CHAOS
(Troisième partie)

Avant de poursuivre, il me semble essentiel de revenir sur les grandes tendances de ces écrits...

Leur raison d'être, en ces temps eschatologiques où la Providence élargit les bases de l'Enseignement élévateur et DIVERSIFIE les sources d'inspirations, est aussi fondamentale qu'importante : il s'agit d'insister sur les rapports positifs (au-delà des conceptions élitistes, stériles et vaines) entre la Révélation exotérique et la Tradition Hermétiste. J'ose espérer que ces liaisons n'échappèrent à personne et, surtout, que le grand nombre perçut LE lien absolu qui tisse la toile de ces deux conceptions spirituelles...

Qui put voir plus loin que les formes aura parfaitement saisi que le Repère essentiel est unique : il est le Sens, le Centre et la Finalité de toute pensée et action élévatrice, quel que soit l'angle intérieur de celles-ci, qui que l'on soit et quel que puisse être notre parcours.

Ce Repère n'est rien de moins, en définitive, que l'Amour-Harmonie ! Discernable en toute chose et êtres, pour peu qu'on sache observer... Qu'il rayonne dès l'origine au sein de l'Univers, au point de concilier diverses forces à priori antagonistes sur la forme mais se structurant cependant au point que règne la Cohésion, ou qu'il naisse au sein des formes pensantes au point qu'elles puissent discerner chez autrui, chez celui qui pense différemment, une beauté, une finalité et une importance similaires à la leur : tout ceci s'opère grâce à l'Ordre immuable, à la Loi d'évolution qui non seulement ne fut jamais périphérique mais, en outre, ramène sans cesse l'Univers et les êtres vers Elle, au Centre. Celui qui peut le comprendre, et accepter les moyens d'adhésion et d'union saisit alors, bien mieux que d'autres, l'importance et le pourquoi d'un équilibre fondé non sur l'homogénéité extérieure et inférieure, mais sur une concordance de Principes, de Buts et de Projet supérieurs...

Le Désir Divin, contrairement à l'homme, n'a donc jamais établit de différences formelles entre les êtres pour autant qu'ils appréhendent ce Souhait avec humilité, sincérité, constance et amour partagé. L'importance est l'Evolution de TOUS ! Pas l'itinéraire (logiquement multiple et différent) arpenté par chacun...

Cette aspiration supérieure, à qui sait le voir au travers des différentes philosophies, éthiques de vie, religions ou spiritualités de l'histoire qui axent leurs réflexions sur l'existence d'une Beauté première et éternelle, surplombe donc, infiniment, les diverses inclinaisons élitistes ramenant tout à elles dans un élan égoïste, et dont l'exclusivité absolue s'oppose frontalement à la Loi immuable.

Quiconque peut atteindre un tel niveau de juste Connaissance, saisissant que l'Harmonie universelle (le Macrocosme), issue de puissances hautement antagonistes et contradictoires, est néanmoins un fait avéré, celui-là est donc également en mesure d'adhérer (qu'il soit fidéiste, hermétiste ou athée) à cette évidence attestant que cette stable ordonnance est également possible entre tous les hommes de bonnes volonté qui savent s'exonérer de leur égo pour déchirer le voile qui amène chacun, malgré les différences d'opinions, à l'Alpha et à l'Oméga. Cet état ne se comprenant et ne se vivant que d'une seule manière : identique pour chaque être et donc bien loin des sempiternelles discussions sans intérêt sur le bien fondé de telle ou telle doctrine. Car l'Amour-Harmonie est justement LA Doctrine par excellence, celle qu'il convient d'attester ! Et en elle point de différences : chacun est identique, et peut rejoindre concrètement l'Objectif Premier et supérieur... Dans l'Authentique absolu n'existe aucune distinction autre que celle basée sur la profondeur de l'action !

En ce monde, on peut donc certes différer par certaines normes, dogmes ou règles, mais il reste que toute intelligence peut se rejoindre sur le fait qu'aimer (sincèrement, de manière désintéressée, saintement) engendre non seulement encore plus d'amour, mais permet aussi dans notre vie, dans notre être (le microcosme), l'attestation véritablement empirique de cette Harmonie à laquelle nous pouvons nous unir et que nous pouvons devenir...

Sachant, comme il fut expliqué au premier chapitre, que la Création (et donc l'Harmonie qui suivit) ne fut jamais une réalité dûe au hasard, chacun a donc la faculté de comprendre que nous sommes bien ici en présence du But, du Chemin et de la Finalité universelle ! Et ainsi, quiconque en atteste durant son existence accède de plain pied (au-delà même de ses convictions propres) au Plan Divin qui cherche à mener tous et toutes à la pleine Conscience contemplative et active...

Tel est le Projet dans sa globalité ! Et chacun, à condition de le vouloir, peut l'atteindre : que ce soit à partir de la Foi ou de la Connaissance. Ces derniers ne sont que MOYENS : mais ce qui importe c'est LE point de jonction supérieur où TOUS, bien que différents, peuvent se rejoindre et communier sans rien perdre de leurs convictions.

Il existe aussi cependant une autre voie : négative, réductrice, inversée et involutive. Rares sont ceux qui la suivent avec la conscience de le faire, mais il reste que de multiples forces et êtres s'échinent pour que les ténèbres perdurent et s'épaississent. Nous vîmes quelques détails de cette oeuvre au noir mais il importe, ici aussi, de se remémorer certains points...

De tous temps, de multiples puissances impériales se succédèrent sur ce globe. Notre époque n'échappe pas à la règle, et l'empire actuel, aussi violent et sans compassion que ses prédécesseurs, cherche même à générer un Ordre, un Nouvel Ordre Mondial, afin d'acquérir encore davantage de pouvoir et de nuisance. Pour ce faire, tous les moyens sont "bons", mais la nécessité est également de s'attaquer aux multiples formes d'oppositions en les détruisant (ou en les manipulant) de l'intérieur... Ce détail est important, car cette entreprise, je vais y revenir, intéresse éminemment d'autres puissances, bien plus éthérées et sombres, et rejoint leurs propres intérêts nuisibles et inverseurs...

Quels sont donc les contestations à annihiler ou, mieux encore, à orienter (de manière à disposer "d'outils" obéissants)? Les adversaires de cet empire sont multiples et protéiformes : globalement et principalement la liberté de penser (justement), la famille, les hautes et saines valeurs, et plus spécifiquement tout ce qui entrave ou gêne sa marche en avant (forces politiques, humanistes, sociales ou consciences humaines)... Tout ceci se doit donc d'être réorienté ou, si la chose est impossible, purement et totalement discrédité voire détruit !

L'important est de diviser un maximum de franges sociétales (ou de les opposer) afin que s'impose la conception matérialistes et mercantile propres à l'oligarchie. De fait, l'homme étant un animal social, il est nettement plus aisé de le manipuler en le poussant vers une solitude artificielle : en règle générale un cerveau unique est nettement moins efficace qu'un cerveau collectif...

C'est ainsi qu'on vit au fil du temps se déliter les notions sacrales, sociales, familiales, étatiques, voire même le sens naturel de la procréation, la négation de la nature ou des genres identitaires : bref, tout ce qui fait le fondement d'une société civilisée, saine et homogène. Sans oublier l'insistance sur le concept de plaisir rapide ou total, les transgressions de tout ordre amenant au libertaire le plus débridé, la primauté sur la bassesse (ou, mieux encore, faire de celle-ci une saine valeur), le culte de la violence, de l'égo et du sang... J'en passe et des meilleurs. Lorsqu'on contrôle la plupart des sources médiatiques, tout ceci est aisé, et l'empire ne se prive d'ailleurs pas de diriger l'information dans le sens qui l'intéresse... L'objectif est en définitive de tenir ou d'orienter les consciences (généralement non averties ou méconnaissantes) sous un joug qui ne sert principalement que deux choses : le pouvoir et les profits.

Ajoutons à cela la subversion, les attaques sous faux drapeaux, le pouvoir militaire concret (s'il est besoin), le financier : et on aura déjà une belle vue d'ensemble des menées impériales. Mais n'oublions pas non plus la fausseté et le mensonge telle, par exemple, la volonté d'appuyer la fumeuse construction européenne... Perspective et projet on ne peut plus dirigés depuis les Etats-Unis qui comprirent, au plus tôt, quelle sorte de "machin" ingérable (et donc très manipulable) allait devenir l'Europe...

Cette intrigue programmée visant à déstructurer, invalider ou réorienter les bases saines et logiques de la société, se révèle également là où l'esprit est hautement manipulable dès le plus jeune âge : dans l'éducation... Et selon l'angle d'analyse choisi, on s'aperçoit d'une part que le niveau général est en forte baisse mais on assiste aussi, comme si le premier point ne suffisait pas, à un embrigadement, à une manipulation mentale qui, elle aussi, s'active pour détruire ou remodeler les stables fondations qui rendent une société intelligente, entreprenante et socialement harmonieuse.

Au fil des années cette entreprise de démolition s'active et mène la masse vers l'assistanat (intellectuel et social). Ce n'est ni une erreur des politiques ni un hasard : la chose est tactique et stratégique ! Il s'agit de laisser errer l'esprit, sans buts majeurs, désorganisé, sans projet supérieur qui le dépasse et auquel il pourrait apporter sa contribution : de là la nécessaire destruction des saines idées religieuses, humanistes, sociales, du patriotisme bien compris. Bref, à qui sait le voir, l'objectif est de briser ce qu'on nomme la Tradition ! Je vais y revenir dans quelques lignes.

Ce démantèlement concrétisé il convient cependant de combler le temps de l'homme, et la chose est d'autant plus facile que les barrières morales ont sautées depuis belle lurette. De nos jours on peut donc pratiquement tout faire pour satisfaire la chair et ses désirs (surtout si on a de l'argent): on peut tout acheter (même des êtres humains)... L'attaque est donc double : fin ou redirection des saines valeurs traditionnelles et des règles harmonieuses et droites, ensuite abaissement ou annihilation de la conscience morale : liberté absolue ! Les questions sont cependant celles-ci: liberté par rapport à quoi et quelle est la finalité réelle de ce plan ?

Depuis des lustres, mais la manifestation se visibilise fortement de nos jours, existe une lutte sourde entre la Tradition (au sens large du terme) et ce qu'on nomme abusivement le progressisme ou Modernisme... Et si selon la conception traditionnelle l'homme est le plus souvent placé au centre, il n'en est pas de même pour la vision moderne où l'individualisme le plus forcené à force de loi ! On comprend donc d'autant mieux pourquoi les tenants de cet égalitarisme de toutes choses s'efforcent de pousser l'homme à se défaire de ses structures traditionnelles (la famille, le religieux, la patrie, la saine éducation qui crée des esprits libres et questionnants, le social dans ses vertus humanistes, l'ethnie, la race, le sacré, et même le sexe...).

Le manque ou l'absence de liens traditionnels enlèvent donc la notion de communauté homogène et harmonieuse, car l'individualisme est par essence axé non seulement sur une certaine solitude, mais également sur la lutte contre les autres (que ce soit une race, une couleur, un pays, une langue, une croyance, une façon de vivre, etc...). C'est, et on ne s'en étonnera pas, l'anti-Précepte chrétien par excellence, de l'anti-Tradition. La partie, en acquérant une importance démesurée, remplace le Tout. Le fragment est devenu l'intégralité. Tout est donc division. Pour que d'autres continuent à régner, au-dessus de tous...

On peut certes toujours penser que le progressisme (qui est loin de l'être en réalité) place néanmoins toujours l'homme au centre, même en tant qu'individualité propre, mais en réalité il n'est considéré que comme une marchandise, un esclave, sa liberté est un leurre et d'homme il n'a plus que le nom ! La décadence et la déshumanisation, on peut tous le voir, sont désormais des faits avérés. Les liaisons avec les aspects naturels de la création, en tous domaines, sont soit dénaturés ou détournés, soit purement et simplement dépassés... Les limites ne sont désormais plus celles que la Tradition édicta avec sagesse.

En brisant les codes et les règles, toujours sous le fallacieux prétexte d'acquérir plus de liberté ou d'égalité, on enlève aussi à l'être la faculté, le sage besoin de jauger, de juger, on lui ôte pernicieusement sa conscience... Même si pour certains, à la base, ce travail est simplement rationnel, matérialiste, lucratif, et se "comprend" par le souhait d'un plus grand pouvoir sur les esprits, dans les faits cette réalité mène également, sachons-le, vers un véritable méphitisme (celui-ci étant représenté par la haine de l'homme et la volonté de lui nuire à tous prix). On comprend mieux dès lors, et je vais y venir dans quelques lignes, pourquoi d'autres forces, non humaines, se serviront pour leurs propres intérêts de cette cause ultra libérale et impériale nommée Nouvel Ordre Mondial...

Cette pseudo liberté de tous (en réalité l'esclavage de chacun) porte pourtant un nom : cela s'appelle du libéralisme ! C'est une notion que peu de personnes comprennent parfaitement. Si certes tout le monde peut saisir qu'elle est économique, peu savent cependant qu'elle est également hégémonique et que sa nature même fait qu'elle doit générer, sans cesse, de quoi l'alimenter. Il en va de sa survivance... Que sa nourriture soit issue de valeurs, de traditions ou de morales préalablement détruites ou réorientées n'a aucune importance : ce qui importe est la faculté de croitre, de se gaver (fut-ce au détriment des peuples) et de faire perdurer le système ! Reste cependant, et il ne faut pas être un intellectuel pour le comprendre, qu'au vu des situations explosives et de plus en plus généralisées qu'engendre ce mouvement inhumain nous nous précipitons vers une conflagration de grande ampleur. Chacun peut aisément faire le parallèle avec les années 30' où les identiques germes systémiques finirent par déboucher sur ce que l'on sait...

Donc, l'empire étant désireux de garder voire d'accroitre son monopole sur toute chose (richesses, denrées alimentaires, énergies fossiles, esprits humains), la logique implique nécessairement (surtout au regard des puissances émergentes) l'obligation d'un pouvoir de plus en plus hégémonique (donc autoritaire) afin d'intensifier la mainmise sur le monde...

Pour cela, comme expliqué, il importe de broyer les concepts mêmes sur lesquels s'appuie la civilisation, de les malléabiliser. Contraindre aussi (financièrement, politiquement, militairement) les différents Etats qui s'entêtent à les mettre en avant... Si on veut atteindre un "ordre" précis, telle est la nécessité : le fait étant d'ailleurs nettement plus facile à partir d'un désordre voire d'un chaos...

C'est ici, à ce niveau de confusion totale, de crises à répétition, de troubles et de désordres, que s'effectue la jonction avec les intérêts d'autres forces et personnages. D'autres humains tout d'abord : tous ceux dont les souhaits ne gravitent qu'autour de satisfactions personnelles (variables selon les personnalités)...

Ces coeurs noirs, avides de pouvoir (divers) et/ou de plaisirs débridés, s'appliquent depuis toujours à rechercher quiconque peut leur octroyer l'assouvissement de leurs désirs (généralement morbides). Ce type de soldat est légion, surtout en cette période instable et anarchique, et sa dangerosité est aussi palpable que son absence d'humanité...

A ce degré peuvent aussi se trouver maintes personnes ayant un lien ou une attirance, plus ou moins directs, avec la sphère religieuse ou ésotérique voire, pire encore, qui sont en relation suivie avec des Ordres Noirs (où la magie de l'inversion, extrêmement méphitique, est mise en action)... Quoi qu'il en soit, selon compétences personnelles, tous reflètent dans la société, sous une forme quelconque, le plan déstabilisateur, hégémonique, impérial, et y prêtent leur concours, leur fonction ou métier, leur capacité. Qu'ils en aient conscience ou pas.

Mais l'objectif impérial sert aussi les intérêts d'autres personnes bien plus au faîte de la véritable bataille qui se déroule (celle des âmes ou de l'Evolution) : personnes qui se retrouvent au sein de quelques puissantes et influentes familles, dans lesquelles le méphitisme le plus sombre occupe une place de choix... Pour ces individus, bien conscient, eux, du style de jeu qui se déroule dans le monde, l'Ordre nouveau a certes des particularités qui s'inscrivent dans leurs propres Objectifs, mais ils savent aussi qu'il débouchera, à terme et pour un temps, sur des rives bien différentes...

C'est pourquoi, à leur niveau, ces familles et tous ceux qui les appuient utilisent d'autres armes en parallèle (plus métaphysiques et ritueliques), afin que s'instaure d'une façon totalement concrète l'Ere sombre : c'est-à-dire l'Age où TOUTES les forces maléfiques s'activeront visiblement et chercheront l'involution du genre humain. En tous cas au niveau de sa masse, pas au niveau de l'élite qui imprime ce rythme. La lutte des classes n'est pas seulement politique et sociale, mais aussi métaphysique : certains voulant garder, pour eux seuls, une certaine Connaissance...

Le Nouvel Ordre Mondial auquel adhèrent ces familles, ces clans, ces sorciers et autres hommes, leur fournit donc les bases financières, militaires, sociologiques et doctrinales afin que s'accomplissent les plans de leurs Guides qui, eux, sont la véritable source de la Nuisance... Car la plupart de ces gens, je l'expliquais ailleurs, sont en contact quasi permanents avec des puissances et des êtres dont les prérogatives et les capacités, selon la Loi et le Jugement Divin, furent diminuées en partie (n'intervenant "que" pour tenter ou stimuler tout être qui cherche la Lumière), mais en vertu de cette même Loi, ces entités pourront bientôt, bien plus visiblement et concrètement, laisser libre cours à leur perversion, nature et tendances... Aidés en cela par tous ceux (méconnaissants, non aimants) à propos desquels je viens d'écrire, et qui ne sauront que trop tard à quelles oeuvres et personnages ils auront prêté leur concours...

Au moment où la rareté des choses se fera de plus en plus sentir (à cause des crises sociales à répétition inhérentes au libéralisme débridé), il n'en sera que plus facile pour l'Empire d'accentuer son pouvoir autoritaire et la soumission des peuples. La stratégie se joue sur le long terme et débouchera finalement, c'est inéluctable et désiré, sur l'établissement ferme et concret d'un pouvoir hégémonique ! Certes tout d'abord essentiellement matérialiste mais qui basculera ensuite, sans que la puissance impériale ne puisse l'endiguer, vers une fausse spiritualisation de la matière (le vieux rêve des rebelles) qui dotera la densité et les consciences de pseudos supports spirituels : ceux-ci n'étant toutefois que singeries...

La tromperie mondiale qui s'en vient (celle des véritables déchus), dont les signes précurseurs s'affirment partout et qui s'activera sur le projet du Nouvel Ordre Mondial, cette tromperie donc sera des plus faciles ! Car le monde ayant progressivement sombré dans l'anarchie et l'horreur n'en sera que plus aveuglé par les merveilles, nombreuses et étranges, par les "signes dans le ciel" (comme disait le Christ), qui illumineront le chaos ambiant résultant des multiples conflagrations (militaires, religieuses, ethniques, civiles et sociales) à travers le monde.

Terreau à partir duquel croîtront avec diligence et vigueur de très mauvaises plantes...

Au niveau de la ligne temporelle, le noyautage des saines valeurs traditionnelles s'opéra très rapidement après ce moment clé de l'Histoire que fut la venue (ou plutôt le départ) du Christ. Comme le laissent entendre les écrits apostoliques, l'esprit de l'antéchrist (autrement dit celui de la rébellion, de la division, l'esprit d'opposition, de négation et d'inversion) se manifeste dès la partance de l'Oint. Lutte aussi insidieuse que frontale qui trouvera son apogée lors de la visibilité dense, totale et mortifère de cette noire révolte.

Il ne fut cependant jamais question de contester le Message christique sous le seul angle religieux. Les forces négatives firent (et font) également le maximum pour infiltrer, dénaturer, dévier les enseignements hermétistes (autre forme d'une possible évolution humaine). C'est bien pourquoi les séides des multiples ordres ténébreux appuyèrent, au plus tôt, toutes les conceptions erronées de la Connaissance à laquelle la masse pouvait avoir accès : laissant trainer maints indices que le commun des mortels rattacha, dans une grande généralité, à un ensemble de règles forcément négatives car secrètes et cachées...

Double attaque donc : orientée tout autant vers le fidéisme que vers l'hermétisme. Et qui ne veille, de fait, qu'à altérer ces deux conceptions intimes afin d'imposer d'autres idées : idées très éloignées, cela va de soi, du Savoir, de l'Evolution, de la Grâce, des justes tendances et actions nécessaires pour que jaillisse et s'affirme en chacun cette Vérité attestant que la Source, la Voie et le But sont similaires et ne portent qu'un Nom...

Chacun s'apercevra donc que les faisceaux qui émergent visiblement à l'heure actuelle ont leur base dans des temps très antérieurs. Ce sont les sursauts ultimes d'un refus et d'un antagonisme dont la défaite à venir n'est cependant perceptible qu'en ceux qui savent et en ceux qui croient ! Pour les autres, l'Univers est aveugle, fruit du hasard ou d'un concours de circonstances, et sans même aucune logique existentielle... C'est hélas cette grande méconnaissance, génératrice d'erreurs sans nombre à travers le temps et l'espace, qui permettra (comme ce fut le cas depuis toujours) la main mise désormais totale sur le monde, les coeurs, les vies...

Il fut expliqué ailleurs que cette domination absolue sur les consciences sera autant une conséquence de causes fautives (Justice), qu'une possibilité de faire le bon choix (Miséricorde). Je reviendrai à l'après Tribulation dans le prochain chapitre, mais ce qui importera ce seront les décisions personnelles (et les actes en découlant) prises par chacun DURANT cette guerre qui, bien qu'elle ne paraîtra pas d'abord sous cet angle, sera néanmoins totalement métaphysique ! De ce fait, et c'est la chose qu'il faut garder en soi, où que l'on se tourne, quelles que soient nos convictions intimes et notre parcours, que l'on s'abreuve à la Foi et/ou au Savoir, le Chemin lumineux est invariable et s'arpente avec des valeurs immuables : la Charité, la Compassion, l'Amour vrai car désintéressé, la Cohésion...

Le projet du "Nouvel" Ordre Mondial (pour asseoir et augmenter son pouvoir) fut et est d'éradiquer ces dites valeurs positives et traditionnelles qui sont un affront à ses propres normes dont l'individualisme débridé est un aspect des plus éminents. Il faut donc ici le répéter, car il importe de bien le comprendre pour s'y préparer : cet Ordre hégémonique et ténébreux s'imposera ! Malgré les multiples oppositions et dissidences qui apparaissent, la chose est inévitable et juxtapose autant les décisions Divines concernant la Justice et la Miséricorde sur lesquelles je viens d'écrire, que l'Horloge Cosmique qui nécessite un juste recentrage de la Conscience... Le mieux que chacun puisse faire pour l'instant, c'est s'interroger sur le Sens, le trouver, le partager et préparer les esprits !

Qu'on ne voie nul fatalisme dans le fait de discerner la prochaine (petite) victoire de certaines forces oligarchiques, ce ne sera en réalité que la résultante d'effets séculaires divers et multiples qui, pris séparément, peuvent certes s'affirmer illogiques ou hasardeux, mais dans une analyse globale (d'un point de vue fidéiste et hermétiste) ces effets apparaissent aussi incontournables que nécessaires... Le tout étant de savoir, comme le déclarait très calmement notre cher "ami" Attali (en s'emmêlant quelque peu les pinceaux), si le NOM s'imposera APRES la troisième guerre mondiale ou à la place de celle-ci... Menace voilée ? La soumission ou l'éradication ?



Je n'insisterai pas ici sur le sujet (je le fis ailleurs). Plus patent m'apparaît le fait que l'imposition autoritaire mondiale servira de base à une terreur autrement plus terrible, car d'abord séditieusement subtile mais révélant en finalité le souhait d'une involution terrestre globale en attisant une inhumanité d'autant plus féroce qu'elle s'activera sur des manques essentiels absolus, sur un désespoir généralisé et, ne l'oublions pas, sur une déviation extrême des saines valeurs humaines grâce à des signes qui paraitront miraculeux pour la foule des hommes méconnaissants...

Car, effectivement, l'aspect qui déterminera le débordement du système élaboré par le Nouvel Ordre Mondial sera la mise en place et en oeuvre d'une technicité merveilleuse inconnue du grand nombre, assimilable à de la magie (au sens profane du terme), ce qui, comme l'Histoire le prouva à maintes reprises, établira automatiquement la distinction entre deux catégories de personnes : les éblouis (et donc les bluffés, à terme) et les dominants, les supérieurs, les "évolués"...

Lorsque surgiront, au sein même du chaos ambiant généré par les conséquences planétaires du Nouvel Ordre mondial, des êtres se présentant non seulement comme extra-terrestres mais comme nos créateurs, lorsqu'ils expliqueront qu'ils sont les anciens dieux en faisant tout pour le démontrer (et telle sera la réalité), tous les concepts spirituels et religieux exploseront et seront aisément réorientés par ceux qui se présenteront EN SAUVEURS DU MONDE... Tout ceci, répétons-le, en démontrant leur pouvoir, leur savoir et leur puissance par le biais de signes majestueux et magnifiques...

Chacun est en mesure de comprendre que ces événements auront, pour le moins, une incidence manifeste dans l'esprit de ceux qui n'y sont pas préparés (autrement dit, pratiquement tout le monde...) : et d'autant plus que la chose surviendra après de multiples déflagrations (civiles, armées, sociales, ethniques). Pareillement, il ne faut pas être grand clerc pour saisir qu'il sera extrêmement aisé, ensuite, d'utiliser les consciences séduites et de les diriger vers certains buts : tels, par exemple, la recherche et l'éradication de toute résistance... Amplifiant en conséquence l'inhumanité ambiante.

C'est bien pourquoi, comme je l'expliquais ailleurs, ce sera réellement le début de la guerre de tous contre tous ! Le règne de l'égoïsme, de l'arbitraire et de l'individualisme les plus exacerbés (qui feront paraitre ceux que nous voyons actuellement pour une très pâle copie). La quête de la survivance A N'IMPORTE QUEL PRIX, fut-ce le plus horrible. Le bluff, la manipulation, l'inversion et l'anti humanisme à un degré qui dépassera l'entendement ! Comme il fut prédit par bien des Sages, dont le Christ ne fut pas le moins illustre...

Il est écrit que c'est la ville aux 7 collines, siège politique, financier et religieux de l'ordre mondial à venir, qui sera détruite. Rome est souvent désignée comme étant cette ville (à juste titre), mais on peut aussi faire valoir que d'autres cités ayant un rôle majeur en ces temps peuvent également être concernées...

Comment, en effet, ne pas penser aux 7 collines de Jérusalem et à celles de La Mecque ?

Etrange "hasard" donc qui s'axe sur les 3 religions monothéistes majeures ! Il est vrai que chacune d'elles, logiquement infiltrées puisque notre sphère "appartient" à certaines forces, manifeste désormais une adhésion plus ou moins formelle avec l'esprit du monde... Esprit qui se révèlera réellement au grand jour lors de la reconstruction du 3ème temple, à Jérusalem : siège temporel de l'ordre hégémonique et méphitique qui s'en vient. Là où tous les pouvoirs (et toutes les puissances) seront finalement unis dans un syncrétisme des plus sombres.

Evidemment, pour ce faire, pour ériger ce Temple sur l'Esplanade des mosquées, il importe que l'opposition la plus proche, celle qui impose encore une certaine virilité combattive et fière, l'opposition musulmane donc, soit réduite à néant : par l'intérieur (divisions, trahisons, manipulations, printemps arabes) et l'extérieur (guerres civiles et religieuses, choc des civilisations)... Tous ceux qui ont un esprit critique et ouvert remarqueront aisément cette tangible réalité dans les événements actuels ! Nous n'en somme cependant qu'aux prémices. Ce n'est que lorsque siègera en ce Temple celui qui a, selon certaines traditions, 108 signes distinctifs sous chaque pied (soit 216), que le monde basculera dans une ère extrêmement difficile, bien que temporaire...

Notons, mais il s'agit bien évidemment d'une autre coïncidence, que 216 c'est... 6 x 6 x 6...
"Etrangement", Jérusalem se trouve aux coordonnées 31° 47' 00 Nord, et 35° 13' 00 Est...

31° 47' 00 N
35° 13' 00 E
-----------------------------------------
66° 60' 00...

Vérifiable ici :

La chose la plus terrible qui soit, et chacun peut en attester actuellement, c'est que de sombres tueries sont et seront accomplies sur le dos de saines valeurs (quand ce n'est pas sur le dos de Dieu Lui-même)... D'ailleurs, tout l'argumentaire du N.O.M (bien qu'historiquement la chose soit loin d'être nouvelle) est de prétendre apporter une plus grande harmonie (politique, sociale, humaine) là où règnerait le chaos ! Un grand nombre commence néanmoins à comprendre qu'il s'agit autant d'un mensonge que d'une inversion, et qu'il est bien plutôt question (pour des raisons stratégiques, financières et géopolitiques) de CREER un chaos pour, ensuite, se présenter comme un sauveteur et accentuer des pressions de tout ordre : consolidant le pouvoir désiré.

Nous sommes toujours dans la triple démarche manipulatrice : ACTION-REACTION-SOLUTION...

Lorsque cette hégémonie sera mondiale, et lorsque les forces oppressantes se feront implacablement débordées par d'autres puissances et êtres, la même attitude aura cependant toujours cours (au départ) : il s'agira, pour ces dites puissances, de s'imposer EN SAUVEURS et, ceci fait avec l'appui de prodiges en face desquels le "soleil" tournoyant de Fatima apparaîtra comme un conte pour enfants, d'établir finalement des règles qui, TOUTES, déshumaniseront l'être d'une manière totale.

La chose sera aisée, car l'humanité sombre déjà dans une sorte de léthargie spirituelle. Non pas que la croyance personnelle s'estompe, ou qu'elle ploie sous les coups de boutoir du libéralisme, du matérialisme, du mercantilisme : non, elle est simplement, et depuis des lustres, prodigieusement et séditieusement déviée vers d'autres rives...

L'état moral de notre temps est d'ailleurs symptomatique de l'absence ou de la déliquescence de valeurs positives. Ainsi, exemple pris parmi d'autres, lorsque des pays ou des dirigeants se permettent de déclarer que le meurtre ou l'emprisonnement sans procès fait force de loi, au mépris des plus élémentaires droits humains (et tout en se disant cependant garants de ces derniers..), il est manifeste qu'il y a là une dérive, voire une inversion des hautes vertus ! Invoquer le "bien" pour faire le mal, c'est là du satanisme au sens le plus absolu du terme : car c'est la porte ouverte à toutes les dérives possibles et imaginables.

En outre, historiquement, au-delà des sourdes intrigues politico-financières qui conduisirent à la seconde guerre mondiale et à son chapelet d'horreurs, il importe de bien saisir que ce conflit n'était qu'une répétition de celui à venir... On peut le nier, chacun est libre de ses opinions, mais cela n'enlèvera rien à la vérité ! Ceux qui veulent chercher peuvent d'ailleurs aisément relier certaines racines occultes et ténébreuses au nazisme et à ses dirigeants. Les hermétistes savent d'ailleurs parfaitement ce qu'il en est... Et même des hommes très rationnels, comme les juges de Nuremberg, ne l'ignoraient pas : ils décidèrent simplement de ne pas tenir compte de ce fait car cela aurait pu, dans leur esprit, donner quelques circonstances atténuantes aux dignitaires du 3ème Reich...

Quiconque s'en donnera la peine pourra néanmoins facilement étudier les liaisons entre l'Ordre De Thulé, ou la Loge FOGCC (Freimaurerischer Order von Golden Centurium, c’est-à-dire l’Ordre Maçonnique de la Centurie d’Or) avec le mysticisme hitlérien. Je n'en parlerais pas ici mais la chose est évidente. On pourrait en outre s'interroger aussi sur ce mystérieux suicide de tibétains (!) à Berlin en 1945, suicide collectif qui n'est pas sans en rappeler d'autres (plus récents) et qui plaide, lui aussi, pour des rapprochements très concrets entre les séides d'Ordres noirs et la métaphysique des dirigeants nazis...

Dans le même ordre d'idée, on pourrait également insister sur l'arrestation et les tortures subies par Franz bardon : lui qui refusa de fournir au chancelier allemand la liste des Mouvements secrets et négatifs répartis sur le globe... Mais l'importance n'est pas là. L'essentiel est de bien noter que toute horreur véritable, qui détruit physiquement et mentalement l'homme, et bien que ce dernier soit coresponsable, procède d'une véritable source, ailleurs, et suit des plans qui, pour le commun des mortels, n'apparaissent pas visiblement.

Il en sera de même pour la guerre "ultime" des âmes ! Nous voyons de fait se préciser à l'heure actuelle certains événements portant à penser que les hommes (qui qu'ils soient et d'où qu'ils viennent) épris de Justice (auxquels, rappelons-le est promis le Royaume) dénigrés, insultés et rejetés, ne subissent pas ces désagréments par hasard... Tous ceux qui n'ont pas une vision figée de l'Histoire, qui osent réfléchir, s'interroger, qui ne sont pas seulement tributaires de Dogmes mais qui, sans les remettre en question, sont capables de les relier au Commandement du Christ (celui-là seul ayant de l'importance), tous ces gens qu'on peut nommer dissidents sont des cibles absolues non seulement pour le N.O.M, mais aussi pour les puissances ténébreuses qui ne peuvent se satisfaire de contradicteurs sincères et constants dans leur défense des valeurs traditionnelles.

Cette réalité est d'autant plus vraie pour les tenants d'une conception hermétiste des choses. Car au-delà des concepts traditionnels combattus qui, comme pour la Révélation, mettent l'accent sur la destinée humaine, l'Hermétisme se doit aussi d'être annihilé parce qu'il permet l'ouverture de portes élèvant et recentrant la Conscience !

Que l'Hermétisme ait ce pouvoir est une chose, mais qu'il le fasse JUSTEMENT et désormais à l'attention de tous en est une autre, et ne saurait être toléré par les forces noires qui, d'une part, perdraient la maîtrise de leur énorme action vampirique (j'en ai parlé ailleurs) mais, surtout, l'adroite analyse des opinions hermétistes attaque de front les éléments sur lesquels s'appuiera l'action méphitique ultime : c'est-à-dire notre place au sein de l'Univers et le rôle de chacun...

En effet, ce qui sera annoncé par les rebelles à l'Harmonie, lorsque les temps seront impartis, lorsque le Plan sera en place, n'est rien de moins qu'une inversion absolue des Principes élévateurs (qu'ils puisent dans la Foi ou la Connaissance) ! On ne s'étonnera donc pas de l'oeuvre entreprise depuis des lustres qui s'emploie à manipuler, éradiquer, malmener toutes opinions et tendances qui s'axent sur la montée vers l'Esprit, celle-ci ne s'effectuant, chacun qui lit ce livre l'a compris, que d'une seule et unique manière : en aimant, comme le Christ, de manière désintéressée...

Mais peut-on réellement dire que cette vérité est comprise par la généralité ? Nous savons que ce n'est pas le cas. Et c'est sur cette méconnaissance de la Loi d'Evolution (ou de la notion de Salut, si on est fidéiste) que s'appuieront, hélas, les forces rebelles... Générant des contre-vérités sans nombre (appuyées par des signes "miraculeux") et attestant, au grand jour, le fumeux précepte luciférien : "vous êtes des dieux"...

Le danger de cette maxime n'est pas tant qu'elle soit fausse (elle ne l'est qu'en partie : le Christ Lui-même Le déclara) c'est au contraire qu'elle omet délibérément un fait essentiel... S'il est vrai, selon le fidéisme, qu'en étant totalement habité par l'Esprit on le devient en quelque sorte (comme osa le déclarer l'apôtre spécifiant que ce n'était plus lui qui vivait mais Dieu qui vivait en lui), il est tout aussi exact, selon l'Hermétisme, que ce n'est qu'une fois la Conscience recentrée et donc élevée que l'on quitte l'Image en s'acheminant vers la Ressemblance...

Il y a donc, manifestement, un certain Chemin à parcourir, et celui-ci ne se trouve pas hors de la liberté, avec une liberté altérée ou, très grand danger, selon le dogme de la liberté totale : non, cette Voie s'atteste en UNISSANT notre liberté et notre nature à la Grâce (chemin de Foi) ou au Feu divin en nous (chemin de la Connaissance)...

Ce que les forces noires ont toujours mis en avant c'est la libération de ce qu'elles nomment un joug, tout en sachant qu'une fois la chose effectuée les hommes tomberont, inévitablement, sous le leur... Il en sera donc de même durant la Tribulation. Mais ce qui aura changé c'est que le fait séditieux se manifestera très visiblement, et avec une amplitude inégalée... La tromperie sera totale. Et aura d'autant plus de forces qu'elle s'appuiera sur les ruines de la paix, sur le désespoir ambiant, et sur des observations et des indices pouvant laisser à penser que les êtres qui les distillent sont réellement ce qu'ils prétendent être... Les conséquences seront terribles ! L'imposture et la singerie intégrales...

Lorsque les dires sont prouvés par les faits, et mondialement en plus, le danger devient incommensurable...

"Ils" feront certes valoir au début les termes de mouvement vers le haut, d'évolution cosmique, de concorde, mais il ne s'agira en réalité que d'altération, de dénaturation, d'emprisonnement, d'inversion et d'involution pour et dans la densité. Avec tout ce que cela sous-entend comme erreurs, fautes et inhumanité... Sachant ce qu'il en est (pour la généralité) de la méconnaissance des Principes évolutifs, des sombres potentialités humaines et du goût de l'être pour la domination d'autrui, il ne fait aucun doute que la masse sera bernée et, en toute inconscience, une partie non négligeable de celle-ci sera même heureuse de ce qui se produit... Comme l'écrivait Orwell dans son magnifique ouvrage "1984 " :

" Tel est le monde que nous préparons. Un monde où les victoires succèderont aux victoires et les triomphes aux triomphes, un monde d'éternelle pression, toujours renouvelée, sur la fibre de la puissance. Vous commencez à réaliser ce que sera ce monde. À la fin vous ferez plus que le comprendre, vous l'accepterez, vous l'accueillerez avec joie, vous en demanderez votre part en idolâtrant vos propres bourreaux..."


Chaos - Quatrième partie

Tous droits réservés
Reproduction et diffusion strictement interdite sauf autorisation - Droits d'usage strictement personnel