de beaucoup d’autres, et que la première est dépendante de la seconde ! Ces autres qui, à leur tour, partageront leur cœur et attesteront, fusse très imparfaitement peut-être, cette visibilité de l’Ordre Divin et la Connaissance qui en découle.

En définitive, et il me faut ici le répéter, l’important n’est donc pas seulement, on s’en doute, la fin des Temps ou d’un Temps, mais le moment présent ! C’est dès aujourd’hui que la petite graine peut grandir, se faire remarquer et, pour le moins, suggérer des questions. Aux connaissants et aux aimants d’être des Jean-Baptiste et de préparer le chemin... Ceci devait être écrit !



Au parallèle de ces notions gravitant autour de l’eschatologie, il en est une qui doit retenir toute notre attention : celle ayant trait au Guide Suprême à venir...

Selon de très nombreuses Traditions, un Etre devrait surgir durant cette période. Selon les sources ou tendances, la description de sa nature varie, de même que ses activités. Pour nous attacher tout d’abord à l’unique aspect positif (ou supposé tel), les appellations de cette entité varient selon les cultures : Christ pour les chrétiens, Mirokou Bosatsou pour les japonais, Kali Avatara pour les hindoux, Chamba pour les tibétains, Maitreya pour les bouddhistes, le Messie pour les Juifs, l’Imam Mahdi pour les musulmans...

Certes, à travers ces quelques désignations (non exhaustives), il n’échappera à personne que certaines motivations subordonnées au céleste désir d’une Harmonie universelle (et qu’on retrouve sous une forme ou une autre à travers ces formes de pensées ou ces religions), sont également relayées par le souci, beaucoup moins sage celui-là, d’une sorte d’imposition sur les consciences... A l’exception de quelques individualités comprenant parfaitement que l’importance ne sont ni les rites, ni la doctrine, ni les dogmes, la majorité des peuples s’appuyant sur les différentes foi précitées, sacrifient, il n’y a pas à en douter, au vieux rêve de tout ignorant : à savoir la propagation et l’acceptation généralisée de sa croyance ! C’est là un danger des plus notables, car l’Harmonie Une n’est nullement en mesure de s’obtenir par l’exigence (ou la violence) qui acculent... Ce qui, pourtant, résultera dans ce cas de figure où, loin de déceler les points d’approches ou de communion, les membres de ces différentes foi seront mis en concurrence manifeste. Qui dit concurrence, dit automatiquement ignorance. Et qui dit ignorance dit également orgueil, élitisme : ceci aboutissant à la négation de l’autre. L’Histoire ne nous montre que trop où conduit ce genre de choses et cette erreur...

Pour en revenir à l’aspect positif du Guide à venir, pour autant qu’il apparaisse et à l’inverse de ce qu’espèrent les méconnaissants réducteurs, nous ne pouvons donc qu’en déduire que son œuvre, loin d’être une réduction à telle ou telle forme de pensée, ne pourra au contraire qu’être un travail d’universalisation et d’élévation concrètes : chaque parcelle de beauté, chaque iota de vérité, étant élevés jusqu’au niveau des Lois Immuables (et méconnues évidemment par le grand nombre) régissant l’Ordre universel !

Si ce Maître apparaît, tel ne peut qu’être Son Chemin s’Il œuvre pour l’Evolution de la Conscience. Il ne pourrait être un diviseur (dans le sens négatif du terme) ou un guide uniquement pour quelques-uns. Pas plus qu’Il ne serait dépendant de quelque foi propre et bien humaine. Simplement serait-Il, sur Terre et de façon visible, la Loi Harmonieuse dont certaines racines se trouvent en tout enseignement et en tous cœurs centrés sur l’Amour ! Si cela n’était pas, et bien qu’il puisse s’octroyer le titre de Rassembleur, il ne serait dans l’Ordre Divin qu’un lien indirect (sombre et non positif) par lequel doit passer l’Humanité pour accéder à une perception accrue de sa Conscience...

A ce propos d’ailleurs, d’autres Traditions (chrétiennes surtout) appuient énormément sur la face obscure de l’Etre supposé s’incarner. Il serait une sorte d’archange Noir (l’Antéchrist) qui précédera l’arrivée du véritable Christ et qui détruira tous ceux qui ne l’accepteront pas comme Roi et Dieu ... Nous n’insisterons pas ici sur le chiffre maléfique (666), pas plus que sur le rôle de l’Antéchrist, mais il est peut-être important par contre de bien noter que, quelle que soit la forme d’action employée par celui dont certains présument la proche arrivée, celle-ci ne pourra se concrétiser que sur un terreau propice à la recevoir ... Que veux-je formuler par ceci ? Simplement que l’être que beaucoup attendent ne pourra accourir que lorsqu’une perturbation généralisée poussera les consciences à une quête de l’Harmonie ou, plus pragmatiquement, à la recherche d’un bien-être perdu...

S’il venait aujourd’hui, Il serait Lui-même, en personne, la source d’un chaos généralisé et total. Il lui faut donc, quelle que soit sa nature profonde et ses objectifs, attendre que l’ignorance et la stupidité aient fait leur chemin et que les plus mauvais rejetons de la race humaine soient en place pour leurs œuvres... Ce n’est qu’alors que Son approche aura le plus d’impact et focalisera les consciences ! Et si cela survient, chacun, à un moment donné et selon son niveau de compréhension, saura si la source de Lumière apparaissant dans le Monde est pure ou trouble...

En conséquence, qu’il soit Noir ou qu’Il soit Blanc, sa présence ne se concrétisera que par le biais de certaines situations suffisamment dramatiques que pour focaliser les esprits ! Il ne saurait en être autrement. S’il vient, c’est pour toucher le plus grand nombre, être l’attraction qui suscite l’intérêt de la foule : et il n’est pas plus captivante lumière que celle luisant au sein de ténèbres générées par des tragédies mondiales...

Ce n’est pas là une simple théorie basée sur la logique ! J’épargnerai néanmoins au lecteur ma conception personnelle de la chose et certains points complémentaires qui ne concernent que moi et mon expérience! De plus, chacun doit en ce domaine forger sa propre opinion fondée sur les données permises par son évolution... Bien que je me sois permis d’intégrer cet horizon dans ce livre, j'ajoute (en insistant) que l’importance n’est pas l’attente (éventuelle) d’un Guide suprême, mais, dès aujourd’hui, de vouloir, d’oser, d’aimer, de manifester la véritable Lumière dans notre existence quotidienne ! Evolution et partage à tous ceux qui ont faim et soif (spirituellement surtout) afin qu’à leur tour ils dupliquent, s’ils le veulent, ces bienfaisantes actions, et que de plus en plus, de façon exponentielle, les Voies Supérieures inondent notre sphère de cette Pure Energie nécessaire à la compréhension de l’Initiation générale qui vient, et indispensable (s’il le fallait) au combat à livrer contre celui et ceux qui n’admettent pas le mouvement vers le haut de l’Humanité.

Il n’y a pas en définitive de fin des Temps : mais l’accomplissement d’une Apocalypse (c’est-à-dire une Révélation). Il ne s’agit pas davantage de la fin du mal (pas encore !), mais d’un Don concret, manifeste et objectif pour le Monde, apportant compréhension, aides et moyens pour annihiler ce qui, en nous (spécialement) et autour de nous, nuit à notre ultime épanouissement !

Tout ceci ne se fera cependant pas sans heurts... Et les lumières venant éclairer notre être en aveugleront plus d’un. Mais qu’elles soient le produit du Bien Positif ou du Bien Négatif (appelé mal par ceux qui méconnaissent), comme toujours elles pousseront l’homme à se dépasser, et, à démarches inverses, lui indiqueront à quel point il est éloigné de la vraie Source...

C’est cela, définitivement, qui attend les hommes : un passage vers un degré plus subtil. Qu’il ait lieu dans un jour ou mille ans n’importe pas : ce qui compte, c’est qu’il sera. D’ailleurs, certains signes dans le ciel se font déjà voir, des enseignements se comprennent de plus en plus, quelques frémissements se font sentir au travers de certaines doctrines, certains êtres se manifestent intuitivement ou s’incarnent : tout ceci atteste l’émergence progressive d’une nouvelle vibration de la Conscience propre à la Sphère Terrestre... Certains s’en réjouiront, d’autres le déploreront : mais tous nous ressentirons avec plus ou moins d’acuité ce que nous avons semé dans nos karmas physique, psychique et mental... On ne peut passer à un Ordre supérieur sans tuer le vieil homme !

A ceux qui savent lire les signes du Temps, il apparaîtra donc que nombre de conditions sont réunies qui attestent l’émergence d’un « bouleversement » majeur... On ne saurait cependant s’en apercevoir en profondeur sans sonder certaines trames voilées ou assez méconnues ! Et c’est bien la raison pour laquelle le grand nombre, à cause de conséquences karmiques personnelles et de la manipulation mentale et mondiale dont il est le jouet, est généralement incapable d’analyser exactement le cours des choses sous un angle plus profond que celui généré par le premier plan, la surface.

Il reste que, pour d’autres, la Cause de tout a une origine métaphysique, même lorsqu’elle atteint les couches denses de la matérialité humaine : dans ses aspects historiques, politiques, sociaux et spirituels... Si ce Grand Initié, dont un des noms futFranz Bardon (voir plus loin dans le livre), réapparut dans le monde et se révéla publiquement dès 1958 par l’intermédiaire de ses livres, ce n’est pas sans raison ! Car il sait, lui, quelles forces teintèrent objectivement la Seconde Guerre Mondiale... Il le sait d’autant plus qu’il les combattit ouvertement à cette époque (lire « Frabato le magicien ») mais aussi parce que son premier combat remonte bien plus loin dans le Temps ! Il n’ignore pas davantage, et d’autres non plus, que cette lutte se propage, se densifie et se perpétue de nos jours, cachée à l’esprit de ceux qui sont aveugles... Car la Sédition, sachant qu'un Jugement est proche désormais, travaille de plus en plus activement pour son Grand Œuvre.

Pour les Positifs, le Grand Œuvre, loin d’être un objet matériel, est la transmutation progressive de l’être humain en Etre Divin ( avec l'appui de la Grâce!! ) et le partage de la Connaissance et de cette Condition entièrement subordonnées au Désir Suprême qu’est l’Evolution de la Conscience. Mais pour les Séditieux, celui-ci n’est autre que le souhait d’une involution concrète de l’Humanité. A cette fin, et depuis bien longtemps, divers facteurs infiltrés dans la société des hommes et à partir des niveaux vibratoires correspondants (Ethérico-physique, astral, bas mental) n’eurent de cesse de susciter en eux, sous couvert même de liberté totale, des passions, des désirs, des envies bien spécifiques orientées vers la densité ! Il n’est pas une ère où ce travaille ne s’effectua. Pas une période qui échappe à cette funeste entreprise. Mais depuis toujours aussi, et n'est-ce pas triste, cette visée se concrétise dans la densité via des êtres physiques... Les différents Ordres Noirs et êtres noirs (ou faussement positifs) qui parsèment le monde le démontrent à l’envi. Tout comme l'Histoire. Et leur rôle au niveau mondial, très méconnu pour la masse, apparaît avec force pour peu qu’on s’y intéresse un minimum... Il nous faut donc analyser certains de leurs méfaits et de leurs objectifs afin de démontrer l’implacable endoctrinement subi par l’homme depuis des générations et, par ailleurs, la difficulté pour celui-ci d’y échapper en dehors d’un cadre évolutif et spirituel véritable. Tout ceci, vous le verrez, nous ramènera inéluctablement au sujet eschatologique...



Si plusieurs êtres souhaitaient devenir maîtres de l’humaine destinée, et pour peu qu’ils aient les moyens de leur ambition, comment devraient-ils agir ? Comme tous pouvoirs autoritaires : il leur faudrait principalement contrôler l’information sous ses formes les plus répandues ! Par extension, la maîtrise s’exercera alors également sur la conscience et la Connaissance ! Ceci étant acquis, afin de laisser les victimes errer dans l’erreur, il conviendrait finalement de fournir nombre d’éléments concrets ET utopiques (le Vrai mêlé au faux...) conduisant eux aussi, de diverses façons, vers des voies secondaires ou carrément inexistantes ...

Pour peu qu’on puisse examiner le néfaste travail des Déchus, et on s’apercevra sans trop de difficultés que cette technique de mainmise sur l’évolution de la société terrestre est parfaitement d’actualité ! Un grand nombre de nébuleuses humaines en effet, qui ne se connaissent parfois même pas l’une l’autre, manifestent cette détestable manœuvre. Ces nébuleuses ont chacune leur fonction propre, mais se rejoignent parfaitement pour ce qui est de l’objectif : et ce même si, en majorité, l’ensemble des esprits humains qui les composent n’en ont aucune conscience... D’ailleurs, la force des Séditieux est spécialement de pouvoir s’immerger au sein de la nature imparfaite des êtres que nous sommes, de pouvoir l’orienter (vu ces dites faiblesses), de l’utiliser pour des résultats n’ayant aucun rapport avec l’Evolution véritable et, surtout, de le faire sans que nous n’ayons connaissance de la chose... Une extension des plus regrettables peut même parfois découler de cette triste réalité : bien souvent, les hommes servant les funestes causes le font en ayant à l’esprit une opinion erronée... Ils sont tellement bluffés qu’ils s’imaginent les défenseurs d’une belle et haute vérité qui mérite respect et sacrifice...

Les diverses organisations précitées reflètent la tentation et la manipulation sous quatre angles permettant l’orientation plus ou moins concrète de la société humaine (Les Forces Positives, proches ou « éloignées », ne permettent pas que les Mauvais imprègnent la sphère terrestre au-delà de son Karma !) : l’argent, l’information, les plaisirs, le mouvement (c’est-à-dire le prosélytisme, la diffusion, la volonté de sensations et l'accroissement de ces dernières).
Ces différents aspects démontrent à quel point les ténébreux ont une connaissance accrue de certaines réalités, car eux savent en effet que l’homme, être électromagnétique, réagit en fonction des impulsions reçues par ce qui le compose foncièrement et qui le fait bouger, vivre, ressentir, comprendre : les Eléments... Et c’est en conséquence la propre intimité de l’homme que s’efforcent de manipuler les Déchus : par le biais de nombreuses collusions plus ou moins visibles (Ordres, Mouvements, "êtres célestes", Théories, Dogmes, Rites) et grâce aux différentes formes précitées !

L’information oriente donc dans certaines directions (l’intellect, l’Air ) ; le souci des plaisirs rapides, concrets mais devant sans cesse être renouvelés, de même que les faux bien-être, sont autant de leurres reflétés via l’Elément Eau ; la volonté d’aller de l’avant pour mieux comprendre, pour mieux jouir de la vie, pour grandir dans l’orgueil quitte à écraser les autres, ou encore le culte de la personnalité, de la race, de la couleur, de la religion ou du peuple : tout cela est dépendant de l’Elément Feu étroitement lié à l’Elément Terre , c’est-à-dire au nerf de la guerre permettant la réalisation du funeste objectif : l’argent ...

Avant de démontrer le concret de ce que vous venez de lire, il nous faut insister sur une chose ayant toute son importance... Chacun, pour peu qu’il soit objectif, remarquera sans peine que tout ceci n’est que la forme pervertie des Eléments : on attise en l’homme leur coté sombre, si délicat à contrôler sans Purification ! C’est donc manifestement l’œuvre scélérate de véritables Sorciers, car ceux-ci n’utilisent l’Ordre que pour générer le chaos ! Il reste que ceux qui savent (tout en le combattant) l’acceptent pleinement : il n’est rien effectivement qui ne serve la Grande Cause Véritable...

Cette Manœuvre déviatrice ou singeante touche chacun d’entre nous ! Il n’est que notre compréhension de la chose et son répondant qui nous diversifie. Pour autant, nous sommes tous au sein d’une société (l’occidentale) qui, de par son rôle moteur sur le scène mondiale, fut orientée au plus tôt dans une direction propice aux buts des Ténébreux. En effet, et pour nous répéter, certains Mouvements (visibles ou semi-visibles) déterminèrent depuis belle lurette ce que la masse devait faire, savoir, comprendre, ressentir. Ce que certains surnomment le Nouvel Odre Mondial n’a d’ailleurs rien de récent. Il n’est que la mise en œuvre, visible mais volontairement voilée, d’un Plan bien plus antique et autrement plus complexe et sinueux...

S’il n’entre pas dans mes désirs ou mes préoccupations majeures de dévoiler mes intimes convictions, d’apporter des "preuves" ou des convergences liées au sujet qui nous occupe, j’entends néanmoins mettre l’accent sur différents points que tout un chacun, selon ses désirs, recherches ou intuitions, pourra personnellement confirmer et consolider.

Nous vîmes dans un chapitre antérieur pourquoi les Déchus se montrent si zélés et habiles dans leur volonté de ralentir l’Evolution générale de la Conscience humaine : il y va de leur existence ! Il y a donc bien longtemps qu’un procédé (se divisant en plusieurs fourches) fut créé afin de toujours bénéficier de cette si primordiale Energie Divine ...

A la base, nous trouvons donc ce groupe d’êtres désincarnés qui, pour survivre, va créer plusieurs Egrégores, (ensemble des énergies mentales, psychiques, physiques d’un groupe) et, à travers ceux-ci, va également pouvoir diffuser tout ce qui cerne son but malfaisant (inversion des Valeurs : le mal devenant bien (et inversement). Ces activités perdurent depuis nombre de millénaires. Et, afin d’accroître le joug des humains, l’Ordre Négatif s’est approché, grâce aux hommes mêmes , au plus près de la densité. Car ces Egrégores précitées sont loin d’être inactives, et, chacun selon ses tendances propres, ont coopté nombre de frères qui, par soucis de puissance ou plaisirs faciles et variés, ajoutent leur nombre à celui de l’hideuse cohorte... Certes, il nous faut ici répéter que parmi tous ces hommes, peu se soucient d’un quelconque aspect spirituel (leur démarche est toute entière dévouée à la quête de puissance ou de jouissance sur Terre) et moins encore ont claire conscience de travailler pour un objectif originel totalement malfaisant ! Il n’en reste pas moins que tous ces gens (nous allons en parler plus concrètement) sclérosent sous des angles bien distincts les voies évolutives ! Nous vîmes plus haut dans le chapitre les quatre aspects utilisés pour ce faire.

Selon Franz Bardon, 99 Loges Noires ( majeures!) existent de par le monde : réunissant chacune 99 membres (chiffre kabbalistique qui n'est pas un hasard, mais au contraire chargé d'une "force")... Des membres puissants et très influents au niveau mondial (que ce soit en politique, en économie ou au niveau spirituel et religieux...). En vérité, et n’est-ce pas logique dans le conception d’un Plan de domination mondiale qui permette la maîtrise et l’orientation générale désirées, soit les grands décideurs en font partie (à quelque niveau que ce soit), soit leur programme (économique, politique) ne sera jamais totalement mis en application et rencontrera même beaucoup d’obstacles s’il heurte de front les objectifs des Loges Noires...

Mais avant de poursuivre il serait peut-être judicieux d'ouvrir une petite parenthèse...

On a souvent avancé le fait que les membres de l'élite mondiale, les adeptes de ces Loges Noires (parfois surnommés illuminatis) serait tous francs-maçons. Mais c'est aller un peu vite en besogne...

En fait, dès la création de l'ordre "originel" des illuminatis (voir plus bas dans le chapitre), la maçonnerie a été noyautée, et certains codes et usages liés au secret intégrés au nouveau mouvement... La raison en est simple : la Maçonnerie a prouvé, du fait de sa survivance à travers le temps, sa capacité de dissimulation, sa furtivité et ses nombreux atouts liés à la confidentialité...

Ce sera peut-être l'objet d'un autre chapitre, mais il convient d'insister sur un point primordial : il y a plusieurs types de Maçonnerie ! Prétendre donc que tous ses membres sont néfastes est un raccourci aussi stupéfiant que ridicule... Et n'étant pas maçon moi-même, je pense avoir la capacité de juger objectivement de la chose...

On peut en effet trouver des Loges déistes ou spiritualistes tout autant que des anticléricales résolument laïques ! Tout comme on peut en trouver qui ne cooptent que des membres de l'élite (financière ou autre). Et parmi toutes ces Loges, il faut en être très conscient, certains membres ont une éthique et une morale qu'il est difficile de qualifier négativement ! Il convient donc de bien faire la part des choses.

S'il est totalement exact qu'existent certains réseaux maçonniques influents dans la société, il n'en reste pas moins que ce type d'attitude est loin d'être généralisée et, par ailleurs, aux antipodes de nombreuses Loges qui, elles, semblent en rester à l'aspect constructeur du Temple (celui-ci étant l'homme...).

C'est donc une affirmation totalement infondée, fausse et farfelue que de mettre tous les maçons dans le même sac toxique! De même qu'existent des Ordres Hermétiques Blancs (positifs) et des Noirs, il existe pareillement des Loges qui ne tendent qu'à l'Initiation dans ce qu'elle a de plus noble.

Rien n'est jamais totalement pur ou impur : ce serait trop simple ! Et la simplicité tue le devoir de réflexion... Dès lors, chacun devrait faire un minimum d'efforts afin de comprendre pourquoi Adam Weishaupt, le créateur de l'Ordre des Illuminatis, mit tant d'ardeur à s'infiltrer au sein de la Maçonnerie... Et, surtout, pourquoi cette initiative fut même appuyée par diverses Forces Négatives car cela servait leurs propres intérêts...

C'est en effet un beau coup double que cette infiltration!!

Les conceptions erronées qui s'infiltrent dans les consciences actuellement en attestent éminemment... Il faudrait pourtant essayer de voir plus loin que le bout de son nez! Car à qui profite le crime en réalité ?

D'un côté on fait le maximum pour laisser traîner des indices permettant de relier l'ensemble de la maçonnerie à un plan des plus abjects, et de l'autre côté, par le fait même d'un rejet de cet ordre initiatique (et par extension DE TOUT ORDRE INITIATIQUE) on empêche la masse d'avoir accès à certaines clés pouvant ouvrir les portes d'une instruction positive et salutaire... Si vous avez compris le sens de ce livre, vous saisirez également le pourquoi de ce fait !

IL FAUT DONC RAISON GARDER !! Peut-on réellement et logiquement penser que des personnages que la plupart des gens considèrent comme extrêmement riches et puissants, et qui démontrèrent à l'envi leur capacité à museler ou orienter les médias, laissent néanmoins autant d'indices accablants (voire consternants) derrière eux??? Un ordre secret digne de ce nom ne le ferait pas! Et il en existe beaucoup, énormément même, que la foule ne connaît pas! Et on nous dit néanmoins que les hommes les plus puissants et influents sont aussi les plus stupides??? Ca ne tient pas!! Ces gens seraient capables de manipuler l'opinion pour déclencher des guerres mais ne seraient pas capables de camoufler le moindre de leurs symboles ou attitudes ???

Un ordre malfaisant ou séditieux, divisé en plusieurs groupes, ferait par contre le maximum pour que de multiples fausses pistes soient générées : aux antipodes de ce qu'il est réellement... Mettez vous à sa place, et vous serez d'accord avec cette réalité! Ce n'est donc pas un hasard si les signes maçonniques sont légions dès qu'on s'approche du N.O.M... C'est tout autant une piste secondaire qu'une inversion de valeur!

Un de ses soi-disant secrets francs-maçons serait celui du 33ème degré, stade initiatique absolu paraît-il (ce qui est déjà faux car des "Supérieurs Inconnus" existent et que, en outre, certains ordres octroient des degrés supplémentaires...).

En réalité, UN des secrets relatifs au 33ème degré tient au fait que Babylone se trouvait au 33ème degré de latitude et sur le 33ème parallèle !! Il serait intéressant, pour ceux que cela intéresse, de s'interroger sur le "roi de babylone" qui apparaît dans la Bible...Ce faisant, on risque de mieux comprendre certaines accointances!! Mais évitez vous cette peine, j'y reviendrai plus loin.

Me risquerais-je, en outre, à stipuler que, selon l'Ecriture (pour ceux qui y croient) l'Antéchrist serait issu de la tribu de Dan (celle-ci ayant été déportée en grande partie en Assyrie (civilisation qui précède les babyloniens), que le symbole de cette tribu est un SERPENT et que, coïncidence, la localisation antique de cette tribu est le nord d'Israël, soit située sur le...33ème parallèle!

Coïncidence, les antiques Illuminatis (car l'ordre n'est pas né en 1776...) faisaient partie de L'Ordre du Serpent... Voir plus loin.

Le Blason-Serpent de la Tribu de Dan...


Hélas, rien ne semble pouvoir arrêter le bluff qui fonctionne à grande échelle : car une certaine élite dirigeante considère la Religion Babylonienne et ses rites comme étant totalement positive... Il est vrai que ces gens ont une autre échelle de valeurs et qu'ils sont (pour la plupart...) endoctrinés... Reste que celui qui n'a pas compris que la Loi d'Evolution est EGALITAIRE et se fonde sur un seul Principe évolutif, est manifestement dans l'erreur. Tout ce qui oppose et nous rend adversaire des autres est à proscrire, et ne sert que ceux qui divisent pour mieux régner.

« Depuis l’époque de Spartacus/Weisshaupt (son nom de code) jusqu’à Karl Marx, Trotski (Russie), Bela Kuhn (Hongrie), Rosa Luxembourg (Allemagne) et Emma Goldmann (USA), le complot mondial pour la destruction de la civilisation et pour la reconstruction de la société sur la base de l’arrêt du progrès et de l’animosité envieuse s’est puissamment développé. Il a joué un rôle clairement reconnaissable dans la tragédie de la Révolution Française. Il a servi de moteur à tous les mouvements subversifs du XIXe siècle ; et maintenant, enfin, ce groupe de personnalités extraordinaires du monde souterrain des grandes villes d’Europe et d’Amérique a saisi par les cheveux le peuple russe et il est devenu pratiquement le dominateur incontesté de cet énorme empire ».
(Winston Churchill, dans un article sur la révolution russe, paru dans « Illustrated Sunday Herald » du 8 février 1920)

Ce n'est pas pour rien que Winston Churchill fit ensuite le signe "V" durant la guerre... Vous pensez peut-être qu'il ne s'agit que de symboliser la victoire, mais en réalité cela va plus loin et la raison est différente...

Lui aussi était franc-maçon (exemple qui peut d'ailleurs attester que l'ordre n'est pas complètement négatif, non ?...) et s'il mit tant d'ardeur à imposer le "V", c'était pour contrecarrer le pouvoir magique du salut hitlérien (qui puise sa source dans une très longue histoire!)

Le "V", chargé lui aussi, rattache et relie à l'équerre des maçons et à une époque séculaire!! Je pense qu'au moins, ici, c'est une preuve qu'il ne faut pas jeter trop vite le bébé avec l'eau du bain...

En réalité, les VRAIES puissances agissant dans l'ombre sont méconnues de qui ne se place pas EN FACE d'elles : en opposition frontale!! Les influents de ce monde (et je traite des négatifs évidemment) ne sont que les laquais des princes de ce monde : autrement plus nocifs et destructeurs... Encore faut-il être en mesure de le remarquer.

« Nous aurons un gouvernement mondial, que cela nous plaise ou non. La seule question est de savoir s’il sera créé par conquête ou par consensus.» (James Paul Warburg (1896-1969), homme éminent de la Haute Finance, administrateur de la banque Kuhn & Loeb, grand financier de la révolution russe, membre du C.F.R. et du groupe Bilderberg, s’adressant au Sénat américain le 17 février 1953)

Cet état de soumission aux véritables forces terrestres négatives passe par la crainte, l'envie de pouvoir et l'avidité!!

Et s'il est vrai que peu de pactes licites et conscients sont liés, les fêlures de nombre d'hommes sont autant de portes d'entrées pour ceux qui, depuis toujours, veulent une Humanité méconnaissante de sa grandeur désirée et possible...

Le Nouvel Ordre Mondial donc, prôné très concrètement par l’ex-président américain Georges Bush durant la fumeuse 1ère guerre du Golf, n’est rien d’autre que l’instauration de l’Ordre Mondial et du gouvernement mondial (occulte) que désirait tant l’occultiste Alexandre Saint-Yves d’Alveydre... Les écrits de cet auteur du 19ème siècle sont d’ailleurs rentrés dans la légende. Il assura en effet que de mystérieux asiatiques venus à Paris sur l’ordre du Gouverneur Supérieur de l’Humanité (! ! !) l’aidèrent à composer son œuvre majeure « Mission de l’Inde en Europe » et « La Mission des Souverains ». D’Alveydre développe dans ces ouvrages le thème d’une organisation mondiale de type sociale, politique (voire sécuritaire-militaire) et spirituelle : la Synarchie ...

Cette idée fit son chemin. Elle est d’ailleurs d’actualité depuis bien longtemps : n’en déplaise à tous ceux (dont je fais partie) que ça dérange ! Mais le fait est là : les décideurs véritables ne sont pas ceux qu’on croit. Les Etats-Nations ont fini d'exister depuis belle lurette, et ne décident en réalité plus rien par eux-mêmes. Les décideurs sont les banques (pas la petite banque du coin), les multinationales, les grands trust et, en fait, tous ceux qui sont à leur tête et qui se retrouvent dans les uns et les autres... Quant à l’O.N.U. c'est une aimable farce pour la masse... Croyez-vous vraiment que si son autorité était réelle, elle n’aurait pu empêcher les récents génocides ? Ceci atteste bien que même les états réunis ne peuvent faire face au véritable pouvoir qui opère en secret... A moins, plus grave encore, que l'O.N.U. soit elle-même un élément de ce grand plan chaotique... Nous y reviendrons.

Nous connaissons la source première de cette oppression, mais peut-être serait-il bon, fut-ce brièvement, d’orienter la pensée sur certains représentants humains (conscients ou non) qui agissent au niveau physique...

Le 1er Mai 1776 surgit visiblement l’Ordre des Illuminatis (les éclairés, les connaissants : ceux qui savent...). A l'origine l'ordre s'appelait "illuminés de Bavière" et fut créé par Adam Weishaupt, un professeur de loi Canonique à l’Université d’Ingolstadt en Allemagne. Adam Weishaupt, né Juif le 6 février 1748 puis converti au Christianisme, s’était d’abord présenté comme un Réformateur religieux.
Le but de cette vaste société secrète étaient l’anarchie afin de détruire toute monarchie, toute religion, toute autorité et de pouvoir instaurer un autre ordre avec à sa tête une élite dirigeante, et à sa base la masse, le peuple, les ignorants... Mais le projet fut découvert, et l'ordre créé en 1776 ne vécut, comme tel, que dix années : de 1776 à 1786. En effet, en 1786, un des hauts responsable de la secte des Illuminés de Bavière fut frappé par la foudre près de Ratisbonne. En ramassant son corps, la police trouva sur lui des papiers tellement compromettants que l’on arrêta les principaux membres après avoir saisi et publié tous les documents concernant cette société secrète. Car, comme précisé ci-dessus, le groupe n'avait d'autre but que de détruire toute religion, toute société civile, et finir par l'abolition de la propriété. C’était le Marxisme avant l’heure. Cette secte visait donc à s'emparer de tous les pouvoirs de l'état et cela par tous les moyens : malversations financières, débauche sexuelle, chantage, afin d'obtenir le contrôle des personnes occupant déjà de hautes situations, à tous les niveaux, dans tous les gouvernements.

La secte des Illuminés devait également prendre la direction des plus importantes universités, afin d’y recommander des étudiants de bonnes capacités intellectuelles, appartenant à de bonnes familles. Puis progressivement, former ces esprits à l’idée d’un gouvernement mondial, et que seuls de hauts initiés, les Illuminés, se devaient de «gouverner» la masse du peuple. De plus, ces agents, pouvaient, par la suite, infiltrer les gouvernements et tous les postes important d’un état. La secte de Weishaupt alias «Spartacus», devait enfin obtenir le contrôle de la presse naissante et tout ce qui informait les gens, afin de mieux orienter les esprits. (...)

Les "Illuminés de Bavière"étaient organisée en cercles concentriques et dès qu'un initié prouvait sa faculté de garder un secret, il était admis dans un cercle plus restreint et lié à des secrets encore plus profonds. Seuls ceux qui se trouvaient dans le plus petit cercle connaissaient les vrais buts des "Illuminés de Bavière". Ils étaient divisé en 13 grades symbolisés par les 13 marches de la pyramide représentée sur le billet d'un dollar américain (voir plus loin).

Le fondateur de la société s'y entendait pour attirer dans son ordre les esprits les meilleurs et les plus éclairés qu'il choisissait dans la haute finance, l'industrie, l'éducation et la littérature. Il utilisait la corruption par l'argent et le sexe pour contrôler les personnes haut placées et il les faisait chanter pour être sûr de les garder sous son contrôle. Les illuminés de Bavière se mirent à conseiller des gens du gouvernement en se servant des adeptes aux grades supérieurs. Ces spécialistes s'y entendaient pour donner aux politiciens en place les conseils pour qu'ils adoptent une certaine forme de politique qui correspondait à leurs visées.

La secte empruntera à la franc-maçonnerie un certain nombre de rites et de grades.
Elle est divisée en deux grandes classes :

La première classe, celle des préparations, se subdivise en quatre grades, novice, minerval, illuminé mineur, illuminé majeur. Ce dernier peut également être appelé Chevalier écossais. La seconde, la classe des mystères, se subdivise en deux grades, celui des petits mystères comprenant les prêtres et les princes ou régents, et celui des grands mystères ayant pour grade le mage ou philosophe et l’homme-roi. L’élite de ces derniers compose le conseil et le grade d’Aréopagite. Un rôle est commun à tous les grades, celui d’insinuant ou enrôleur.

En 1777, Weishaupt fut initié à la loge franc-maçonnique de Munich qu'il eut tôt fait d'infiltrer. En 1782 l'alliance entre les francs-maçons et les "Illuminés de Bavière" fut scellée à Wilhelmsbad.

Malgré l'interdiction de la secte par le Gouvernement Bavarois en 1786, l'illuminisme avait eu le temps de se propager à travers le monde : de l'Allemagne, la secte s'est répandue sur toute l'Europe, et jusqu'aux Etats-Unis, là aussi par l'intermédiaire d'autres mouvements, dont la franc-maçonnerie, nous venons de le voir.

Le Gouvernement de Bavière a proscrit la société en 1786 et a publié les détails de la conspiration des Illuminati sous le titre «Ecrits Originaux de l'Ordre et de la secte des Illuminés» et publiés en France par l’abbé Augustin Barruel dans son livre intitulé "Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme" en 1798, rééditées en 1974 chez DPF en 2 volumes.

Avant de poursuivre, insistons à nouveau sur le point détaillé plus haut : ce n'est pas parce que certains rites, Rituels ou grade maçons firent très vite partie intégrante du système élaborés par les illuminés de Bavière, qu'il faille, automatiquement, porter l'opprobre sur l'ensemble de la Franc-Maçonnerie!! Tous les maçons ne sont pas des Illuminati, mais tous les Illuminatis sont nécessairement maçons...

La plupart des maçons sont réellement des gens sincères, poursuivant un but positif, au moins aux niveaux inférieurs. Il reste, de par les liens unissant un grand nombre de Loges, surtout les plus imposantes, et la rhétorique exprimée ou vécue aux grades supérieurs, sans parler de l'infiltration toujours actuelle, que la voie dominante n'est jamais loin de celle proposée par Weishaupt dès 1776... Et, pour poursuivre, les Illuminés de Bavière (et ceux qui continuent leur oeuvre actuellement), ont donc très vite compris qu’à l’inverse d’un système de contrôle systématique (et trop visible) de la connaissance, il est plus profitable de diffuser, par tous les biais disponibles, une certaine connaissance: contrôlée dès la source et orientant donc dans une ou plusieurs voies désirées... Dès cette époque donc, le Mouvement vit le grand intérêt qu’il y avait à recruter parmi les nobles, les puissants, les notables, les riches et les influents. Ce type d’attitude perdure d’ailleurs toujours...

Ils comprirent également très vite qu’un ancien concept, souvent utilisé par les tyrans, pouvait encore servir leur cause pour accroître pouvoir et contrôle : diviser pour régner ! Une « machine de guerre » implacable et intemporelle se mit donc en route, cherchant à séparer et à opposer races, peuples, riches, pauvres, croyants, athées, nord, sud : bref, on divisa le plus grand nombre possible d’éléments de la composante et de la société humaine, et, pire encore, on y substitua des conceptions erronées afin d’accentuer le contrôle sur les consciences et les vies...

A partir du moment où on contrôle l'essentiel des cercles du pouvoir, cette mainmise sur les idées générales octroie également une maîtrise très profonde sur la psyché de la masse! En appuyant ensuite sur certaines facettes de celle-ci, il en résulte automatiquement une réaction. Et si l'homme de cette masse (comme la plupart d’entre nous) est imparfait et donc susceptible d’être très aisément (re)dirigé, il est facile de l’amener là où on veut et de l’inciter à agir de diverses façons...

Chacun pourra donc saisir avec acuité, vu l’ignorance générale de l’Humanité, pourquoi il n’y eut aucun problème majeur ou insurmontable pour appliquer le Plan originel de domination absolue... A l’époque moderne dans laquelle nous vivons, ce Plan s’est traduit par la mise en place de trois guerres mondiales (la troisième étant surtout économique, mais pas seulement... ) ! Nous allons y revenir plus loin...

Une famille, plus que d'autres certainement, vit le grand intérêt de côtoyer Weishaupt, ses théories et, surtout, ses capacités à noyauter les Ordres dits secrets : la famille Rotschild...

Le patronyme fut adopté par leur ancêtre Isaac Elchanan, qui emprunta son nom de famille à la petite maison étroite qu'il occupait avec sa famille dans la Judengasse (rue des Juifs) de Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Le nom Zum roten Schild, c'est-à-dire en français : « À l'Écusson rouge », ou encore « À l'Enseigne rouge », donna ainsi naissance à un nouveau patronyme : « Rothschild ».

La fortune originelle de la maison Rothschild provient d'habiles transactions financières de Mayer Amschel Rothschild (1744-1812, né Mayer Amschel Bauer), qui avait acheté une banque à Francfort en 1750. Les prénoms de ses fils étaient Amschel, Salomon, Nathan, Kalmann (Karl) et Jacobs (James). Son ascension s'accéléra lorsqu'il obtint les faveurs du Prince Guillaume Ier de Hesse-Hanau. Il prit part, en sa présence, à des rencontres de francs-maçons en Allemagne. Ce prince Guillaume, ami de la dynastie de Hanovre, avait des revenus financiers considérables en louant ses mercenaires de Hesse au roi anglais (de Hanovre). Ce furent les mêmes troupes qui combattirent, plus tard, contre l'armée de George Washington dans la "Valley Forge".

Rothschild devint le banquier personnel de Guillaume. Lorsque le prince Guillaume dut s'enfuir au Danemark à cause des troubles politiques, il déposa à la banque Rothschild le salaire des mercenaires, soit 600.000 livres. Nathan Rothschild (le fils aîné de Mayer Amschel) emporta avec lui cet argent à Londres grâce auquel il put ouvrir aussi une banque. L'or qui servit de garantie était issu de la "East India Company". Nathan obtint une plus-value de 400% en prêtant de l'argent au Duc de Wellington qui finançait ainsi ses opérations militaires et en vendant aussi, plus tard, de façon illégale l'or qui devait servir de garantie. Ces transactions furent à l'origine de la fortune gigantesque de la famille Rothschild . Ce fut le début du commerce bancaire international: chacun des fils de Mayer ouvrant une banque dans un pays différent: à Berlin, Vienne, Paris et Naples.

Mayer, dans son testament, indiquait comment la fortune de famille devait être gérée par l'avenir et il indiquait que les comptes devaient rester secrets, en particulier pour le gouvernement. C'est en 1773 que Mayer Amschel Rothschild mit à l'étude un projet qui contrôlerait toute la fortune mondiale... On comprend, dès lors, qu'en contrôlant quelques années plus tard les "Illuminés de Bavière", les Rothschild exerçaient maintenant une influence directe sur d'autres loges secrètes importantes (et donc sur les décideurs au pouvoir...) : en Europe mais aussi, surtout, aux Etats-Unis naissants...

Pour leurs mérites, leurs appuis et les divers financements, les cinq fils de Mayer Amschel furent faits barons de l'empire autrichien le 29 septembre 1822 par l'empereur d'Autriche François Ier. Leur blason porte depuis lors cinq flèches qui symbolisent les cinq branches de cette famille.

A l'automne 1875, Lionel Rothschild, qui, depuis 1858, était membre de la chambre basse anglaise, put, en quelques heures, mettre à la disposition du gouvernement de Londres la somme, formidable à l'époque, de quatre millions de livres, dont il avait besoin pour devenir l'actionnaire principal de la société chargée de la construction du canal de Suez. L'influence économique, tangible dans l'Europe entière, de la famille Rothschild eut donc des effets aux plans social et politique.

C'est donc au travers des Francs-Maçons que les théories de Weishaupt, tout comme les moyens, les souhaits et les idées de la famille Rothschild, pénètrent en Amérique! Nous savons que l’histoire de l’Amérique (particulièrement au pays qui deviendra les U.S.A.) est entièrement liée à la franc-maçonnerie. Les pères fondateurs de la république américaine étaient franc-maçons. De plus, en 1761, le frère maçon Stéphen Morin, délégué par le Conseil des Souverains Princes Maçons siégeant à Paris, reçut la mission de propager en Amérique le système d’Hérodom. Des loges furent fondées à Boston par Moïse Hayes, en Caroline du sud par Isaac Dacosta, et une Sublime Loge de Perfection à Charleston en 1763.

Par l'entremise des maçons, les Illuminatis rayonneront dès le début sur les USA... Ce sont d'ailleurs les illuminatis qui sont à l'origine de la conception du sceau des USA, visible sur le dollar, et de la déclaration d'indépendance des Etats Unis le 4 Juillet dont le pendant Français est le 14 Juillet, fête commémorative d'une révolution qu'ils avaient financée. C'est à cette même date (coïncidence?) que deux siècles plus tard, pour la première fois, l'Euro avait été historiquement côté en bourse avec la même parité que le dollar.

Concernant l'influence et la pénétration des Illuminatis dans la Franc-maçonnerie américaine et donc au plus haut sommet de l'état, rien ne nous éclaire davantage que les propos de Manly P. Hall, Franc-maçon 33ème degré :

“Le Mysticisme Européen n’était pas mort au temps où les Etats Unis d’Amérique ont été fondés. La main des mystères a controlé l’établissement du nouveau gouvernement car la signature de tous les mystères peut-être encore vue sur le grand Sceau des Etats Unis d’Amerique. Une analyse du Sceau de plus près révèle une masse de symboles Maçonniques occultes : parmi eux, le soi-disant Aigle Américain... En réalité, l’aigle Américain sur le Grand Sceau est une conventionalisation du Phénix…”
“Non seulement il y avait plusieurs Maçons fondateurs du gouvernement des Etats Unis, mais ils ont reçu de l’aide d’un corps secret et auguste existant en Europe qui les aida à établir ce pays pour UN BUT SPECIFIQUE ET PARTICULIER seulement connu à ceux qui y sont initiés."
(Manly P. Hall, The Secret Teachings of All Ages)

Les États-Unis ont eu leur déclaration d'indépendance signée en 1776. Ce pays en création était pour les Rothschild l'occasion de créer de vastes et puissants nouveaux réseaux bancaires. Il faut savoir que l'apparition des banques s'est réalisé de deux façon, les banque de stock tel que nous les connaissons et les banques d'affaires, créées par de riches personnes comme les Rothschild.

Créer ce réseau bancaire permettait donc un contrôle économique absolu , et ceci sur la bourse de commerce, sur l'économie du pays: sans parler de la création de devises et les appuis en tous genres des grandes puissances qui stockaient leurs fortunes dans ces mêmes banques...

Benjamin Franklin et Thomas Jefferson étaient cependant très opposés à l'idée d'une banque centrale privée qui contrôlerait la monnaie américaine. Nous sommes en 1750. Les Etats-Unis d'Amérique n'existent pas encore; ce sont les 13 colonies sur le continent américain qui forment la «Nouvelle-Angleterre», possession de la mère-patrie, l'Angleterre. Benjamin Franklin écrivait de la population de ce temps:

" Impossible de trouver de population plus heureuse et plus prospère sur toute la surface du globe. "

Faisant rapport en Angleterre, on lui demanda le secret de cette prospérité dans les colonies, alors que la misère régnait dans la mère-patrie:

« C'est bien simple, répondit Franklin. Dans les colonies, nous émettons notre propre papier-monnaie, nous l'appelons Colonial Script, et nous en émettons assez pour faire passer facilement tous les produits des producteurs aux consommateurs. Créant ainsi notre propre papier-monnaie, nous contrôlons notre pouvoir d'achat et nous n'avons aucun intérêt à payer à personne .»

Les banquiers anglais, mis au courant, firent adopter par le Parlement anglais une loi défendant aux colonies de se servir de leur monnaie script et leur ordonnant de se servir uniquement de la monnaie-dette d'or et d'argent des banquiers qui était fournie en quantité insuffisante. La circulation monétaire dans les colonies se trouva ainsi diminuée de moitié.

« En un an, dit Franklin, les conditions changèrent tellement que l'ère de prospérité se termina, et une dépression s'installa, à tel point que les rues des colonies étaient remplies de chômeurs. »

Alors advint la guerre contre l'Angleterre et la déclaration d'indépendance des Etats-Unis, en 1776. Les manuels d'histoire enseignent faussement que la Révolution américaine était due à la taxe sur le thé. Mais Franklin déclarait:

« Les colonies auraient volontiers supporté l'insignifiante taxe sur le thé et autres articles, sans la pauvreté causée par la mauvaise influence des banquiers anglais sur le Parlement: c'est en réalité ce qui a créé dans les colonies la haine de l'Angleterre et causé la guerre de la Révolution. »

D'ailleurs les Pères Fondateurs des Etats-Unis, ayant tous ces faits en mémoire, et pour se protéger de l'exploitation des banquiers internationaux, prirent bien soin de stipuler clairement dans la Constitution américaine, signée à Philadelphie en 1787, dans l'article 1, section 8, paragraphe 5:

" C'est au Congrès qu'appartiendra le droit de frapper l'argent et d'en régler la valeur."

Mais les banquiers ne lâchèrent pas le morceau. Après la mort de Benjamin Franklin en 1790, qui fut un opposant très sérieux, les agents de Rothschild promurent Alexander Hamilton au poste de Secrétaire du Trésor (ministre des Finances) dans le cabinet de George Washington, et il se fit l'avocat d'une banque nationale privée et de la création d'un argent-dette avec de faux arguments, tels que:

« Une dette nationale, pourvu qu'elle ne soit pas excessive, est une bénédiction nationale... Le gouvernement se montrera sage en renonçant à l'usage d'un expédient aussi séduisant et dangereux, que le fait d'émettre son propre papier-monnaie. »

Hamilton leur fit aussi accroire que seul l'argent-dette des banques privées était valable pour les transactions avec les pays étrangers. Thomas Jefferson, le Secrétaire d'Etat, était fortement opposé à ce projet, mais le président Washington se laissa finalement convaincre par les arguments d'Hamilton. Une banque nationale fut donc créée en 1791, la « First National Bank of the United States », avec une charte d'une durée de 20 ans. Elle était structurée comme la Banque d'Angleterre et, comme celle-ci, également donc contrôlée par les Rothschild.

Après moult endettements des USA envers cette banque, elle est devenue la Federal Reserve Bank et aujourd'hui la banque centrale américaine. Plus tard, lors de la guerre de sécession, la banque Rothschild de Londres finança les États du Nord, celle de Paris, les États du Sud. Résultat: les Rothschild vainqueurs et plus riches, les américains du sud et du nord vaincus et encore plus à leur merci...

Quoique nommée «Banque des Etats-Unis», la First National Bank of the United States était plus véritablement la «banque des banquiers», puisqu'elle n'appartenait pas du tout à la nation, au gouvernement américain, mais aux individus détenteurs des actions de la banque, les banquiers privés. Le nom de «banque des Etats-Unis» fut délibérément choisi dans le but de laisser croire à la population américaine qu'elle était propriétaire de la banque, ce qui n'était pas du tout le cas. Pour preuve, a charte expirant en 1811, le Congrès vota contre son renouvellement, grâce à l'influence de Jefferson et d'Andrew Jackson:

« Si le Congrès, dit Jackson, a le droit d'après la Constitution d'émettre du papier-monnaie, ce droit leur a été donné pour être utilisé par eux seuls, non pas pour être délégué à des individus ou des compagnies privées. »

Ainsi se terminait l'histoire de la première Banque des Etats-Unis, mais les banquiers n'avaient pas dit leur dernier mot. Nathan Rothschild, de la Banque d'Angleterre, lança un ultimatum:

« Ou bien le renouvellement de la charte est accordé, ou bien les Etats-Unis seront impliqués dans une guerre très désastreuse. »

Jackson et les patriotes américains ne se doutaient pas que le pouvoir des banquiers pouvait s'étendre jusque-là.

« Vous êtes un repaire de voleurs, de vipères, leur dit le président Jackson. J'ai l'intention de vous déloger, et par le Dieu Eternel, je le ferai!»

Nathan Rothschild émit des ordres:

« Donnez une leçon à ces impudents Américains. Ramenez-les au statut de colonie. »

On voit bien jusqu'où pouvait aller son influence...

Le gouvernement anglais déclencha la guerre de 1812 contre les Etats-Unis. Le plan de Rothschild était d'appauvrir les Américains par la guerre à un tel point qu'ils seraient obligés de demander de l'aide financière... qui bien sûr ne serait accordée qu'en retour du renouvellement de la charte de la «Bank of the United States». Il y eut des milliers de morts, mais qu'importait aux banquiers? Ils avaient atteint leur but: la charte fut renouvelée en 1816...

A travers leur influence par (une partie de) la franc-maçonnerie dont 1/3 des présidents américains ont fait partie et qui sont largement représentés au Sénat et au Congrès américains (Le sceau américain, la pyramide à l'oeil qui voit tout, les armoiries de l'État au verso du sceau, le phénix ainsi que la bannière d'origine avec les 13 étoiles et les 13 rayures et qui sont d'anciens et importants symboles francs-maçons) les Rothschild ont pu avoir les appuis nécessaires à l'édification de leur fortune et de leur contrôle aux USA. Ceci permet d'expliquer pourquoi c'est ce pays qui est "choisi" par le gouvernement mondial (voir plus loin) comme "base" stratégique.

Diviser pour mieux régner est la devise majeure (nous le vîmes) des Illuminatis, et d'autres... Exemple pris parmi tant d'autres (similaire à celui cité plus haut, et qui se renouvelera durant l'Histoire) : Pendant la guerre de Sécession (1861-1865) les Etats du Nord (opposés à l'esclavage) combattaient ceux du Sud (favorables au maintien de l'esclavage). Avant la guerre, la famille Rothschild envoya des agents pour renforcer une prise de position "pour l'Union" chez les Etats du Nord, et en même temps d'autres agents Rothschild suscitaient une attitude "contre l'Union" chez les Etats du Sud. Lorsque la guerre éclata, la banque Rothschild de Londres finança les Etats du Nord et celle de Paris ceux du Sud. Les seuls a avoir gagné cette guerre furent les Rothschild... Ce fait s'est également déroulé, vous le lirez, durant la 1ere et 2eme guerre mondiale, et aussi pendant la guerre froide... Peut-on réellement s'imaginer les fortunes immenses qui en surgirent ?

En 1834, le chef révolutionnaire italien Giuseppe Mazzini fut choisi par les Illuminati pour diriger leur programme révolutionnaire à travers le monde, et il accomplit ce rôle jusqu'à sa mort, en 1872. Mais quelques années avant de mourir, Mazzini avait attiré chez les Illuminati un général américain (ex confédéré) du nom d'Albert Pike. Pike était fasciné par l'idée d'un gouvernement mondial, et devint finalement le chef de cette conspiration luciférienne. Ce qu'il faut savoir, c'est que depuis environ l'année 1840, l'organisation des francs-maçons américains est sous le contrôle strict du "Rite écossais", qui dispense des degrés d'initiation jusqu'au 33ème grade et qui est divisé en deux juridictions, au Sud celle d'Arkansas et au Nord celle de Boston.

Au milieu du 19eme siècle, le Rite écossais, instrument stratégique de la couronne britannique, lança une longue offensive contre les Etats-Unis et les Etats voisins, en provoquant des meurtres et des actes de violence de nature raciste. L'occupation américaine du Mexique pendant la guerre mexicaine (1846-48), la rébellion des esclavagistes (1801-65), c.-à-d. la guerre civile américaine et la campagne du Ku Klux Klan contre la reconstruction des Etats du Sud (1807-79), en furent les événements les plus importants.

Les Chevaliers Du Cercle d'Or fondés par George Bickley apparurent ici pour la première fois à Cincinnati sous la conduite de Killian Van Rensselaers. Le "Cercle d'or" devait ériger un nouvel empire d'esclaves en prenant Cuba pour centre. Leur but : en finir avec les espagnols catholiques qu'ils haïssaient pour les remplacer par les esclaves noirs qui devaient arriver d'Afrique. Ce fut le premier "accord de libre-échange de l'Amérique du Nord". Le sceau des Chevaliers Du Cercle d'Or était le même que celui des Chevaliers de Malte, c'est-à-dire la "croix de Malte". Les "Chevaliers du cercle d'or" finirent par disparaître.

Albert Pike fonda en 1867 à Nashville "l'Ordre Des Chevaliers Du Ku Klux Klan", il fut le "grand dragon" et, par conséquent, le chef du Ku Klux Klan (en grec : kyklos = le cercle). Et voilà donc que réapparaissaient les "Chevaliers du cercle d'or". Le KKK utilise aussi la croix de Malte comme emblème, on trouve à sa tête d'éminents francs-maçons.

Quand on sait combien les buts poursuivis par le KKK sont racistes et méprisants pour l'homme, on se pose la question sur la nature véritable de ses fondateurs et de ses membres. On ne peut s'empêcher alors de se demander s'il s'agit de congénères humains. Les objectifs qu'ils poursuivent avec violence consistent à soustraire aux citoyens noirs leur droit de vote, à leur supprimer le droit de posséder des armes, à désavantager les écoles pour enfants noirs et à rabaisser leur niveau de vie à celui d'esclaves.

En fait, Pike, comme les Illuminatis, adopte une posture d'élu, de connaissant : en opposition avec le reste du peuple, la masse, les ignares, qui ont besoin d'être guidés... La croyance de Pike, tout comme celle des Illuminatis, est proprement manichéenne, c'est-à-dire qu'elle s'inspire de la théorie de Mani (216-276) qui déclarait qu'un combat se déroulait depuis l'apparition des hommes : entre un bon dieu (Lucifer) qui désirait donner la Connaissance à l'humanité (Lucifer signifie d'ailleurs Porteur de lumière ) et un mauvais dieu qui est le dieu de la Bible... Cette théorie a donné naissance à la Gnose (du grec Gnosis , connaissance). Mais cette connaissance n'est pas similaire à celle que peuvent prétendre posséder d'autres traditions : cette connaissance est simplement fidèle à l'énoncé de Mani, à savoir que ce monde est régi par un dieu mauvais et que Lucifer est le dieu bon, donnant aux hommes les moyens nécessaires pour être non seulement "au-dessus" de la masse ignare, mais également pour retrouver le lien spirituel que notre être a perdu en s'incarnant... Le comble de la fumeuse promesse luciférienne!! A laquelle beaucoup se font prendre...

extrait du discours de PIKE du 4 juillet 1889, destiné aux membres du 32ème degré du "Rite écossais" :

"Nous vénérons un Dieu qui est, en fait, un Dieu qu'on prie sans superstition. Nous tous, initiés de haut grade, devons continuer à vivre notre religion dans la pureté de l'enseignement de Lucifer. Si Lucifer n'était pas Dieu, serait-il calomnié par Adonaï (le Dieu de la Bible) dont les actes témoignent de cruauté, de haine envers son prochain (...) et de rejet de la science ?
Oui, Lucifer est Dieu et Adonaï est aussi, hélas, Dieu.
La loi éternelle dit qu'il n'y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blancheur sans noirceur, car l'absolu ne peut exister que dans deux Dieux. (...) C'est pour cela que l'enseignement du satanisme est de l'hérésie. La vraie religion philosophique, c'est la foi en Lucifer, le Dieu de la lumière mis au même rang qu'Adonaï. Mais Lucifer, Dieu de la lumière et du bien, se bat pour les hommes contre Adonaï, Dieu de l'obscurité et du mal".


Hum...

Les Illuminati préparèrent un plan (voir plus loin) prévoyant trois guerres mondiales et différentes révolutions à travers le monde, destinées à amener l'accomplissement final de la conspiration aux 20e et 21ème siècle. Très "étrangement", le style de phrases, le plan, les buts et les termes employés renvoyent assez limpidement (voir plus loin dans le chapitre) aux Protocoles des Sages de Sion...


« La Première Guerre mondiale doit permettre aux Illuminatis de renverser le pouvoir des tsars en Russie et de faire de ce pays une forteresse du communisme athée. Les divergences causées par "l’agentur" (agents) des Illuminatis entre les Empires Britanniques et Germaniques seront utilisées pour fomenter cette guerre. A la fin de la guerre, le communisme sera construit et utilisé pour détruire les autres gouvernements et dans le but d’affaiblir les religions. »

« La Seconde Guerre mondiale doit être fomentée en profitant des différences entre les fascistes et les sionistes politiques. Cette guerre doit être réalisée de telle sorte que le nazisme soit détruit et que le sionisme politique soit assez fort pour instaurer un Etat souverain d’Israël en Palestine . Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le communisme international doit devenir assez fort afin d’équilibrer la chrétienté, qui serait alors contenue et tenue en échec jusqu’au moment où nous en aurions besoin pour le cataclysme social final »

« La troisième guerre mondiale doit être fomentée en profitant des différences causées par l’agentur des «Illuminatis», entre les Sionistes politiques et les dirigeants du monde islamique. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (les musulmans du monde Arabe) et le sionisme politique (l’État d’Israël) se détruisent mutuellement. Pendant ce temps les autres nations, une fois de plus divisées sur cette question, seront contraintes de se battre d'un point de vue physique, moral, spirituel, jusqu'à l’épuisement économique … »

« Nous allons libérer les nihilistes et les athés, et nous allons provoquer un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur montrera clairement aux nations l’effet de l’athéisme absolu, origine de la sauvagerie et de la tourmente la plus sanglante. Alors, partout, les citoyens, seront obligés de se défendre eux-mêmes contre une minorité de révolutionnaires dans le monde, d’exterminer ces destructeurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprits déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner leur adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps. »

(Cette prédiction fut faite par Pike dans une lettre envoyée à Giuseppe Mazzini en...1871 !!)


Alors, certains s'étonneront d'un tel projet puisque l'état d'Israël n'existait pas encore à l'heure où ce funeste dessein fut édicté! Mais c'est parce que la plupart des gens raisonnent selon une conception du temps ancrée dans le passé ou, au mieux, dans le présent, mais rarement dans le futur, et encore moins avec la conscience qu'il existe un Savoir permettant l'ouverture d'autres portes... Dès lors, soyons explicite : certains groupes d'hommes, résolument actifs au niveau de leur programme, ne basent leurs calculs et leurs plans QUE sur le futur, tout en se donnant les moyens (occultes, magiques et noirs) de parvenir à la concrétisation de leurs différents projets!! Leur vision ne s'articule pas autour de leur existence actuelle : l'importance est l'établissement de l'ordre désiré!

N'oublions pas en outre qu'il s'agit d'une conception luciférienne (sataniste plutôt) et que pour certaines personnes un PACTE des plus réels a été conclu : permettant le retour dans un corps humain et la poursuite de ce grand oeuvre maléfique... Récompense de leurs efforts pour avoir oeuvré dans ce sens et contribué à rendre le Plan possible! Cette donnée sera rejeté par de nombreuses personnes méconnaissantes de cette noire possibilité, mais le fait est réalité et vérité...

D'ailleurs, en dehors de toute conception magique et métaphysique de la chose, comment pensez-vous qu'un homme puisse avoir le ton juste en élaborant de telles choses ? Un coup de chance ? Au niveau des guerres mondiales c'est du 2 sur 3 (pour l'instant) : tout esprit ouvert penchera plutôt vers le fait qu'une telle probabilité est impossible avec le seul appui des faits fortuits ou du hasard... D'autant que les différents protagonistes qui n'existaient pas encore (communisme, nazis, Israël) sont présents!

L'exactitude d'une telle prédiction peut par contre parfaitement s'expliquer hors des normes de la logique toute humaine : lorsqu'on sait QUI manipule la race humaine, et pourquoi... Cela s'expliquera d'autant plus en relisant mon chapitre "Evocation" et en sachant aussi ce que sont les Archives (ou Annales) Akashiques...

On peut écrire des Archives Akashiques qu'elles sont telle une immense bibliothèque : c'est là que subsiste (jusqu'à la Grande Réintégration) la signature énergétique de toute action, émotion, pensée, et expérience qui ait jamais eu lieu dans le temps, l'espace et l'ensemble des Mondes et des Univers... Pour employer une autre appellation, on peut dire qu'il sagit du Mental Universel : Celui-ci contenant l'ensemble de tout ce qui se passa antérieurement, mais aussi un éventail absolu des potentialités futures (que cela cerne l'histoire d'un seul être, d'un groupe spécifique ou...celle de toute la race humaine!).

A mesure que l'évolution spirituelle et personnelle est conséquente on peut, si on le souhaite, accéder en pleine conscience aux infos multiples des Annales. Mais on peut aussi y parvenir en sollicitant l'aide d'êtres "différents" qui font en quelque sorte office de médiateurs... Etres qui répondront d'autant plus favorablement si cela peut servir leurs propres intérêts...

Sachant cela on s'étonnera moins de la justesse et de la précision des écrits de Pike ! Même si le futur est fluctuant, en ce Lieu mémoriel les possibilités apparaissent en même temps que les causes les ayant générées... Ceci expliquant bien des choses par rapport au sujet qui nous occupe.

Je prie maintenant le lecteur d'avoir la patience de lire la trame du passé : car elle permettra, j'en suis certain, une compréhension accrue de notre présent et, surtout, de notre futur...

Aux Etats-Unis, immédiatement après la première guerre mondiale, les Illuminati établirent le "Council on Foreign Relations" ou CFR (voir plus loin dans les pages). Le CFR représente actuellement les Illuminati agissant aux Etats-Unis. Ceux qui contrôlent le CFR sont en grande partie des descendants des premiers membres des Illuminatis.

Après la première guerre mondiale et les immenses fortunes faites par ceux-là mêmes qui en sont les vrais déclencheurs, la seconde partie du plan devait se réaliser. Et cela se fit très rapidement, dès les accords de Versailles (le traité de Versailles de 1919 est le traité de paix entre l'Allemagne et les Alliés de la Première Guerre mondiale).

Élaboré au cours de la conférence de Paris, le traité fut signé le 28 juin 1919 à 11h et 11 min (encore une coïncidence...), dans la galerie des Glaces du château de Versailles et promulgué le 10 janvier 1920. Il annonce la création d'une Société des Nations et détermine les sanctions prises à l'encontre de l'Allemagne.

Mais justement, ces conditions imposées à l'Allemagne étaient telles qu'elles ne pouvaient, fort logiquement, que déboucher sur deux issues possibles: la ruine du pays ou la guerre!! Ce n'était pas une déclaration de paix, mais une véritable déclaration de guerre... Comme osera même le prétendre le premier ministre britannique de l'époque, Lloyd George (qui représentait le Royaume Uni à la Conférence de paix de Paris de 1919) :

"Nous avons un document écrit qui nous garantit une guerre dans vingt ans. S'ils imposent des conditions à un peuple (l'Allemagne) qui est dans l'impossibilité de les remplir, ils l'obligent alors soit à rompre le traité, soit à faire la guerre".

A qui profite le crime à votre avis ? Du côté américain se trouvaient Woodrow Wilson, la marionnette des Rothschild, avec ses conseillers et les agents de Rothschild: le colonel House et Bernard Baruch. Du côté anglais, plus exactement du côté de la "Couronne", il y avait donc Lloyd George, membre du "Comité des 300" (classe dirigeante intouchable qui comprend les familles royales d'Europe) avec son conseiller Sir Philip Sasson, descendant direct d'Amschel Rothschild et membre du Conseil d'Etat secret anglais, le "Privacy Council".

Le Comité des 300 créé en 1729 par la BEIMC (British East India Merchant Company), dirigé par la couronne Britannique, relie le système bancaire mondial dans sa totalité , de même que les représentants les plus importants des nations occidentales, à la famille Rothschild. Il est toujours très actif à ce jour...

"Trois cents hommes, dont chacun connaît tous les autres, gouvernent les destinées du continent européen et choisissent leurs successeurs dans leur entourage". Walter Rathenau (1867-1922 - industriel, écrivain et homme politique allemand, dans le journal autrichien Wiener Freie Presse, 24 décembre 1912.)

Les méthodes utilisées pour le lancement de la deuxième guerre mondiale ne change pas véritablement : anarchie sociale totale grâce à un effondrement boursier... Ca ne vous fait pas penser à quelque chose de très actuel ?

Le 6 février 1929, Montagu Norman, président de la Banque d'Angleterre (et on sait que celle-ci est sous l'emprise totale des Rothschild), vint à Washington pour "tenir conseil" avec le ministre des Finances américain Andrew Mellon. A la suite de quoi, étrangement, la "Federal Reserve" augmenta son taux d'intérêt...

Le 9 mars 1929, Paul Warburg (promoteur de la Réserve fédérale des États-Unis, et séide de la même famille précitée) communiqua dans la revue des finances "Financial Chronicles" :

" S'il est permis de spéculer sans se mettre des limites, (...) alors l'effondrement total est sûr et certain... "

Ceux qui comprirent se retirèrent de la Bourse sur la pointe des pieds et investiront dans l'or et l'argent...

Les Illuminati se servirent très adroitement du désespoir général causé par la crise de 29' pour racheter à bas prix des terrains et des sociétés. Comme quoi, certaines personnes ont des réflexes on ne peut plus rapides... Mais il est vrai que ce fut aussi pour eux une bonne occasion d'accroître leur influence sur le gouvernement américain. Le CFR se mit, comme prévu, à attirer dans ses rangs des éminences du gouvernement, des patrons du l'économie, des managers de la presse et des militaires hauts placés. Les pouvoirs législatifs, économiques et militaires se mettent en place...

Ainsi que nous venons de l'examiner, le devenir de l'Allemagne était déjà déterminé après le traité de Versailles qui obligeait l'Allemagne à payer des réparations d'un montant de 123 milliards de mark-or et à donner annuellement 26% de la valeur de ses exportations. L'effondrement de la monnaie allemande suite à l'exigence des paiements de réparations était donc prévisible : on allait vers l'inflation chronique !

Dans ce chaos, l'Allemagne demanda un ajournement pour tous les paiements de réparation en argent liquide pour les deux années à venir. Les vainqueurs refusèrent la requête. Ils votèrent le 9 janvier 1923 à trois contre un (l'Angleterre vota "non" sur l'ordre de la "City") pour déclarer que le Reich allemand était en retard dans ses paiements de réparations. Deux jours plus tard, les troupes françaises et belges occupèrent la Ruhr. Mais les ouvriers allemands en appelèrent à une grève générale dans cette région et l'occupation des Alliés s'avéra être un échec. les troupes sortirent de cette impasse lorsque l'Allemagne déclara être d'accord pour accepter le compromis connu sous le nom de Plan Dawes.

Le "Plan Dawes avait été élaboré par J.P. Morgan, collègue des Rothschild (!), et devait concéder à l'Allemagne des crédits de 800 millions de dollars les quatre premières années. Le "plan Dawes" échoua lorsque les paiements des réparations de l'Allemagne s'accrurent. Il fut remplacé par le "plan Young" (d'après le nom de l'agent de Morgan, Owen Young).

Il y a pire encore, pour mieux dévaliser le pays, les banquiers internationaux iront jusqu'à créer en Suisse la "Banque Pour Le Règlement International Des Comptes". Celle-ci devant faciliter les paiements de réparations des dettes de la Première Guerre mondiale : il suffisait d'effectuer un virement du compte d'un pays sur le compte d'un autre pays dans la mesure ou les deux pays avaient un compte dans cette banque. Dans ce cas aussi, les banquiers se sucrèrent une fois de plus en prélevant, évidemment, des frais et des commissions pour eux ! On ne peut être plus usurier, avide, déterminé et malin...

Les plans Dawes et Young instaurés par les banquiers internationaux, ainsi que le prêt d'argent à l'Allemagne, leur rapportait très gros... C'est vraiment une des meilleures démonstrations du système de Machiavel. D'un côté, les banquiers soutinrent tous les partis qui firent la guerre et, d'un autre, ils prêtèrent aussi de l'argent aux Allemands pour les paiements des réparations. Quoi que puisse faire l'Allemagne, on savait bien à qui elle s'adresserait pour emprunter l'argent. C'était exactement le même groupement qui avait programmé la Première Guerre mondiale, qui l'avait financée, dirigée et qui s'était rempli les poches. Mais le jeu alla plus loin. Il fallait réaliser encore de grands projets et poursuivre des buts importants. C'était le tour de la Deuxième Guerre mondiale !

Les énormes capitaux américains qui furent transférés en Allemagne depuis 1924 sous la couverture du "plan Dawes" et du "plan Young" constituaient la base sur laquelle Hitler allait construire toute sa machinerie de guerre. Ainsi que l'expose Dr Anthony C. Sutton dans " Wall Street and the Rise of Hitler ":

" l'apport fourni à l'Allemagne avant 1940, par le capitalisme américain en vue de préparer la guerre ne être qualifié que de phénoménal. Il fut, sans aucun doute, décisif pour la préparation militaire de l'Allemagne. Des preuves permettent de comprendre que le secteur influent de l'économie américaine était, certes, lucide sur la nature du nazisme, prêt à l'aider et à le soutenir financièrement par intérêt personnel, pleinement conscient que cela finirait par une guerre ou seraient impliqués l'Europe et les Etats-Unis. (...)"

"En connaissant les faits, il est impossible de plaider l'ignorance. Les preuves très soigneusement établies qui attestent que les milieux bancaires et industriels américains étaient largement impliqués dans la montée du troisième Reich sont maintenant accessibles au public. On peut les trouver dans les comptes rendus et les rapports sur les auditions du gouvernement publiés entre 1928 et 1946 par les commissions du Sénat et du Congrès enquêtant sur la propagande nazie ("House Subcommintee to Investigate Nazi Propaganda") en 1934, par les rapports sur les cartels publiés en 1941 par la Commission économique provisoire nationale du Congrès ("House Temporary National Economic Commitee") ainsi que par le sous-comité du Sénat pour la mobilisation en 1946 ("Senate Subcommitee on War Mobilization 1946") ".


Une partie de cette histoire fascinante est dévoilée par l'historien G. Edward Griffin :

"Les années précédant la Deuxième Guerre mondiale virent naître un cartel international qui avait son siège central en Allemagne, qui contrôlait l'industrie chimique et pharmaceutique dans le monde entier et auquel 93 pays coopéraient. C'était une force politique et économique puissante dans certaines parties de la Terre. Ce cartel s'appelait I. G. FARBEN. Les initiales I. G. (Interessengemeinshaft : groupement d'intérêt) signifient simplement qu'il s'agit d'un cartel.
Jusqu'à la déclaration de la Deuxième Guerre mondiale, le groupe I. G. Farben était devenu le conglomérat industriel le plus important en Europe, et l'entreprise de chimie la plus importante du monde. Il faisait partie d'un cartel d'une puissance et d'une grandeur gigantesques, fait unique dans toute l'histoire ".

(" A World Without Cancer" )

I. G. Farbezn avait développé, en 1926, une méthode pour obtenir de l'essence à partir du charbon et conclut donc en 1949 un contrat de lience avec la "Standard Oil" (de Rockefeller).

Brève parenthèse pour présenter la famille Rockfeller...

La fortune des Rockefeller remonte à 1870 "seulement". Ils la doivent à la Banque Rothschild qui finança l’émergence de l’Empire de la Standard Oil. Grâce aux fonds alloués par les Rothschild, de la fin du XIX° jusqu’au début du XX° siècle, John Davison Rockefeller fut l’un des hommes les plus riches et les plus puissants du monde.

En 1913, John Davison Rockefeller fonde alors l’Institut Rockefeller pour les recherches médicales et la Fondation Rockefeller, destinée à promouvoir le progrès scientifique dans tous les pays du monde... Nous aurons l'occasion de retrouver cette famille au long des pages !

Revenons où nous en étions...

la "Standard Oil" donna à I. G. Farben 546.000 de leurs actions ordinaires d'une valeur de plus de 30 millions de dollars. Deux ans plus Lard, I. G. Farben signait le contrat Alig avec Alcoa (Aluminum Company of America), groupe appartenant à l'origine à Andrew W. Mellon (co-fondateur de la "Mellon Institute": riche financier de Pittsburgh et membre d’une des plus riches et puissantes familles américaines. La famille Mellon possède et contrôle, entre autres choses, la "Mellon National Bank", la "Gulf Oil", la "Koppers Corp"). Cependant, selon le rapport annuel du Rockefeller’s Council of Foreign Relations, c'est le gendre de Andrew Mellon, faisant partie de la « Maison Rockefeller » qui possèdait avec sa femme la plus grosse part des fonds de l’Aluminum Company. Pour accroître le contrôle de Rockefeller aux assemblées du conseil d’administration de l’Alcoa, Donald K. David, un homme de paille du Rockefeller Institute, avait en plus été nommé comme un des directeurs... Ce qu'il faut encore savoir, c'est que Andrew Mellon, qui fut Secrétaire au Trésor américain de 1921 à 32, avait approuvé (voir plus loin) les transactions de Harriman, Pryor et Prescott Bush avec les Warburg et les nazis... Quelle nébuleuse!

A cette époque, I. G. Farben produisait environ la moitié de l'essence allemande et, plus tard, construira des raffineries juste à côté des camps de concentration... Les prisonniers furent contraints d'y travailler comme des forçats pendant qu'on produisait dans les raffinerries le gaz pour les chambres à gaz. Le groupe I. G. Farben était un des plus importants consortium contrôlés par les Rothschild et écoulait des sommes d'argent énormes dans l'économie allemande et particulièrement aux futurs SS.

Le comité directeur d'I. G. Farben comptait parmi ses membres Max et Paul Warburg (de la Federal Reserve Of America) qui possédaient des grandes banques en Allemagne et aux Etats-Unis. Deux autres membres du Conseil d'administration furent C. E. Mitchell membre du conseil d'administration de la Federal Reserve et de la National Oil Bank, et H. A. Metz de la Bank of Manhattan. Toujours les Rockefeller... Hermann Schmitz, président de I. G. Farben faisait partie, en même temps, du comité directeur de la Deutsche Bank et... de la Banque pour Le Règlement International Des Comptes !!

Les frères Averell et Roland Harriman (initiés en 1917 à la société secrète Skull & Bones, voir plus loin) contribuèrent fortement à financer, par l'Union Bank, les nazis. De même, les filiales d'ITT et de General Electric soutinrent directement les SS du Reich. James Martin, chef du service des affaires concernant la guerre économique au ministère de la Justice, fit des recherches sur l'organisation concernant l'industrie nazie et a rapporté les faits suivants dans " All Honorable Men " :

" Le principal agent de liaison entre Hitler et les barons argentés de "Wall Street" fut Hjalmar Horace Greely Schacht, président de la banque du Reich, dont la famille était étroitement liée à l'élite des finances internationales. Schacht fut le cerveau du Plan Young" (plan de reconstruction par l'intermédiaire de l'argent Morgan Owen Young) et aussi de la Banque pour le règlement international des comptes. "

Après le krach en 1931, l'industrie allemande frôla la banqueroute. L'industriel Frits Thyssen adhéra officiellement au parti nazi et soutint Adolf Hitler. La plus grande part de sa fortune s'écoula à travers la "Bank Voor Handel" qui, à son tour, contrôla l'Union Bank. L' Union-Bank était une alliance de Thyssen et Harriman. Lorsque la famille Thyssen, financiers d'Adolf Hitler jusqu'en 1938, créèrent l'entreprise Union Banking Corporation (UBC) en 1924 afin de gérer leurs investissements en Amérique, Prescott Bush (le grand père du prédécesseur d'Obama) fut l’un des sept directeurs de cette banque ...

Le rapport du Congrès suivant décrivit l'Union Bank comme un interlocking trust (trust intégré) avec le German Steel Trust (Trust allemand de l'acier) responsable des fournitures de l'armement allemand.

L'Union Bank fut aussi impliquée dans la collecte de fonds d'Américains pro-allemands et s'occupa du transfert illégal de la technologie de carburant aérien qui rendit possible la reconstruction de la Luftwaffe. On croit rêver...
La coordination entre l'Union Bank et le German Steel trust était si étroite que Prescott passa quelque temps en Europe à la fin des années 1930 pour superviser les opérations minières en Pologne. Une partie de la gestion du travail forcé en Pologne était assurée par Prescott Bush lui-même, selon un agent Hollandais.

En 1941, le travail forcé était devenu le moteur de la machine de guerre Nazi. Selon Higham, qui publia en 1983, le livre Trading With The Enemy, The Nazi American Money Plot 1933-1949 , un bon nombre d’hommes d’affaire américains n’ont pas seulement soutenu Hitler en formant une alliance d’intérêts pendant toute la 2ème guerre mondiale. Ils pensaient qu’une paix négociée avec Hilter leur permettrait d’imposer leurs vues libérales quant à la réorganisation de l’Europe. Cela aurait, en fin de compte, laissé la place à un État policier qui pouvait conforter l’autonomie de leurs possessions financières, économiques et politiques...

Tiens, tiens : mais on est même plus étonné de ce fait... Surtout si l'on sait que Prescott Bush fut un membre éminent des Skull ans Bones et que ce serait lui (légende ?) qui aurait exhumé et offert le crane et les os de Géronimo à la société secrète... Nous y reviendrons plus loin

Six jours après la déclaration de guerre du Président Franklin D. Roosevelt, le secrétaire au Trésor Henry Morgenthau et le procureur général Américain Francis Biddle signèrent le " Trading With the Enemy Act " (déclaration frappant le commerce avec l’ennemi), qui bannit toutes les transactions commerciales avec l’ennemi de la nation U.S. Cela n’empêcha pas Prescott Bush de continuer ses affaires comme si de rien n’était, aidant l’invasion de l’Europe par les Nazis, fournissant des armes qui seraient tôt ou tard tournées contre les soldats Américains dans leur combat contre l’Allemagne. Le 20 octobre 1942, le gouvernement U.S. en eut assez de Prescott Bush et de ses accords commerciaux avec les Nazis au travers de Thyssen. Pendant l’été, le New York Tribune exposa Bush et Thyssen sur la place publique, les qualifiant "d’anges d’Hitler". Quand le gouvernement mit son nez dans les comptes d’UBC (dont Prescott Bush fut le directeur dès 1934), il découvrit que la banque de Bush et ses actionnaires ont fait des bénéfices considérables avec des membres de la famille Thyssen au travers de contrats passés avec un ennemi de la nation.

Les livres d’UBC révélèrent également les énormes flux monétaires transitant par les Thyssen, et le gouvernement de réaliser qu’UBC n’était que la partie visible de l’iceberg. Le 17 novembre 1942, le gouvernement U.S. reprit la "Silesian American Corporation", mais ne poursuivit pas Bush pour les simples raisons que le gouvernement pensait que la révélation d’un tel scandale aurait affecté le moral du public, générant de larges grèves, et provoquant peut-être des mutineries dans les services de l’armée. De plus, et surtout, le gouvernement pensait que leur condamnation et leur emprisonnement aurait rendu impossible l’aide des industriels envers l’effort de guerre américain... Les sociétés eurent la permission de travailler avec le bureau de conservation des propriétés étrangères du gouvernement sous l’expresse condition de ne pas aider les Nazis. En 1943, possédant toujours ses actions, Prescott Bush démissionna d’UBC et aida des douzaines de causes relatives à la guerre à obtenir de l’argent, en siégeant au "National War Fund" (fond national pour la guerre).

On trouve parmi ceux qui ont enquêté sur les liens entre les Bush et les Nazis un certain John Loftus. John Loftus est un ancien procureur au sein du département des crimes de guerre au ministère de la Justice et il dirige le Musée de l'Holocauste de Floride. Loftus a accusé la famille Bush d'avoir reçu 1,5 million de dollars de ses parts dans l'UBC à la liquidation de cette banque en 1951. Dans un récent discours, Loftus a déclaré :

« Voilà l'origine de la fortune de la famille Bush : le Troisième Reich... »

Lire à ce sujet le livre-enquête de John Loftus et Mark Aarons " "La guerre secrète contre les Juifs": comment l'espionnage occidental a trahi le peuple juif"... On y apprend que l'argent reçu par Prescott Bush, une somme très importante à l'époque, incluait un profit direct provenant du travail forcé de ceux qui étaient morts à Auschwitz. Dans une interview donnée au journaliste Toby Rogers, l'ancien procureur a dit :

" Il est déjà scandaleux que la famille Bush ait contribué à récolter de l'argent pour que Thyssen puisse financer l'arrivée d'Hitler au pouvoir, mais fournir un soutien à l'ennemi en temps de guerre, c'est de la trahison pure et simple. Mais même si financer la machine de guerre nazie est détestable, favoriser et encourager l'Holocauste est encore pire. Les mines de charbon de Thyssen ont utilisé des déportés juifs avec le même mépris que s'ils étaient des produits jetables. Il y a 6 millions de squelettes dans le placard de la famille Thyssen, et il reste à trouver la réponse aux nombreuses questions criminelles et historiques quant à la complicité de la famille Bush. "

Faut-il s'étonner que les attentats du 11 septembre 2001, et alors qu'aucun avion ne l'a touché, fit étrangement s'écrouler la tour n°7 (située à 107 mètres des tours jumelles) , lorsqu'on sait depuis que la plupart de ses bureaux appartenait à la C.I.A et conservait certaines archives relatives au passé de la famille Bush pendant la guerre??? Précisons une petite chose : jamais aucun gratte-ciel ne s'est effondré à cause d'un incendie! Et encore moins s'il est situé à plus de 100m de la source...

Le cas de Prescott Bush n'était cependant pas unique, même si ses liens financiers avec le IIIème Reich étaient peut-être plus étroits que ceux de la plupart de ses homologues. Henry Ford était en effet un admirateur déclaré d'Hitler et GM associé à Ford ont joué un rôle prédominant dans la production des camions militaires qui ont transporté les troupes allemandes à travers toute l'Europe. Après la guerre, les deux fabricants d'automobiles ont demandé et obtenu des réparations financières pour les dommages causés par les bombardements alliés sur leurs usines allemandes!! De plus en plus fou...

La Standard Oil et la Chase Bank, tous deux sous contrôle de la famille Rockfeller, investirent massivement dans l'Allemagne nazie, tout comme le firent les maisons de courtage les plus en vue de Wall Street. Ces transactions ne cessèrent pas à l'avènement de la guerre. Standard Oil envoya du pétrole aux Nazis via la Suisse jusqu'en 1942 et collabora avec I.G. Farben, la firme qui fabriquait le Zyklon B utilisé dans les chambres à gaz des Nazis et qui faisait fonctionner une usine de caoutchouc synthétique en utilisant la main-d'oeuvre des déportés d'Auschwitz.

Des Griffin, dans son livre " La dégringolade " écrit fort justement que :

" Les banquiers internationaux et leurs agents sont à l'origine de la situation qui a conduit à la Première Guerre ; ils en retirèrent un bon butin ; ils financèrent la révolution russe et obtinrent le contrôle de ce grand pays ; ils manipulèrent les événements dans l'Europe d'après-guerre de façon à "provoquer une "situation" qui les amena, financièrement parlant, "au septième ciel" ; ils utilisèrent des fonds américains qui leur permirent d'empocher d'énormes commission pour "équiper l'industrie allemande d'installations techniques de pointe" et l'amena, ainsi, "largement à la seconde place au rang mondial". Ces vautours sans scrupule qui détenaient les monopoles ont manipulé et utilisé les Allemands, ils les ont tant et si bien exploités qu'ils auraient mérité leur haine à tout jamais. Pendant qu'ils mettaient sur pied l'industrie allemande tout en luttant dans le même temps contre le peuple allemand, ils allaient permettre à un homme fort d'entrer sur la scène politique. Celui-ci, à son tour gagnerait les masses à sa "cause" en leur promettant de les libérer des rapaces financiers internationaux. L'Allemagne des années trente était une bombe à retardement, fabriquée par les banquiers internationaux. Elle était dans l'attente d'une personne telle qu'Hitler qui allait entrer en scène et prendre le pouvoir ".

Et le double jeu continuait... l'I. G. Farben soutenait Hitler, et son partenaire de cartel, la Standard Oil de Rockefeller, montait le peuple américain contre les Nazis. De même, la Ford Motor Company fabriquait des armements militaires pour l'armée américaine mais produisait en même temps en Allemagne des véhicules militaires pour les nazis. Ford et Opel (filiale de General Motors qui est contrôlée par J. P. Morgan) étaient les deux plus grands fabricants de chars dans l'Allemagne d'Hitler. Qu'importe donc le vainqueur, les multinationales et les banques étaient, depuis le début, gagnantes.


Du point de vue des Illuminati, la deuxième guerre mondiale fut un succès sans conteste. Cette guerre, avec ses 60 millions de morts estimés (Soljenitsyne parle de 100 millions), représente, à l'évidence, une partie du programme d'assainissement mondial des Illuminati dont le but suprême est la création du "Novus Ordo Seclorum", du "Nouvel Ordre mondial" de Weishaupt. Mais surtout l'Amérique, dont la sécurité ne fut jamais mise en cause, ni avant ni pendant la guerre, se vit alors totalement prise dans l'engrenage de la politique mondiale, et contrainte de renoncer à sa propre politique. Cette guerre coûta aux Etats-Unis 400 milliards de dollars et fit monter la dette de l'Etat à 220 milliards de dollars. Cela rendait les Etats-Unis encore plus prisonniers et dépendants des banquiers internationaux.

La guerre aplanit également le chemin pour l'éveil du socialisme international (qui fut, lui-aussi, financé par "certains banquiers"...) qui se répandit comme une maladie en Angleterre et aux Etats-Unis. Elle prépara aussi la voie pour la création de l'ONU en 1945, dont le siège principal se trouvait sur un terrain donné par Rockefeller à New York. Il faut d'ailleurs savoir que parmi les membres fondateurs de l'ONU, 47 au moins faisaient partie du CFR.


Troisième objectif, troisième guerre...

Bien que cette étape fut surtout planifiée pour agir au plan économique, certaines évolutions sociétales (mentalité de quelques personnes qui avertissent leurs contemporains) obligèrent les Illuminatis à générer des rapports de forces plus guerriers... Le summum fut atteint lorsqu'un piège fut tendu à Saddam Hussein. Ce piège devait fournir à l'Angleterre et aux Etats-Unis le prétexte pour une intervention militaire, soi-disant pour assurer l'approvisionnement du monde en pétrole. En juin 1989, une délégation composée d'Alan Stoga (Kissinger Assoc, Ltd.), de membres des comités de direction de Bankers Trust, Mobil, Occidental Petroleum, etc. se rendit à Bagdad sur l'invitation de Saddam Hussein. Ils rejetèrent le projet du barrage Badush qui aurait rendu l'Irak indépendant de l'importation de denrées alimentaires en moins de cinq ans. Et ils insistèrent pour que Hussein règle, d'abord, les dettes de l'Etat et privatise donc, au moins en partie, son industrie pétrolière. Il ne pouvait pas et s'y refusa, bien évidemment.

Fin 1989, les 2.3 milliards de $ que George Bush Senior avait déjà consentis à l'Irak furent bloqués (à la Banca Nationale del Lavoro BNL). C'est ainsi que, début 1990, il ne fut plus possible à l'Irak d'obtenir un quelconque crédit que ce soit des banques occidentales. C'est alors qu'entra en jeu le cheikh Al-Sabah, émir du Koweit et ami de la famille royale anglaise. Celui-ci avait fait passer de l'argent en Irak sur l'ordre de Londres et Washington pour qu'on continue la guerre (opposant l'irak à l'iran) qui durait depuis huit ans et qui apportait aux trafiquants d'armes de l'argent et à Israël des avantages politiques. Début 1990, le Koweit reçut l'ordre d'inonder le marché avec du pétrole à bas prix et cela à l'encontre de tous les accords signés avec l'OPEP. Les autres pays de l'OPEP dont l'Irak déployèrent des efforts diplomatiques pour que le Koweit renonce à sa politique destructrice. Sans succès. En juillet 1990, ce fut l'escalade des disputes entre le Koweit et l'Irak.

April Glapsie, l'ambassadrice américaine à Bagdad, communiquait à Saddam Hussein le 27 juillet :

"Les Etats-Unis ne prendront pas position dans la querelle entre l'Irak et le Koweit."

Le piège se refermait...
L'Irak publia le compte-rendu officiel de cet entretien après le début de la guerre.

Ce fut, naturellement, le "feu vert" pour Saddam. Le 2 août, les troupes irakiennes entrèrent au Koweit. La CIA avait, bien sûr, averti auparavant la famille de l'émir du Koweit, et celle-ci avait quitté le pays avec son parc de Rolls-Royce et ses joyaux...

Les six mois suivants, l'ensemble du monde put assister à une pièce de théâtre bien mise en scène. George Bush annonça, le 11 septembre 1990, LORS DU 666eme AMENDEMENT DE L'ONU (deux coïncidences de plus, bien sûr...), son "Nouvel Ordre mondial". Notons d'ailleurs encore que c'est...11 ans plus tard qu'eurent lieu les attentats au world trade center... A votre avis, que ce passera-t-il en 2012?

Pourquoi ce cycle de 11 ans revient-il si souvent ? Tout simplement, et nous y consacreront un chapitre ultérieurement (voir "2012"), parce que c'est le cycle majeur du soleil (phase qui dure moyennement 11 ans...) et donc (selon l'hermétisme qui sait que les astres et les étoiles ne sont pas que physique) que certaines Forces sont susceptibles (au travers de rituels précis) d'être utilisées et orientées vers certains buts très précis ! Les sorciers et les satanistes en sont tout aussi conscients...

Celui qui sait remarque très vite que tout ce qui touche à la Magie véritable est utilisée, par les êtres noirs, DE LA MEME MANIERE SUR LA FORME, MAIS BIEN AUTREMENT SUR LE FOND!! Il s'agit d'utiliser ces puissances non pour évoluer et faire évoluer, non pour grandir et faire grandir, mais pour dénaturer, pervertir, salir et dominer autrui... Tous les rituels existants qui sont positifs, sont retournés, dévalorisés et pervertis par les Noirs, afin d'assouvir des besoins autrement plus nocifs... Nous parlons ici de Magie dans le sens le plus absolu : mais d'une magie néanmoins négative: nous parlons de sorcellerie véritable! J'y reviendrai, mais vous invite déjà à noter une chose : notre système solaire (et donc la Terre) met 250 millions d'années pour effectuer une révolution (à une vitesse de 230 Kms) pour se déplacer autour du centre de notre galaxie. En décembre 2012 (et donc 11 ans après 2001), le système solaire vivra un évènement qu'aucun homme avant lui n'eût l'occasion de vivre (puisque n'arrivant que tous les 250.000.000 d'années)!! L'alignement exact avec le centre de notre galaxie!! Celui-ci se réalisera autour du 21 décembre 2012... La puissance générée par ce phénomène (au-delà des oppositions et des "contrariétés" physiques extrêmes), sera gigantesque et, Blancs comme Noirs, l'utiliseront selon leurs intérêts... Nous aurons l'occasion d'y revenir et de parler des conséquences pour les êtres vivants. Tous les êtres vivants...

Poursuivons....

Il y eut de nombreuses négociations pour éviter la première guerre du golf, mais celle-ci était décidée depuis longtemps. Et ceux qui l'avaient décidé ne rendent de compte à personne... C'est ainsi que les troupes américaines partirent pour la guerre du Golfe le 15 janvier 1991.

James H. Webb, commandant en chef de la marine sous Reagan, déclare à propos de ce scénario :

" Le but de notre présence dans la golfe Persique est d'inaugurer le "Nouvel Ordre mondial" du gouvernement Bush ; cela ne me plait pas du tout. "

La création des Illuminati marquait le lancement d'un Plan conçu pour se dérouler sur plusieurs siècles, en utilisant le contrôle du système financier naissant pour parvenir à une domination totale sur le monde. Mais la réalisation du Plan fut ensuite accaparé et utilisé par des personnes qui, venant d'autres horizons (occultes) ont très vite perçus l'avantage de se fondre dans cet objectif et de l'employer à leur profit... En fait, nous avons avec les Illuminés de Bavière un axe politico-anarchiste, mais très vite celui-ci fut rejoint par un axe bien plus maléfique. Ce second axe est celui que certaines âmes surnomment "la Race Perverse" : un ensemble d'êtres (humains et non-humains) dont la seule préoccupation est de générer un chaos sur lequel ils pourront règner : selon compétences personnelles.
Ordo Ab Chao : L'Ordre à partir du Chaos...

Cet objectif majeur s'est substitué au seul plan politique et initial de Weishaupt. Il ne pouvait en être autrement : car bien trop supérieur au niveau de la finalité et de la puissance nécessaire pour l'atteindre! Depuis des millénaires il s'est en effet transmis comme un flambeau, de génération en génération, au sein d'une élite héréditaire "d'initiés" qui a su s'adapter au fil des âges aux évolutions technologiques, sociales et économiques. Depuis bien longtemps dans l'ombre et pour l'Ombre...

Contrairement à certaines autres organisations, les véritables Illuminati ne sont donc pas un simple "club de réflexion" ou "réseau d'influence". Ca ce ne sont que prérogatives : il s'agit en fait d'une organisation dont la véritable nature est ésotérique, maléfique et occulte. Et ils manipulent autant à l'extérieur qu'à l'intérieur... Car si en son sein des décideurs du monde peuvent assouvir certains "fantasmes", ceux qui sont à l'extérieur du véritable cercle de décision sont néanmoins, par persuasion, obligation ou par peur, forcés de perdre petit à petit toute humanité...

Les dirigeants politiques ou économiques de cette Egrégore peuvent donc se présenter au public comme des personnes éminemment rationnelles et matérialistes, mais le public serait étonné d'apprendre que certaines de ces personnes participent à des cérémonies étranges où se perpétuent le culte des dieux babyloniens : Baal, Moloch, ou Remphan!

Les Illuminati se considèrent en effet comme détenteurs d'une connaissance et d'une sagesse supérieure, héritées de la nuit des temps, et qui leur donne une légitimité pour gouverner l'humanité. Ils sont la forme (toujours moderne car au diapason du Temps) d'une société secrète très ancienne, la "Fraternité du Serpent" (ou "Confrérie du Serpent"), dont l'origine remonte aux racines de la civilisation occidentale, à Sumer et Babylone il y a plus de 5000 ans. En réalité, elle remonte même bien plus loin, car cette dite Race Perverse est bien plus vieille et son origine véritable est à chercher au plus près de la Chute...

Cependant, pour ne pas compliquer le débat, sachons que depuis Sumer et Babylone, la Fraternité du Serpent s'est perpétuée en prenant des formes et des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclut le noyautage (permanent et au plus profond si possible) des "écoles de mystère" égyptiennes et grecques, de l'église chrétienne de Rome (utilisée comme "véhicule" par la "Fraternité" pour s'implanter en Europe), des Mérovingiens (les familles royales européennes), des Templiers (et leurs nombreuses ramifications - Franc- Maçons, Rose-Croix, Prieuré de Sion, Ordre Militaire et Hospitalier de St Jean de Jérusalem, Ordre de Malte...). Nous allons y revenir très vite et par intermittence.

SECONDE PARTIE

Tous droits réservés
Reproduction et diffusion strictement interdite sauf autorisation - Droits d'usage strictement personnel